[ABANDONNÉ] Débat politique [ft. Yülina Vardaïs]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Les histoires vécues
avatar

Feuille de personnages
Faction: Insoumis
Métier: Leader des Insoumis
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 32
Localisation : Repère des Insoumis
MessageSujet: [ABANDONNÉ] Débat politique [ft. Yülina Vardaïs] Mer 22 Mar - 18:17

▬ ft. Yülina Vardaïs

Isamu Kazunaga

Fiche : ICI
Liens : ICI

Débat politique
Ambiance
Introduction
Dans sa lutte de liberté, Isamu cherche à rallier un maximum de personne à sa cause. Importés, humains à dons, l’origine importe peu du moment que l’envie de partir est présente. Pour ce faire, les Insoumis procédaient régulièrement à de la propagande visant à calomnier Shên et la religion omniprésente de Satkaon.
Récit

Le ciel était grisé, couvert par d’inquiétants nuages derrière lesquels un puissant orage semblait être en gestation. L’après-midi touchait à sa fin et la Grande Place pullulait d’individus fourmillant dans toutes les directions. Certains rentraient chez eux après une longue journée de travail. Tandis que d’autres cherchaient un bar où aller boire un verre, ou plus. La place était bruyante, comme à son habitude, et quelques artistes de rues s’adonnaient à des spectacles. Magie, acrobatie… ce n’était pas cela qui manquait dans un monde comme Satkaon. Au milieu de cette scène se trouvait quelques hommes dont le porte-voix se faisait entendre sur l’ensemble de la place. Ces hommes étaient des Insoumis en pleine propagande. Un discours était alors répété, semblable à un message subliminal. Shên y était décrite comme une dictatrice et la religion un outil d’endoctrinement visant à asservir la populace et l’emprisonner dans une cité qui n’était en fait qu’une prison. La réaction du public était variable entre l’ignorance, la réaction indigné ou enjoué. Il faut savoir que les rangs des Insoumis n’étaient pas uniquement remplis de personnes désirant s’enfuir de Satkaon. En effet, certaines militants détestaient simplement l’Eglise Blanche et trouvaient leurs comptes à suivre le groupe qui, pour pouvoir fuir, se devait de combattre la religion.

« Réveillez-vous ! La religion n’est là que pour vous endoctrinez, vous et vos enfants ! Regardez l’éducation ! La religion y tient une place prédominante ! Shên cherche à vous formater pour que vous agissiez comme des moutons ! » hurlait un partisan tandis qu’un passant révolté, bouchant les oreilles de son enfant répondait « Arrêtez de blasphémer ! Vous ne méritez pas sa protection, partez » pour ensuite se faire répondre par le partisan « Nous cherchons à partir mais c’est impossible ! Shên nous retient ici, contre notre gré ! Nous ne voulons pas rester alors pourquoi nous en empêche-t-elle ? »

Le débat avait des airs de dialogues de sourds mais le discours des Insoumis faisait réfléchir. En effet, pourquoi Shên empêchait les personnes voulant partir de s’en aller ? Qu’avait-elle a gagner en les gardant ici en captivité ? Une protection ? Pouvons-nous parler de protection lorsque les concernés ne souhaitent pas l’être ? C’était là toute la problématique de la situation actuelle.

Non loin de là, cacher dans un échafaud, Isamu contemplait la scène avec attention. Plongé dans l’obscurité, on ne pouvait voir que l’embrasement de sa cigarette révéler sa position. Le Leader des Insoumis n’était pas là pour vérifier que la bonne parole soit prêchée. Loin de là. Il était là pour s’assurer que la situation ne dégénère pas. S’il le pouvait, il serait là, sur la place à expliquer son point de vue. Mais cela restait dangereux même pour lui. Les militants Insoumis attiraient bien moins l’intention que lui et se battre contre une Gardienne n’était pas chose aisée, encore moins désirée.

La situation semblait, pour l’instant plutôt calme. Mais qui sait ce qu’il pouvait se passer…

J'espère que ça te plaira !

commentaires hors-rp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Débat politique [ft. Yülina Vardaïs] Mer 26 Avr - 14:23
Satkaon... Une belle et grande ville. Une sorte de paradis perdu, uniquement accessible à un petit nombre de personnes, à ceux et à celles que le destin, ou plutôt que Shën avait choisis. Tout n'était sans doute pas parfait... Il y avait des choses à améliorer, à modifier... Des choses à apporter, ou à retirer. Mais c'était partout pareil. Dans toutes les sociétés, il y avait des inconvénients, et des avantages. Toutefois ce qui, aux yeux de Yülina, était des plus agréables... C'était avant tout le fait de ne pas avoir à se cacher.

Lorsque la glace qui lui servait d'éternelle prison avait cédé, elle avait mis quelques temps à se reprendre... A se souvenir de tout, et tous le monde. Sur le coup, elle n'avait pas cherché à comprendre. Elle avait fuis, alors qu'ils essayaient de la capturer. Lorsqu'elle avait tenté de prendre sa forme draconienne, elle s'était rendu compte qu'elle n'y arrivait pas. Et elle avait compris... Elle avait compris désormais pourquoi elle était vraiment maudite. Alors elle s'était débrouillé pour leur échapper, et s'en aller, s'éloigner.. Très loin. Pour venir jusqu'ici, jusqu'où, depuis toujours, Shën lui disait d'aller. Ce jour là, alors qu'ils la poursuivaient, elle n'avait jamais eu aussi peur des hommes, de toutes sa vie. Ce jour là, alors qu'ils la traquaient, elle s'était sentis... Incroyablement faible, incroyablement fragile. Et puis elle avait plongé... Et s'était éveillé ici. Parmi les autres habitants de Satkaon. Elle avait été choisis, accueillis. Et depuis, depuis... Elle n'avait plus à se cacher de rien. Elle était ce qu'elle était, une dragonne, bien que sous le joug d'une malédiction. Et tous le monde ici la respectait. Personne ne la regardait de travers. Personne ne la dévisageait.

Alors pourquoi ? C'était la question qu'elle se posait... Pourquoi certains des habitants de ce paradis cherchaient à s'enfuir ? Avaient-ils conscience de ce qui les attendait dehors ? Elle eut une grimace en entendant au loin la voix des insoumis, de ceux qui se disaient contraint, forcé... de rester ici. Ils se plaisaient à répéter à tort et à travers que Shën n'était pas la déesse que l'on pensait, mais qu'elle nous manipulait, qu'elle était... Mauvaise, en quelque sorte. Elle, elle savait... Elle avait conscience des choses. Shën l'avait sauvé, pour de vrai. C'était grâce à elle qu'elle n'avait pas abandonné, alors qu'elle était prisonnière du froid, c'était elle qui lui avait donné la force de venir jusqu'ici, c'était elle... Oui, elle qui lui avait offert le refuge qu'elle avait tant attendu.

Alors pourquoi ? Pourquoi ne comprenaient-ils pas ? La légère brise de la matinée faisait vaguement voleter sa cape au vent, entraînant également les pans de sa longue tunique. Elle était là pour passer un bon et bref moment, elle était là pour faire quelques courses... Pas pour entendre ça.

Son panier en osier au bras, elle s'arrêta un court instant, scrutant là-bas au loin les militants anti église qui cherchaient visiblement à convaincre les badauds.Elle hésita... Soupira finalement, et après avoir donné la monnaie au marchand auquel elle venait d'acheter de quoi manger ce soir, elle prit la direction du petit groupe qui s'était formé là, pour l'occasion. Non sans un certain plaisir qu'elle ne montra toutefois pas, elle interrompit l'homme qui était en train de parler, de héler les passants. Croisant les bras sur sa poitrine.


«Moi non plus, je ne comprends pas. Pourquoi Shën vous a-t-elle laisser venir jusqu'ici ? Nous non plus, on ne veut pas de vous. Vous ne faites que semer le désordre. Et pourtant, on se contente de vous supporter et de vous subir. Parce que Shën l'a voulu ainsi.»

L'autre type n'avait pas franchement l'air ravis, et le regard des autres se tourna lentement vers elle, alors qu'elle avait l'air décidé à continuer.

«Vous devriez être heureux d'être ici. Maintenant que vous êtes comme nous, vous savez ce qui vous attend dehors, n'est ce pas ? Certains d'entre vous vous le diront, parce qu'ils le savent mieux que quiconque...! La plupart d'entre vous nous ont chassés à l'extérieur... La seule punition que vous avez eu est celle d'obtenir un don, un don précieux, qui pourrait servir et aider le peuple, et vous vous estimez en cage...? Apprenez, profitez... Et vous verrez. Vous comprendrez alors à quel point votre raisonnement est ridicule.»    

[HRP: Désolé du retard '-']
Revenir en haut Aller en bas
[ABANDONNÉ] Débat politique [ft. Yülina Vardaïs]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le boulangisme politique de Préval
» Tragédie-comédie des bouffons de la politique en Haiti
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» LA METEO POLITIQUE HAITIENNE ET LE JUDEO VODOU !
» Une nouvelle ou une proposition politique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Les histoires vécues-
Sauter vers: