[FINI]Capitaine de la Liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Le cristal de Shën
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: [FINI]Capitaine de la Liberté Jeu 16 Mar - 23:31

▬ ft. L. Lawliet de Death Note

Âge : 32 ans
Occupation : Leader Insoumis
Nationalité : Japonais
Orientation sexuelle : Hétéro
Groupe : Humain à dons
Faction : Insoumis

Isamu  KAZUNAGA
Caractère
Au fil des années, Isamu est devenu quelqu’un d’assez froid, plutôt solitaire. Il a conscience d’être une menace pour l’équilibre de Satkaon et préfère ne pas mettre en danger ses compagnons. Fidèle à ses valeurs militaires, c’est un homme pour qui l’honneur fait beaucoup. Isamu est un homme de parole qui se battra toujours jusqu’au bout. Toujours de par son cursus, c’est un personnage avec beaucoup de charisme qui sait utiliser les bons mots pour rallier les gens à sa cause. Toutefois, il n’en reste pas moins quelqu’un d’autoritaire qui n’hésite pas à donner des ordres. Bien évidemment, il n’agit plus dans son propre intérêt mais pour celui des Insoumis. Malheureusement, les longues années de cavale derrière lui ont laissé de lourdes séquelles chez ce personnage devenu paranoïaque. Sujet à de violentes crises de panique, il lui arrive parfois de blesser des personnes qu’il pense être des espionnes. A côté de cela, il a développé une certaine violence au fil de l’utilisation de ses pouvoirs ce qui a fait naître en lui une certaine impulsivité. Il travaille au mieux à cacher ses défauts face à ses militants pour ne pas perdre leurs confiances mais la pièce maîtresse des Insoumis est malheureusement bancale. Reste à savoir si Shên et ses Gardiennes sont au courant.
Pour en savoir plus, il vous faudra le côtoyer.
Pouvoirs et caractéristiques physiques
Listes de pouvoirs : actuel, possibilité de mettre ses pouvoirs à venir.
Pouvoir passif : Respiration aquatique
Pouvoir actif : Soins & Télékinésie
Pouvoir récent (actif) : Manipulation de l'eau

Caractéristiques spéciales : Il a un physique assez banale, assez frêle maintenant. Il a perdu pas mal de masse musculaire après la naissance des dons télékinétiques. Il a de grosses cernes noires sous les yeux car il est sujet à de longues périodes d'insomnies. Il tremble légèrement des mains.
Changement physique dû à l'utilisation de ce pouvoir : Lors de l'utilisation de son pouvoir de soin, une aura bleue englobe ces mains. Lorsqu'il manipule l'eau, ces yeux brilles d'un bleu océan. Lors de l'utilisation de ses pouvoirs télékinétiques, quelques veines apparaissent sur son visage.
Histoire

Né à Yokohama le 14 février 1985, Isamu est le fils unique d’une famille humble et modeste dont la renommée n’était plus à faire. Son père, membre de la marine japonaise, permettait au foyer de vivre sans difficultés. Malheureusement, cela imposait une certaine absence du patriarche. De ce fait, c’est sa mère qui s’occupa principalement de son éducation. Sa bonté, sa gentillesse et ses valeurs furent alors transmises dans ce petit garçon. La proximité de l’océan et les récits de son père alimentèrent rapidement une passion grandissante pour les fonds marins. Voyant cela, ses parents décidèrent de l’inscrire dans une école de natation de laquelle il fut l’un des meilleurs nageurs. Durant toute sa jeunesse, il gagna de nombreuses compétitions, autant scolaire qu’externe, et fit la fierté de ses parents.

Scolairement parlant, Isamu était un élève réfléchi et intelligent. Malgré tout, cela ne l’empêchait pas d’être parfois turbulent et de se battre. Vivant dans un milieu aisé et côtoyant fréquemment la réussite, qu’elle soit scolaire ou sportive, Isamu pouvait adopter un comportement hautain, voir autoritaire envers les gens. Couplé à son impulsivité, cela conduisait de temps à autres à quelques bagarres. Heureusement, cela n’allait jamais trop loin.

Enfin majeur, le jeune homme décida de ne pas poursuivre ses études et entama le plus grand tournant de sa vie : l’armée. En effet, depuis son plus jeune âge, Isamu n’avait qu’une chose en tête : Suivre les traces de la personne pour qui son respect était sans limite… son père. Il s’engagea alors dans l’armée avec comme objectif de rejoindre la section marine. Ses bons résultats lors du recrutement, notamment en natation, lui ouvrirent facilement les portes nécessaires à cela. Arrivé là, il s’efforcera d’être le plus exemplaire possible et travailla comme un acharné. Ses bons services lui permirent alors de grader petit à petit au sein de son secteur jusqu’à ce que ses qualités et connaissances le soulèvent aux commandes d’un navire. C’était là, la récompense de longues années de travail pour le meilleur élément de sa section.

Les années passèrent alors et Isamu s’intéressa de plus en plus à un lieu mystique et inexploré : Le Triangle des Bermudes. Cela était presque devenu une obsession. Il fit alors tout son possible pour obtenir une autorisation de la marine et monter une expédition militaire à la découverte de ces fonds marins. Aussi têtu qu’un âne, il ne lâcha pas le morceau et sa persévérance lui permit d’obtenir les autorisations et les fonds nécessaires à cette expédition folle. Il recruta alors un équipage de qualité dans lequel les meilleurs éléments de la marine avaient pris place. Du simple soldat au machiniste, tous étaient des experts dans leurs domaines. Il faut dire que la réputation du Capitaine Kazunaga le précédait. C’était un honneur de faire partie de son équipage.

Après de longs mois de préparation, l’expédition quitta les rives japonaises et c’est à bord d’un des navires les plus robustes de la flotte qu’Isamu parti à l’aventure. Les eaux étaient calmes mais le Capitaine savait avec certitude que plus il s’approchait du Triangle, plus le calme allait laisser place à la tempête. Les jours passèrent et le fameux lieu fut visible à l’horizon. C’était impressionnant et à la hauteur de sa réputation. Un cyclone semblait dominer les lieux. On pouvait y voir, de loin, d’énorme éclairs foudroyer le ciel de leurs lumières.

Malgré toute l’expérience qu’il possédait, rien ne pouvait ne pouvait, ou n’aurait pu, préparer le Capitaine à ce qui l’attendait. La mer était déchaînée. Ce n’était comparable à rien du tout. De puissante vague s’abattait sur le robuste navire qui semblait, après chaque coup d’abattoir de l’océan, céder de plus en plus. Les machines tournaient à bloc, l’équipage fourmillait dans tous les sens pour permettre au vaisseau maritime d’avancer dans ces conditions irréelles. Lorsqu’Isamu comprit que la tâche était impossible, il était malheureusement déjà trop tard. Faire demi-tour était désormais bien trop difficile et le Capitaine ne pu que regarder le spectacle horrifique qui se déroulait devant ces yeux. Ce qui devait alors arriver, arriva et le navire se brisa en deux, emporté par un tourbillon qui semblait avoir jaillit au centre géographique du Triangle. Ne quittant pas la barre, Isamu ferma alors les yeux, acceptant de mourir en Capitaine avec son navire.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, Isamu n’avait pas rejoint le monde des morts. Il regarda alors autour de lui pour et constata une mer calme et paisible dans laquelle se reflétait la lune qui dominait le ciel dégagé. Malheureusement, il n’avait pas le temps de contempler le paysage ou de se poser des questions car le navire sombrait. Il rassembla son équipage et les guida de sa puissante voix. Aucun ne contestait les ordres, sa voix était comme un guide. Personne n’avait le temps de se poser des questions sur ce qui venait de se passer.

Rapidement, les barques de secours furent déployées et l’équipage restant embarqua à temps. Ils regardèrent alors tous le navire sombré dans ces eaux inconnus. La pression redescendu, Isamu prit des nouvelles de son équipage et tenta de les rassurer au mieux. A l’aide d’une longue-vue, un matelot remarqua au loin d’autres lumières sur quelques barques. C’était probablement les rescapés de l’autre partie du navire. Les deux groupes de survivants se rejoignirent alors pour ne former plus qu’un groupe. Après quelques discours, ils se décidèrent avec le Capitaine à naviguer à l’aveugle. En effet, aucune boussole ne semblait fonctionner en ce lieu inconnu.

Après une bonne heure, on entendit plusieurs marins hurlé « Terre en vue ! ». La chance semblait sourire à l’équipage. Du moins c’est ce qu’il pensait. Un bruit sourd calma rapidement les survivants. C’était comme un hurlement qui grondait sous cette mer mystérieuse. Toutes les barques s’arrêtèrent alors et l’équipage ne fit plus aucun bruit. C’est alors qu’une puissante vague se déchaîna et retourna une bonne partie des barques. Pendant une fraction de seconde, Isamu pu voir une énorme créature indescriptible sortir de l’eau avant d’écraser d’autres barques. Sans avoir le temps de réagir, ce fut le tour de sa barque de se faire violemment soulever dans les airs. Sans réfléchir, il sauta alors pour ne pas s’écraser et plongea dans l’eau. Les mouvements de la créature étaient chaotiques et rendait la nage compliquée. Il était impossible de remonter à la surface. Isamu sentait son souffle se couper et alors qu’il pensait s’étouffer… rien. C’était comme s’il pouvait respirer sous l’eau. D’abord surpris, il laissa les interrogations de côté et essaya de s’extirper du balai chaotique effectué par le monstre. Il tenta alors de sauver quelques membres de l’équipage qui coulaient mais eux ne semblaient pas pouvoir respirer sous l’eau comme lui. C’était trop tard. S’il ne pouvait sauver leurs vies, il fallait tout de même qu’il sauve la sienne. Isamu nagea tout droit, sans s’arrêter, sans se retourner. L’adrénaline le porta jusqu’aux plages récemment vues où il s’échoua.

Lorsqu’il se réveilla, il se trouvait dans un lit. L’odeur de la mer n’était pas loin et on pouvait encore entendre le bruit des vagues. Il se leva, sentant les nombreuses courbatures de son corps fatigué et regarda par la fenêtre. Il vit alors un énorme chantier naval dans lequel des milliers de personnes fourmillaient. C’est alors qu’un vieil inconnu rentra dans la pièce et s’émerveilla de voir son hôte éveillé. L’homme se présenta comme un vieux pêcheur de Satkaon. Il vivait dans une vieille bâtisse de deux pièces et semblait d’une grande pauvreté. Il expliqua alors avoir retrouvé le Capitaine échoué sur la plage et que pour le protéger, il le ramena ici. S’en suivit alors une longue discussion avec le pêcheur. Où était-il ? Comment ? Pourquoi ? Il voulait tout savoir. Après de longues heures, Isamu pouvait mieux se situer dans ce monde. Il était à Satkaon, une cité protégée par Shên, une sorte de divinité. Ce lieu existe pour protégé des individus aujourd’hui nommés « Importés ». Des personnes avec des dons. Il apprit que lui aussi avait des dons désormais, comme celui de pouvoir respirer sous l’eau. Il comprit aussi que Satkaon était un terminus dont il était impossible de partir. Cela faisait maintenant 35 ans que le vieillard était coincé ici. Pour Isamu, tout cela était difficile à accepter. Le pêcheur conseilla à Isamu de rester discret, du moins pour le moment. Les nouveaux de la cité étaient très souvent malmenés par les individus, notamment les Gardiennes. Une sorte de milice mise en place par Shên.

Pendant quelques jours, Isamu travailla pour le pêcheur pour le remercier de son hospitalité. Cela lui permit d’appréhender un peu mieux son pouvoir aquatique lors des sorties en mer. Le pêcheur raconta alors l’histoire du Musaboru. Isamu comprit que c’était bien cette créature qui l’avait attaqué à son arrivée. Le vieil homme montra ses pouvoirs à Isamu. Il possédait, comme les dauphins, un puissant sonar sous-marin. Un atout de taille lorsqu’on pêche. Un soir, alors qu’il rentrait, Isamu et le pêcheur furent attaqués par un homme que le vieillard décrit comme un vampire. Isamu tenta alors de défendre son ami mais en vain. Le vampire était trop fort. Le combat terminé, Isamu retrouvé le vieillard dans une mare de sang, le carotide ouverte. Il posa alors ses mains fermement dessus pour empêcher le sang de s’écouler mais rien n’y faisait. Quelques larmes montèrent aux yeux du Capitaine qui voyait là la seule personne voulant l’aider mourir. Une lueur bleue émana alors de ses mains et il sentit une puissante énergie le parcourir. L’hémorragie cessait peu à peu sous cette magie qui semblait soigner les blessures. Un nouveau pouvoir ? C’est alors que le vieillard, saisit doucement les mains d’Isamu pour les éloigner de son cou. Le jeune homme comprit alors en voyant le sourire serein du pêcheur que ce dernier avait accepté son sort. Qu’il avait accepté de partir. Il lui rendit alors son sourire et retira ses mains. Il quitta les lieux et rejoignit le centre de la cité.

Il en était sûr désormais. Satkaon n’était pas un paradis pour les personnes à dons. C’était une prison. Une prison dangereuse. Shên n’était qu’une dictatrice. Isamu n’allait pas resté ici. Il tenta alors à de nombreuses reprises d’approcher la divinité mais cela en vain. Le Pontife de l’Eglise Blanche ruina toutes tentatives de fuite ou d’approche d’Isamu. Toutefois, la persévérance d’Isamu ne fut pas ignorer. A cette époque, Isamu vivait comme un paria dans les ruelles de la cité. Peu à peu, de nombreuses personnes, avec dons naturels ou dons à l’arrivée, le rejoignirent dans sa démarche. L’individu devint alors un groupe du nom des « Insoumis ».
Les années passèrent et le groupe gagna en ampleur. Jusque-là ignorer par Shên et les Gardiennes, les Insoumis étaient devenus une réelle menace qu’il ne fallait plus ignorer. Au fil du temps, Isamu devint de plus en plus fort et appris à contrôler ses pouvoirs. Lors d’un combat contre une Gardienne, il découvrit un don supplémentaire : La Télékinésie. Ce puissant don ne fit qu’amplifier sa menace au point qu’il devint l’ennemi public n°1 de la cité. Par son savoir militaire, il organisa divers attentats et coup d’état depuis son repère sous les quartiers généraux. Au fil de ses années, Isamu changea énormément. D’abord physiquement. Il perdit énormément de sa masse musculaire et devint plus maigre. Ses yeux étaient cernés par la fatigue due à sa paranoïa l’empêchant de dormir. S’il ne faisait pas peur physiquement, ces dons en faisaient un combattant hors pair. Au niveau de son caractère, les années le rendirent plus froid et un peu solitaire. Il disait ne pas vouloir être trop accompagné à cause du danger rôdant autour de lui. C’était resté un homme prévenant qui faisait passer ses militants avant lui. Ses pouvoirs de guérisons étaient souvent mis à profit pour soigner les gens démunis, qu’ils soient fidèles à sa cause ou non.

Tout récemment, de nouvelles aptitudes firent leurs apparitions. Isamu était capable de manipuler l’eau. Si la maitrise de ce don était encore aléatoire, aucun doute qu’une fois maitrisé cela allait lui permettre de combattre Shên et les Gardiennes, quitte à noyer Satkaon pour cela. Le combat ne fait que commencer.

Pseudonyme : Omni
Âge : 27 ans
Commentaire : Moh.

À votre propos
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: aucun
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 05/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI]Capitaine de la Liberté Jeu 16 Mar - 23:40
Isamu ** mon sauveur!

Mille fois bienvenue! Et bon courage pour ta fiche ! Si tu as des questions n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Rautt Stjarna
Métier: Leader de Rautt Stjarna
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 28/01/2017
Localisation : Satkaon
MessageSujet: Re: [FINI]Capitaine de la Liberté Jeu 16 Mar - 23:46
Bienvenue ! J'imagine qu'on se retrouvera bien assez vite sur le champ de bataille.

_________________
#9933cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [FINI]Capitaine de la Liberté Ven 17 Mar - 16:41
Hello à vous et merci beaucoup pour l’accueil !
J'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://satkaon.forumactif.com
Messages : 65
Date d'inscription : 24/01/2017
MessageSujet: Re: [FINI]Capitaine de la Liberté Ven 17 Mar - 17:17
Bienvenue Isamu Kazunaga

Tu es à présent validé ! Tu peux désormais commencer à RP et poster tes demandes pour jouer ici.

Je t'invite à te rendre dans la partie expérience du personnage dès que possible. Tu pourras y poster un récapitulatif de tes RPs (obligatoire), un résumé de l'évolution de ton personnage, c'est-à-dire les nouveaux pouvoirs qu'il obtient, son état d'esprit et ses changements physiques (obligatoire), et une liste des liens que tu souhaites développer (facultatif).

Je t'invite également à poster une demande de métier et une demande d'habitation pour finaliser l'intégration de ton personnage à Satkaon, mais ce n'est ni obligatoire, ni urgent.

Compte tenu de la date de ta validation, tu n'as pas à te recenser pour ce mois-ci. Cependant, dès la période suivante, tu seras tenu de réaliser tes deux posts mensuels et de les signaler ici. Au cas où tu serais dans l'impossibilité de rédiger ces posts, pense à signaler une absence.

Si tu as des questions sur quoi que ce soit, le staff est disponible et à ton écoute. Il ne me reste plus qu'a te souhaiter une bonne aventure sur Satkaon.

Bon jeu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FINI]Capitaine de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
[FINI]Capitaine de la Liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FINI] « Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »
» [Fini]La liberté résonne dans l'âme des humains corrompus par ces lois factices....[PV Raclaw]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Le cristal de Shën-
Sauter vers: