Partagez|
MessageSujet: Cour et jardin [PV Judas] Sam 2 Sep - 1:04
Azar Amjad
 

Dimma Dökkhönd

Judas Rawlings

Cour et jardin
Il faisait encore beau en dépit de l'air frais qui s'annonçait au début de la soirée. C'était la fête, sur la grand-place. La fête pour célébrer… certainement quelque chose d'important pour les Satkaoniens, mais qui passait à des dizaines et des dizaines de kilomètres au-dessus de la tête de Dimma.

La place était illuminée de toutes parts, et çà et là, diverses bandes de musiciens jouaient pour le plaisir, souvent indifférent, des passants. Ces derniers passaient d'un groupe à l'autre sans leur accorder davantage d'attention que le strict minimum, comme une poule qui picore aux quatre coins d'une basse-cour. Après tout, le grain est le même partout, au soleil comme à l'ombre.

Dimma n'appréciait pas spécialement les foules. Il éprouvait tout au contraire une aversion farouche aux rassemblements de personnes, tant à cause du bruit que du monde présent. Il ne tolérait qu'à peine les groupes de deux personnes, alors quand il y en avait deux cents…

Le soleil était en train de se coucher. Tout autour de la grand-place, on trouvait des animations. Les terrasses des tavernes, les estrades, les amuseurs publics… tout était sujet aux nuisances sonores et aux gestes inutiles. Tout était sujet à la surpopulation et à l'indignation facile.

Ceci était naturellement la raison pour laquelle Dimma avait choisi de mettre en scène une attaque des Insoumis. Toutes les conditions requises étaient présentes, il n'avait plus qu'à attendre que ses hommes entrent en piste.

Dimma sinuait entre les passants, afin de se placer à un endroit d'où il pourrait voir au mieux la représentation qu'il avait orchestrée. Il ondoyait tel un serpent dans un champ de mines, évitant au mieux de toucher, ne serait-ce même que de frôler, les personnes qui traînassaient sur son chemin. Au bout du compte, il atteignit la fontaine au centre de la place, et s'assit sur le rebord. Il n'y avait plus qu'à attendre, dorénavant. Si ces imbéciles n'avaient pas oublié, cela ne serait qu'une question de minutes. S'ils avaient oublié, cela ne serait qu'une question de minutes avant qu'il les ligote à une ancre et qu'il les expédie au fond de la baie.

— Tant de monde, soupira-t-il, un brin d'anxiété dans la voix. Pourquoi a-t-il fallu qu'il y ait autant de monde ?

D'un point de vue professionnel, c'était une chose agréable.

D'un point de vue personnel… cela l'était beaucoup, mais alors beaucoup moins.

_________________
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 28/01/2017
Localisation : Satkaon
Mutants
Voir le profil de l'utilisateur
Mutants
Cour et jardin [PV Judas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» Les travaux au jardin
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» Le jardin des amants...
» Un petit reportage sur la préparation du jardin pour les PdT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Archives-
Sauter vers: