"L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Le cristal de Shën
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: "L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI] Dim 9 Avr - 17:57

▬ ft. Shinya Kogami de Psycho-Pass

Âge : 35
Occupation : Militaire
nationalité : France et Provinces Unies
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Groupe : Importé
Faction : Aucun

Gaius Léopold Arten
Caractère
Gaius Arten est un ancien soldat et sa longue carrière a beaucoup influencé son caractère. Il est calme, plein de sang-froid et gère très bien la pression. Sa vivacité d'esprit combiné à sa capacité de déterminer la dangerosité des personnes qui l'entourent fait de lui un excellent psychologue. Le sorcier est aussi un grand romantique, il croit en beaucoup d’idéaux tel que la liberté, le progrès humain, l’universalisme et l’aspiration au bonheur. Cependant il ne peut s’empêcher de ressentir de profondes désillusions et revers lui enlevant toute confiance en l’humanité. Ainsi toute sa vie, Gaius a oscillé entre romantisme et nihilisme. Enfin, il faut noter que le soldat a souvent du mal à sociabiliser et il n’est pas toujours à l’aise lorsqu’il est propulsé dans une conversation réunissant plusieurs inconnus. Sans aller vers l’asociabilité totale, Gaius n’ayant jamais eu de réels amis dans son enfance conserve des traces de cette jeunesse solitaire.
Pouvoirs et caractéristiques physiques
Listes de pouvoirs : ....
Type de créature : Sorcier
Pouvoir passif : Sent la dangerosité des individus proches (dans un rayon de 50 mètres)
Pouvoir actif : Peut plonger une ou plusieurs personnes dans une illusion (optique et sonore)
Caractéristiques spéciales : Gaius s’habille souvent simplement bien qu’il est très fier de son uniforme de général datant de sa carrière en France. Son torse est couvert de cicatrices, marques de ses innombrables campagnes militaires et le sorcier ne se sépare jamais de son sabre de très bonne facture. Au niveau du visage, Gaius affiche une mine impassible, neutre. Il est très difficile de deviner ce que ressent ou pense le soldat.
Changement physique dû à l'utilisation de ce pouvoir : Pour que Gaius puisse plonger ses adversaires dans une illusion totale, il doit maintenir un contact oculaire dans le monde réel (donc il ne peut que l’appliquer qu’à une personne à la fois). En revanche, il peut décider d’ensorceler plusieurs personnes à la fois sans avoir à fixer aucun ennemi. Cependant, l’illusion généré sera beaucoup moins puissante. Les yeux du soldat deviennent totalement noires lorsqu’il utilise ses pouvoirs.
Histoire


Gaius Léopold Arten est né le 18 juin 1778 à Rotterdam. Son père Stoffel Arten était le propriétaire d’une des plus puissantes banques des Provinces Unies. La famille des Arten, crainte par delà les frontières européennes suscitait pouvoir et prestige. En 1775, Stoffel épousa Delphine d’Artois, une jeune femme issue de la petite noblesse française. De cette union naquit Gaius qui passa ses premières années dans le pays de son père. Cependant, lorsqu’il apprit la terrible vérité sur sa femme, à savoir qu’elle était en réalité une sorcière aux pouvoirs redoutables, le banquier la répudia  sans aucune considération. Delphine de par son ascendance provenait d’une longue lignée de magiciens et sorcières qui s’était toujours bien fondu dans le monde humain jusqu’à même parvenir à l’aristocratie française. Abandonnée avec un enfant âgé de trois ans, Delphine quitta Rotterdam pour revenir en France. Accueilli par sa famille, Gaius put vivre une enfance paisible malgré le fait qu’il ne réussit pas à se faire beaucoup d’amis. Même s’il n’était pas très à l’aise en présence d’inconnus, la faute revenait surtout à une famille qui refusait à ses jeunes de se lier à des humains normaux, de peur qu’ils se trahissent ou que leur magie soit exposée.

En 1789, la Révolution éclata en France balayant l’ordre établi et aboutissant à l’avènement de la République Française trois ans plus tard. Grand romantique, amateur de philosophie grecque, passionné de la mythologie antique et fasciné par les grands mouvements populaires qui font et marquent l’Histoire, Gaius suivait les intrigues qui se déroulaient à Paris avec beaucoup d’attention. Un jour, un jeune messager d’une famille de sorciers nobles anglais vint demander aux Artois s’ils comptaient naturellement s’opposer à la Révolution et œuvre pour le retour à l’Ancien Régime. En effet, nombreuses étaient les communautés magiques qui s’étaient pleinement intégrées à la société humaine et qui possédaient des intérêts à la voir inchangé. Contre toute attente, les Artois refusaient  de prendre parti dans les conflits politiques qui secouaient la France. Elle annonça que le plus important était de vivre en paix et rester discret sur le plan politique. Les communautés magiques qui aspiraient à plus que simplement « vivre en paix » ne pouvaient recevoir une telle réponse.

C’est ainsi que se fomenta la purge des traîtres qui conduisit à l’extermination systématique des clans récalcitrants. Les Artois, submergés en nombres se firent massacrés pour la plupart et ses rares rescapés furent éparpillés dans le Monde. Gaius parvint à s’échapper à ce carnage mais il perdit sa mère ce qui le marqua à jamais et éveilla en outre son premier pouvoir, celui de sentir la dangerosité et l’agressivité des individus qui se tenaient autour de lui. Pour canaliser une rage qui menaçait de le consumer, Gaius s’enrôla dans les armées révolutionnaires. Sa carrière fut alors fulgurante : il participa aux différentes campagnes militaire sur le Rhin, aussi bien en Belgique qu’en Allemagne et quatre ans plus tard en 1796, Gaius était promu au rang de capitaine. Après une brève période de paix où Gaius aimait s’adonner à la poésie et la peinture, ses grandes passions, le jeune homme fut rappelé sous les drapeaux au sein de l’armée d’Italie commandé par un officier encore peu connu à cette époque : le général Bonaparte. La campagne fut un coup d’éclat : volant de victoires en victoires, l’armée française mit à genou l’Empire autrichien en quelque mois et bientôt l’Italie passait sous le contrôle de la République française. Sceptique au départ, le jeune militaire finit par reconnaître à son général un véritable génie tactique.

Sous le sillon de Bonaparte, Gaius va continuer son ascension dans l’armée comme en politique. Il participera ainsi aux campagnes d’Égypte, à la seconde d’Italie et deviendra même le secrétaire général de la Trésorerie Public. Peu avant l’avènement de l’Empire, le Premier Consul arrangea un mariage entre Gaius et une certaine Louise de Berthelot issue de la bourgeoisie bretonne. Une fois Napoléon sacré empereur, Gaius continua d’enchaîner les guerres aux quatre coins de l’Europe en tant que général de division. Toujours équipé de son calepin, le soldat profitait de tous ses voyages et expériences pour y écrire ses poèmes, ses nouvelles mais aussi préparer ses peintures. Malheureusement si le début de l’Empire fut marqué par les coups d’éclats, les victoires et l’ivresse d’une France au sommet de l’Europe, les guerres interminables et les coalitions successives épuisèrent la Grande Armée. L’euphorie et l’enthousiasme fit place à la fatigue et la lassitude. Lors de la retraite de Russie en 1812, alors que Gaius faisait de son mieux pour couvrir ce qu’il restait des forces impériale, sa division fut piégée dans une plaine gelée par un contingent de cosaques.  Face à la vision de la mort s’approchant inévitablement, le général fut poussé par un instinct mystique, une sorte d’appel qui bourdonnait dans chaque parcelle de son organisme. C’est à ce moment qu’il projeta la première illusion de sa vie : plusieurs russes se retrouvèrent piéger dans une illusion cauchemardesque qui leur fit perdre toute raison. Pris de panique, l’ensemble de la troupe russe fit volte face et quitta précipitamment les lieux devant les regards ahuris des soldats français.  

Une fois le régime napoléon écroulé une première fois en 1814, Gaius qui refusait de voir la royauté s’installer de nouveau en France décida de quitter le pays. Changé après la mort de sa femme ainsi que l’appréhension de ses dons, le militaire se sentait brisé. Il avait perdu son enthousiasme et sa fougue. Plus rien ne le retenait dans un continent qu’il avait écumé de long en large pendant plus de vingt ans. Il prit ainsi la plus importante décision de sa vie : mettre les voiles en direction des Amériques et du nouveau monde où croyait-il, il pourrait prendre un nouveau départ.  Mais hélas, le destin se révélait souvent capricieux : au large de Porto Rico, le navire se retrouva piégée dans une immense tempête. Le portail qui se dissimulait dans les profondeurs de l’océan s’éveilla et se referma brutalement sur le vaisseau, emportant son équipage dans un univers obscure et incertain.

Pseudonyme : Khey
Âge :  22
Commentaire : Ataoy

À votre propos
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: aucun
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 05/02/2017
MessageSujet: Re: "L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI] Dim 9 Avr - 18:00
Hey Smile

Je te resouhaite la bienvenue à Satkaon! o/ Si tu as des questions ou besoin d'aide n'hésite surtout pas


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Rautt Stjarna
Métier: Leader de Rautt Stjarna
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 58
Date d'inscription : 28/01/2017
Localisation : Satkaon
MessageSujet: Re: "L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI] Dim 9 Avr - 18:04
Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche ! Comme l'a dit Candice, n'hésite pas à nous demander si tu as des questions !

_________________
#9933cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: "L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI] Dim 9 Avr - 18:06
Merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://satkaon.forumactif.com
Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2017
MessageSujet: Re: "L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI] Dim 16 Avr - 20:55
Bienvenue Gaius Arten

Tu es à présent validé ! Tu peux désormais commencer à RP et poster tes demandes pour jouer ici.

Je t'invite à te rendre dans la partie expérience du personnage dès que possible. Tu pourras y poster un récapitulatif de tes RPs (obligatoire), un résumé de l'évolution de ton personnage, c'est-à-dire les nouveaux pouvoirs qu'il obtient, son état d'esprit et ses changements physiques (obligatoire), et une liste des liens que tu souhaites développer (facultatif).

Je t'invite également à poster une demande de métier et une demande d'habitation pour finaliser l'intégration de ton personnage à Satkaon, mais ce n'est ni obligatoire, ni urgent.

Compte tenu de la date de ta validation, tu n'as pas à te recenser pour ce mois-ci. Cependant, dès la période suivante, tu seras tenu de réaliser tes deux posts mensuels et de les signaler ici. Au cas où tu serais dans l'impossibilité de rédiger ces posts, pense à signaler une absence.

Si tu as des questions sur quoi que ce soit, le staff est disponible et à ton écoute. Il ne me reste plus qu'a te souhaiter une bonne aventure sur Satkaon.

Bon jeu !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI]
Revenir en haut Aller en bas
"L'art de gouverner n'a produit que des monstres" Gaius Arten [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LIQUIDATION DE PRODUIT VALVOLINE
» Attention : Produit Inflammable.
» Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais produit tout autant de lumière ~ Liechtenstein [terminée]
» Le Fameux Glanzer
» Sikatris tranblemantè a la toujou. Se kounyea a na p wè gwosè katastrof la.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Le cristal de Shën-
Sauter vers: