À la recherche du vrai [PV Justice]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Satkaon :: Temples :: Cathédrale de l'Église Blanche
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Grand Inquisiteur
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 14
Date d'inscription : 09/09/2017
MessageSujet: À la recherche du vrai [PV Justice] Dim 24 Sep - 23:25
À la recherche du vrai

Il était assis devant son bureau, se massant les tampes à cause de son mal de tête imminent. À force de rechercher des informations sur l'actuelle Pontife, il commençait à se demander si cette jeune fille ne lui avait pas laver le cerveau d'une quelconque manière. Peut être était-ce son but ? Mais il ne cessait de se remémorer la tristesse qu'elle avait ressentit à chaque fois qu'il pensait qu'elle mentait. Elle ne pouvait pas mentir et quand il était revenu le lendemain, il avait entendu du Pontife lui-même sa version des faits, voulant à tout prix retrouver la traitresse.

Ça va faire deux ans maintenant qu'il avait rencontré la jeune fille, et ça fait tout autant de temps qu'il ne l'avait pas revu. Ça ne l'étonnait pas vraiment, il avait finit par lui avouer qui il était et elle avait fuit. Il le comprenait et se doutait un peu de sa réaction. Il n'avait pas chercher à la retrouver mais elle avait été capturé et enfermé dans l'Église pendant quatre jours. Il savait qu'il aurait dû aller la voir ne serait-ce pour savoir si elle allait bien mais il n'avait pas osé. Sûrement par peur qu'elle le rejette même si lui ne comprenait pas pourquoi il ressentait ça.

Puis Isamu est arrivé pour la libérée, il avait pas trop aimé. En fait, Cyriacus n'aimait pas Isamu mais alors en aucun cas, il n'accepte sa presence. Il ne savait pas pourquoi mais rien que son existence lui était insupportable. Et il ne voulait qu'une chose le tuer. Pourtant, il a accepté les ordres et il l'a juste captuté à son plus grand regret car pour une raison encore inconnu pour lui, c'est l'un des membres de l'Égise qui l'a libéré. Et pour faire bien, il a fallut que se soit le gendre du Pontife, histoire de bien compliquer la tâche au noireaud. Il en avait marre, il ne rêvait que d'une chose, aller chez lui et continuer à travailler sur l'une de ses inventions.

Mais il était quelqu'un de sérieux malgré tout, alors il allait tirer ça au clair, pour le bien de sa faction. Il regardait le dossier qu'on lui avait apporté sur ce fameux membres. Il se faisait appeler   le magicien et il était le directeur du théâtre de Satkaon. Il est également un ami d'enfance de Justice Praetor qui par la suite est devenue son mari contre l'avis du Pontife.

Il imaginait qu'il n'y avait pas mieux placé qu'elle pour comprendre les réactions et surtout les motivations de son mari. Il pensait que peut être par la même occassion il pouvait en apprendre plus sur le Pontife. Toutefois, il se devait d'être prudent, si jamais il posait trop de question, il allait attirer l'attention sur lui et puis il devait avant tout s'occuper d'abord de son mari avant de son père.

Il décidait alors de se lever et d'essayer de se frayer un chemin parmi les tonnes de papier répandu un peu partout sur le sol. Il n'aimait pas le rangement, mais il avouait que là, il avait peut être un peu exagéré sur ce coup. Il pensait qu'il allait sûrement créer un objet qui ferait le ménage à sa place mais est-ce vraiment une bonne idée pour lui ? Ça ne l'aiderait sûrement pas à progresser dans cette matière. Mais voilà, le rangement, le ménage...il n'aimait tout simplement pas ça...il avait l'impression à chaque fois que ça manquait de vie.

Après ce chemin du combattant réussi, il se dirigeait vers le hall de l'Église afin d'envoyer un message à la fille du Pontife pour lui demander de lui accorder un rendez-vous. Il décidait de désactiver sa télépathie, il y avait plus de monde ici, et il avait déjà assez mal à la tête comme ça. En plus, il n'aimait pas vraiment cette heure-là, il y avait trop de fidèle qui venait. Pas qu'il ne les aimait pas, bien au contraire il était heureux de voir tant de personne fidèle à l'Église mais c'est juste qu'avec sa télépathie c'est insoutenable pour lui.

Il finit par voir une femme aux cheveux violets parmi la foule et il l'a reconnu comme étant la fille du Pontife. Finalement, ça va lui facilité la tâche. Il s'approchait doucement vers elle et s'arrêta à une distance resonnable d'elle.

« Mlle Praetor ? Bonjour, veuillez m'excuser du dérangement. Je me nomme  Cyriacus Gladio, je suis le grand Inquisiteur. Puis-je vous poser quelques questions s'il vous plaît ? »

Après qu'il se soit un peu penché vers l'avant en signe de respect, il se relève et la regarde droit dans les yeux. Il finit par regarder autour de lui voyant qu'il y avait encore plus de monde qu'il ne le pensait.

«  Si vous voulez, nous pouvons aller discuter ailleurs ou prendre un rendez-vous si vous n'êtes pas libre aujourd'hui. »

Il finit par retourner son regard vers elle, espérant qu'elle accepterait de lui parler.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: À la recherche du vrai [PV Justice] Dim 1 Oct - 2:56

Justice
Alkhabith

Cyriacus
Gladio

La fatigue mental...
Je suis enfin guérie de ce fichu poison, et ce, dans la meilleure discrétion possible. Mon hospitalisation s'est un peu ébruité, mais pas le fait que leurs soins n'a pas suffit. Ce qui est une bonne chose, je ne voulais en aucun cas ternir la réputation de l’hôpital. Le directeur est quelqu'un de bien et il ne mérite pas tant de complication. Je suis retourné à l’Église Blanche l'air de rien et tente de reprendre un quotidien normal. Même si le mot normal n'est pas tellement approprié à ma situation. Parce que oui, chez moi, il y a toujours ce petit garçon que j'ai recueilli depuis l'incident au port. Et à ce jour, je n'ai pas encore trouvé de bonne solution en terme de logement. Je me vois mal l'adopter, j'ai déjà du pain sur la planche concernant mon crétin, mais séduisant mari, alors si en plus de ça, je dois gérer un enfant...

C'est alors que pensive, j'erre dans les couloirs en quête de solution une première question se pose... Dois-je parler de tout ce qui s'est passé dernièrement à mon père ? Parce que bon, dans un sens, ce n'est pas tant son problème... Les douanes, c'est mon métier, c'est mon rôle de trouver une solution... Et j'ai déjà signalé l'attaque de l'Ordre St Emeline au port afin de pouvoir y renforcer la sécurité. Soupirant, je finis par me poser contre un mur, pose ma tête contre en la tirant en arrière et soupire. Toujours dans mes pensés ignorants le monde qui font leur aller venu dans le couloir, une voie que je reconnais bien me sort de mes pensés. J'ouvre les yeux et vois qu'il s'agit bien de Cyriacus, le grand inquisiteur. 

« Mlle Praetor ? Bonjour, veuillez m'excuser du dérangement. Je me nomme  Cyriacus Gladio, je suis le grand Inquisiteur. Puis-je vous poser quelques questions s'il vous plaît ? »

C'est vraiment une manie de m'appeler par mon nom de jeune fille... Je le regarde de mes yeux vairons et le rectifie de suite en croisant les bras yeux un peu plissés.

« Madame Alkhabith. »

Pour moi, il n'a pas été utile de préciser que je suis mariée, car je suis prête à parier que toute l'Église Blanche est au courant... Surtout, avec la réaction de mon père, quand il en a appris la nouvelle. Je commence même à soupçonner que c'est lui qui a demandé à tout les membre de m'appeler par mon nom de jeune fille. 

«  Si vous voulez, nous pouvons aller discuter ailleurs ou prendre un rendez-vous si vous n'êtes pas libre aujourd'hui. »

Toujours les bras croisés et contre le mur, je lui fais un non de tête.

« Je suis disponible, il n'y a aucun problème... Quelles sont vos questions ? C'est à quel sujet ? »

J'en ai cependant ma petite idée... C'est sans doute à cause des soupçons totalement justifié de mon mari. Je n'ai pas eu le temps de le couvrir à cause de mon empoisonnement, et le fait que Cyriacus me pose la question me met dans une impasse... Il lit dans les pensées, il sera donc bien trop difficile pour moi de mentir. Rien que cette pensée-là peu me trahir s'il a déjà activé son pouvoir. Je décide alors de jouer franc jeu et lui adresse un léger sourire.

« Souhaitez-vous qu'on en parle dans un lieu plus isolé pour lire dans mes pensées ? »

Cette proposition montrera que je n'ai rien à cacher, mais dans le fond, j'espère qu'il refusera. De plus, je commence à me demander ce qui est le plus juste... Lui dire la vérité ou tenter une fois de plus de couvrir mon séduisant mais stupide marie ? Dans tous les cas, le fait qu'il lise dans mes pensées ne m'a jamais tellement dérangé. J'ai assez confiance en lui pour savoir qu'il lit que l’essentiel et garde ce qu'il a pu savoir par accident pour lui. Cette confiance vient de sa fidélité à l’Église Blanche et a sont remarquable travail quand il était à la caserne et aussi en tant que Grand inquisiteur. 


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Grand Inquisiteur
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 14
Date d'inscription : 09/09/2017
MessageSujet: Re: À la recherche du vrai [PV Justice] Mer 4 Oct - 17:32
À la recherche du vrai

Cyriacus se trouvait devant elle, observant la moindre de ses réactions. A dire vrai, il ne savait pas vraiment comment s'y prendre avec elle. Peut être est-ce dû au fait qu'elle soit la fille du Pontife qui le dérangeait. Il ne savait pas mais il notait dans un coin de sa tête qu'il valait mieux l'appeler Madame Alkhabith plutôt que Mademoiselle Praetor . Il voulait parler prudemment à la jeune femme mais il venait de faire une bourde dès le départ et il s'en félicitait de manière ironique dans sa tête.

« Je suis disponible, il n'y a aucun problème... Quelles sont vos questions ? C'est à quel sujet ? »

Il se sentait un peu soulagé par sa réponse positive, et par l'intérêt de la futur discussion, faut dire qu'il était débordé et il ne voulait pas rajouter encore des nuits blanches. Il pense qu'elle devait se douter un peu du sujet, vu le rang de Cyriacus ainsi que ce qui venait de se passer avec son mari et il n'avait pas besoin de sa télépathie pour savoir que cette femme était intelligente.

« Souhaitez-vous qu'on en parle dans un lieu plus isolé pour pouvoir lire dans mes pensées ? »

Il sourit légèrement à sa question, en tout cas, elle avait un franc parlée qu'il appréciait. Peut être que cette discussion n'allait pas être si ennuyante qu'il le pensait. Néanmoins, il ne devait pas pour autant baisser sa garde, elle avait beau être respecté, elle en reste pas moins une femme qui pourrait essayer de protéger son mari.

 « Veuillez m'excuser Madame, je ne voulez pas vous offenser. Vous n'avez pas à vous inquiéter, je ne compte pas abuser de mon pouvoir sur vous. Néanmoins, je souhaiterai que vous ne me mentiez pas, j'aimerai comprendre au plus vite ce qui s'est passé avant que les choses deviennent encore plus compliqué. »

Le noireaud marquait une pose en se massant légèrement ses tempes. Son mal de tête était toujours là et il soupsonne que les nuits blanches et son surplus de travail ne l'aidait pas, influençant énormément son état d'esprit. Il était sous pression et avait du mal à garder son calme à certain moment de la journée, il avait même faillit envoyer tout ses objets métalliques contre un de ses subalternes qui avaient commis une erreur.

«  J'imagine que vous êtes au courrant pour la situation de votre mari. Il est soupsonné – enfin, plusieurs témoignages et preuves nous indiquent qu'il aurait laissé sortir deux de nos prisonniers. Malheureusement, étant votre mari, la situation est compliquée et votre père, le Pontife aimerait que je ferme le dossier le plus vite possible. Toutefois, j'aimerai au moins connaître les raisons qui l'ont poussé à faire ça. »

Il n'allait pas lui avouer qu'il était soulagé que la jeune demoiselle retenue prisonnière, ait réussi à s'enfuir. Et il n'allait pas féliciter non plus son mari pour avoir fait ça car il avait également libéré Isamu. Il se sentait frustré de ne pas lui avoir fait de mal pendant qu'il était ici. Il n'aimait pourtant pas torturer les gens mais lui pour une raison qu'il ignore c'était différent. Cyriacus ressentait le besoin de montrer sa haine envers lui mais il ne savait pas comment faire donc il intériorisait sachant pourtant que ce n'est pas une bonne idée.

Néanmoins, ce que l'Ancien avait dit était vrai, il voulait vraiment connaître les raisons et connaître la véritable raison pour laquelle le Pontife lui mettait autant de pression. Il savait que ça pouvait être une raison mineure, il avait entendu une rumeur selon quoi il avait toujours été – même aujourd'hui, contre le mariage de sa fille et de cet homme. Toutefois, est-ce vraiment la seule raison ? Depuis maintenant trois ans, il prêtait l'oreille à tout information qu'il pouvait recueillir même les rumeurs mais il n'avait pas vraiment prêté attention à celle-là. Il connaissait la réputation du Magicien et il pouvait comprendre la raison pour laquelle il refusait ce mariage.

« Je tiens à vous rassurer, je ne compte pas remettre en cause les paroles de votre père mais je ne peux pas non plus ignorer certains éléments qui peuvent être bénéfique pour la protection de notre faction et pour Satkaon. Je ne vous accuse pas de quoi que se soit vous et votre mari, ce n'est pas mon attention mais en apprendre plus peut faire taire certaines mauvaises langues.

Et il voulait rajouter qu'il ne faisait que son travail, ce qui est vrai dans un sens et puis si il ne le faisait pas et que quelque chose retourne la situation, c'est lui qui va devoir subir un blâme. Et si il voulait changer les choses de l'intérieur, ce n'était pas une bonne chose que de se faire mal voir...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: À la recherche du vrai [PV Justice]
Revenir en haut Aller en bas
À la recherche du vrai [PV Justice]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haïti : La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président
» Stanley Lucas a la recherche du job premier ministre replique et defend....
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Satkaon :: Temples :: Cathédrale de l'Église Blanche-
Sauter vers: