[FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Les histoires vécues
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: aucun
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 05/02/2017
MessageSujet: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife] Mar 11 Avr - 20:42

Candice
Eizen

Le Pontife

Quand il n'y a plus d'issue
Je me sens faible, bien plus faible que d'habitude. Je me laisse porter par le Pontife contre mon grès, laissant mon précieux sabre à Isamu qui tente une dernière attaque désespéré. Même lui, que j'ai toujours vu comme un homme aussi fort que mon père, n'a rien pu faire. Je pourrais regretter amèrement mon choix, celui de m'être montré pour sauver la mise d'Isamu. Mais non, non, je ne regrette pas ce geste, c'est comme si j'ai enfin réglé ma dette envers lui, sans pour autant briser le lien de reconnaissance et d'attachement à son égard. J'ai à peine la force de lever la tête pour voir ou m'emmène le Pontife, même si la réponse est pour moi évidente. J’entends le cri du chef des Insoumis
qui me rend mal, et attend patiemment que mes forces me reviennent pour pouvoir fuir de cette situation. 

Sauf que rien ne vient, rien ne vient pas même la moindre parcelle de force, comme si j'avais tout dépensé en donnant un coup de pied au sabre. Je vois cathédrale en approche, je lâche un long soupir en fermant les yeux comprenant que c'était sans doute la fin pour moi. Une fin misérable où je n'aurai même pas pu venger mon père. Je me secoue légèrement avec un grognement, tentant quand même de sauver ma peau, ne voulant pas finir ma vie de cette façon. Je ne voulais pas laisser seul Isamu et encore moins Alice malgré notre relation actuelle. 

À peine arrivé aux portes de la cathédrale, avant même de pouvoir y pénétrer, on me bande les yeux et on m'attache les mains derrière le dos. Étrangement, on ne me bande pas la bouche, je me demanderai presque pourquoi est-ce qu'ils prennent autant de précaution, à leurs yeux, je ne suis pas censé sortir. Est-ce que se serais à cause de mes pouvoirs ? Je n'en savais trop rien, je tente de rester debout comme on avait l'air de me le demander, mais je tombe à genoux manquant encore de force, il faut dire que le Pontife n'y est pas allé de mains mortes. Ça me donne presque l'impression que l'Église Blanche me craint, pourquoi je n'en sais trop rien. 

« Pourquoi... Pourquoi vous être acharné sur moi par le simple fait que je refusais d’adhérer à vos idéaux... C'est... C'est... »

Ma gorge ce noue, dans le fond, j'avais quand même peur, je tente de bouger mes mains pour créer un portail, mais en vain, c'est de cette manière stupide que je constate que sans la vue, je ne pouvais pas utiliser mon pouvoir. Est-ce qu'ils le savaient eux ? 

« Je vous déteste. »

Un jour, oui un jour je le tuerai, c'est le prix pour avoir tuer mon père.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife] Jeu 13 Avr - 11:50
Quand il n'y a plus d'issue

Sur le trajet jusqu'à la cathédrale, le Pontife pondérait les répercussions qu'aurait inévitablement sa brève confrontation avec Isamu Kazunaga. Cet enfant… ce nouveau-né ignorait tout des réalités et de la difficulté de protéger Satkaon d'elle-même. Pourquoi ne comprenait-il pas que les enjeux dépassaient de très loin la vie de quelques individus prétendument insatisfaits de la chance qui leur avait été octroyée ?

Arrivé sur le pas de la cathédrale, le Pontife lâcha son poids. Candice se laisser tomber par terre, et les disciples de l'Église se pressèrent autour d'elle pour lui bander les yeux et lui lier les mains dans le dos. Tous savaient à quel point elle pouvait se montrer sournoise.

La très jeune femme ne parvint pas à demeurer debout et s'écroula à genoux.

— Pourquoi… Pourquoi vous être acharné sur moi par le simple fait que je refusais d'adhérer à vos idéaux… C'est… C'est…

Sa phrase s'étrangla au fond de sa gorge. Le Pontife se posa à terre, devant la jeune fille et l'observa d'un air tant maussade que désolé.

— Je vous déteste.

Le Pontife soupira.

— Crois-tu que je fasse cela par plaisir sadique, Candice ? Que cela m'amuse de te traquer, de faire de ta vie l'enfer qu'elle a été ? Tu sais comment tout cela est arrivé. J'ai essayé de vous protéger, ta sœur, ton père et toi. Je ne puis plus rien faire, maintenant.

Le Pontife s'agenouilla à son tour, et prit le me ton de Candice entre son pouce et son index.

— Ton destin n'est plus entre mes mains. Shën décidera de ton sort. Pour ce que cela vaut, je suis très sincèrement désolé d'en arriver là. J'aurais préféré que ton père vive, que ta sœur et toi mènent une existence heureuse, que ta mère puisse enfin nous rejoindre ici-bas. Je…

Il laissa un temps, cherchant les mots justes pour communiquer ce qu'il ressentait.

— Je regrette, Candice. Je regrette le sang versé, je regrette la mort de chaque être à Satkaon, mais si je fais ce que je fais, si je suis devenu ce que… ce que je suis aujourd'hui, c'est uniquement pour protéger le bien commun. Pour préserver notre monde. Je regretterai mes actions toute ma vie, mais si je devais recommencer, je le referais à nouveau sans hésiter. Je ne laisserai jamais rien ni personne menacer la paix de Satkaon.

Il se releva et fit un geste à l'adresse de ses disciples.

— Emmenez-la.

Deux disciples glissèrent leurs mains sur les bras de Candice et la soulevèrent, tandis que les autres ouvrirent les portes de la cathédrale et la firent entrer, le Pontife juste derrière, flottant à quelques centimètres au-dessus du sol, les bras dans le dos.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: aucun
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 05/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife] Mer 19 Avr - 18:43

Candice
Eizen

Le Pontife

Quand il n'y a plus d'issue
 Bien sûr... Pourquoi un monstre tel que lui comprendrais les autres ? Pourquoi une personne comme lui pourrait faire preuve d'humanité ? On ne peut pas raisonner ce genre de personne. Mais la colère m'a clairement poussé à m'exprimer à ce sujet. Sa réaction ? Un simple soupir, d'agacement sans doute ? Ça avec son masque de fer et les yeux bandé, je ne le saurais maintenant jamais.

— Crois-tu que je fasse cela par plaisir sadique, Candice ? Que cela m'amuse de te traquer, de faire de ta vie l'enfer qu'elle a été ? Tu sais comment tout cela est arrivé. J'ai essayé de vous protéger, ta sœur, ton père et toi. Je ne puis plus rien faire, maintenant.

Foutaise, chantage, manipulation, je ne peux pas croire le moindre mot de ce qu'il dit. Essayer de nous protéger hein ? En essayant de me tuer et en tuant mon père ?! Bien drôle de façon de vouloir nous protéger ! Menteur ! Il finit par saisir mon menton s'étant sans doute agenouillé pour mieux me parler. Je tente de me dégager en secouant la tête, dégouttée par ce contact pour qu'il me lâche, mais il n'est pas assez brutal pour pouvoir rompre cet hideux contact. 

— Ton destin n'est plus entre mes mains. Shën décidera de ton sort. Pour ce que cela vaut, je suis très sincèrement désolé d'en arriver là. J'aurais préféré que ton père vive, que ta sœur et toi mènent une existence heureuse, que ta mère puisse enfin nous rejoindre ici-bas. Je…

Bah pour ça, il fallait agir autrement imbécile ! Je serre les yeux ainsi que les yeux, folle de rage avec un envie enivrante de pleurer. 

— Je regrette, Candice. Je regrette le sang versé, je regrette la mort de chaque être à Satkaon, mais si je fais ce que je fais, si je suis devenu ce que… ce que je suis aujourd'hui, c'est uniquement pour protéger le bien commun. Pour préserver notre monde. Je regretterai mes actions toute ma vie, mais si je devais recommencer, je le referais à nouveau sans hésiter. Je ne laisserai jamais rien ni personne menacer la paix de Satkaon.

Va crever.

— Emmenez-la.

Je me débats faiblement et lui crie dessus alors que des gardes me soulèvent pour m'emmener.

« Vous n'êtes qu'un menteur ! Ou alors quelqu'un de complètement con ! En quoi tuer et essayé de tuer une personne, c'est le protéger hein ?! EN QUOI ?! »

Déjà essoufflé par mes paroles, je fais une petite pause.

« N'allez pas me faire croire que vous êtes un monstre pour le bien de tous ! Parce que si c'était le cas vous vous serez contenterez de nous laisser tranquille suite à nos refus ! »

Ma respiration devient plus forte mon cœur bat à cent à l'heure par colère et peur, ne sachant pas ou on m'emmène. 

« Vous n'êtes qu'un dictateur ! Un dictateur qui impose sa façon de penser ! Rien de plus ! Et tout ce que vous méritez, c'est de vous faire tuer ! Que toute votre petite manigance soit renversée et que les habitants de Satkaon ouvrent enfin les yeux sur votre cruauté et lâcheté ! »

La colère me faisant perdre les moyens, malgré la situation qui n'est clairement pas à mon avantage. Je me mets à hurler.

« Je vous tuerai ! Je vous tuerai de mes propres mains pour venger mon père ! »

Les inquisiteurs finissent par me faire entrer dans une salle qui semble être une cellule. Tandis que moi, ne pouvant plus me retenir, je verse des larmes qui humidifient le bandeau plaqué sur mes yeux. 



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife] Sam 22 Avr - 19:30
Quand il n'y a plus d'issue

— Vous n'êtes qu'un menteur ! Ou alors quelqu'un de complètement con ! En quoi tuer et essayé de tuer une personne, c'est le protéger hein ?! EN QUOI ?!

Le Pontife ne répondit rien. Il comptait simplement la laisser s'essouffler et s'emmêler dans ses propres raisonnements jusqu'à ce qu'ils n'aient plus de sens. Elle ne connaissait de toute façon rien à la situation de Satkaon et n'était, en vérité, qu'une petite fille aveuglée par ses sentiments.

— N'allez pas me faire croire que vous êtes un monstre pour le bien de tous ! Parce que si c'était le cas vous vous serez contentés de nous laisser tranquille suite à nos refus ! Vous n'êtes qu'un dictateur ! Un dictateur qui impose sa façon de penser ! Rien de plus ! Et tout ce que vous méritez, c'est de vous faire tuer ! Que toute votre petite manigance soit renversée et que les habitants de Satkaon ouvrent enfin les yeux sur votre cruauté et lâcheté !

Candice se mit alors à hurler à s'en arracher les poumons.

— Je vous tuerai ! Je vous tuerai de mes propres mains pour venger mon père !

Ils arrivèrent dans une cellule du sous-sol. Les disciples attachèrent Candice à des menottes en fer forgé fixées au mur et la laissèrent pendre. Les yeux bandés, elle était complètement impuissante, et donc totalement inoffensive.

— Il suffit, Candice, finit par répondre le Pontife sur un ton amiable. Je n'ai pas à me justifier auprès de toi. Ce qui est arrivé à ta famille est malheureux et d'une tragédie absolue… mais ce n'est que la conséquence des actes de ton père. Il serait grand temps que tu en fasses le deuil et que tu acceptes d'endosser tes responsabilités. Ton père est mort de son propre fait. Personne n'aurait voulu que cela se passe ainsi, mais ce qui est fait est fait.

Il expédia un revers de gifle sur la joue de Candice.

— Il est l'heure de grandir. De devenir adulte. Tu ne sais pas combien il est douloureux de prendre la vie d'un homme. Tu ne sais pas le fardeau que c'est de porter sur ses épaules la sécurité d'un monde entier. Les sacrifices abominables auxquels il faut consentir. Je ne me fais aucune illusion, Candice. J'ai perdu mon âme depuis longtemps dans le but de protéger Satkaon. Pense à toutes ces vies que ton père aurait détruites s'il avait continué à suivre la voie des Insoumis. Alors, au nom de toutes ces vies, Candice : fais preuve d'un peu de décence morale.

Il lui donna une seconde gifle.

— Telle que je te vois, aujourd'hui, tu es un chien enragé qui veut mordre le premier passant venu. Tu es entièrement consumée par la vengeance. Et tu es une imbécile.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: aucun
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 05/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife] Lun 24 Avr - 23:23

Candice
Eizen

Le Pontife

Quand il n'y a plus d'issue
C'est évident, la rage qui fourmille en moi me fait faire sûrement n'importe quoi. Je n'ai clairement pas l'avantage et pourtant, je le provoque allant même jusqu'à le menacer de le tuer. Lorsque j'ai fini de m'exprimer par mes sentiments qui ne sont que l’amertume et surtout la colère, nous arrivons dans ce qui semble être la cellule. En gardant mes yeux bandés par un tissu maintenant humide, on finit par détacher mes mains. Essayant de profiter de ce moment pour le libérer, je tente de lutter, mais les hommes du Pontife étaient en ce moment, bien plus en forme que moi. Je me retrouve alors les mains plaquées au mur et sens la froideur du fer sur mes poignets.  

— Il suffit, Candice. Je n'ai pas à me justifier auprès de toi. Ce qui est arrivé à ta famille est malheureux et d'une tragédie absolue… mais ce n'est que la conséquence des actes de ton père. Il serait grand temps que tu en fasses le deuil et que tu acceptes d'endosser tes responsabilités. Ton père est mort de son propre fait. Personne n'aurait voulu que cela se passe ainsi, mais ce qui est fait est fait.

C'est alors que sans que je puisse m'y attendre, je me prends une grosse gifle en plein visage. Un couinement de douleur et de surprise s'échappe de ma bouche. Poing serré tremblante à cause de toutes mes émotions riche en haine et révolte, la tête basse, j'écoute qu'à moitié ce qu'il me dit. 

— Il est l'heure de grandir. De devenir adulte. Tu ne sais pas combien il est douloureux de prendre la vie d'un homme. Tu ne sais pas le fardeau que c'est de porter sur ses épaules la sécurité d'un monde entier. Les sacrifices abominables auxquels il faut consentir. Je ne me fais aucune illusion, Candice. J'ai perdu mon âme depuis longtemps dans le but de protéger Satkaon. Pense à toutes ces vies que ton père aurait détruites s'il avait continué à suivre la voie des Insoumis. Alors, au nom de toutes ces vies, Candice : fais preuve d'un peu de décence morale.

Folle de rage qu'il accuse encore mon père, je tente de me dégager des menottes, mais mes gestes étaient trop faibles pour pouvoir ne serait-ce les bouger.

« Je vous interdis de parler comme ça de lui ! Tu ne le connais pas ! T'es dires complètement conne sur lui le prouve ! Va crever ! »

Je me prends une seconde gifle qui me coupe le souffle. Mes deux joues se chauffent peu à peu suite au deux claques qu'il vient de me donner. Non mais franchement ! Il se prend pour qui pour se permettre ce genre de chose hein ?! POUR QUI ?! CREVE CREVE PUTAIN !

— Telle que je te vois, aujourd'hui, tu es un chien enragé qui veut mordre le premier passant venu. Tu es entièrement consumée par la vengeance. Et tu es une imbécile.

Toujours révolté, en guise de réponse je lui crache dessus sans trop savoir si j'ai réussis à atteindre ma cible. Essoufflé par l'énergie que j'ai gaspillé à crier, je lui dit faiblement mais avec toute la haine que je peux sortir.

« J'en ai rien à foutre de comment vous me voyez. Le con dans cette histoire c'est vous... Vous prétendez me connaître avec mon père. »

Il en est de même pour la sœur, mais j'ai préférer ne pas la citer. Je serre les dents.

« Mais putain vous vous trompez tellement et tant mieux. Ça causera votre perte et se sera une excellente chose et pas que pour moi. »

Fatiguer, je me mets à rire faiblement. Et soupire...

« Continuez comme ça... Ça m'arrange... Ordure. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife] Mar 2 Mai - 8:52
Quand il n'y a plus d'issue

— J'en ai rien à foutre de comment vous me voyez. Le con dans cette histoire, c'est vous… Vous prétendez me connaître avec mon père.

Ce petit jeu commençait à se montrer lassant, même s'il n'avait pas été très amusant dès le début non plus.

Le Pontife croisa les mains dans le dos et plissa les paupières. Pour ce que cela valait désormais, il était plus sage de laisser Candice Eizen déverser son fiel et sa haine. Bientôt elle n'en aurait plus l'occasion, alors autant qu'elle en profite encore un peu.

— Mais putain vous vous trompez tellement et tant mieux. Ça causera votre perte et ce sera une excellente chose et pas que pour moi.

Le Pontife haussa un sourcil. Thibalt serait vraiment effondré de constater que sa fille chérie jurait comme un charretier.

— Oh, vraiment ? Je suis convaincu que l'avis d'une gamine gâtée fera basculer l'opinion publique contre l'homme qui a gardé le secret de Satkaon pendant des centaines d'années. Je m'en vais de ce pas préparer le pilori.

Il tourna alors le dos à la jeune femme et sortit de la cellule.

— Continuez comme ça… Ça m'arrange… Ordure.

Le Pontife se retourna pour observe Candice Eizen une ultime fois.

— Il ne te reste désormais plus que quelques jours à vivre, Candice. Souhaites-tu vraiment les passer dans la rancœur et la colère et à ruminer une vengeance qui n'arrivera jamais ? Quand bien même tu parviendrais à me tuer, que feras-tu après ? Quel tournant prendra ta vie ? Quel sens aura-t-elle ? Je pense qu'il est grand temps pour toi de faire le deuil de ce qu'il s'est passé et de faire la paix avec toi-même. C'est la seule chose qui pourra t'apporter un peu de réconfort.

Les disciples refermèrent la porte et le Pontife laissa Candice enfermée dans la cellule, seule avec ses tourments et ses chimères. Peut-être ne pouvait-il pas rêver d'une fin plus poétique, mais elle n'apporterait pas la justice.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife]
Revenir en haut Aller en bas
[FINI] Quand il n'y a plus d'issue [Pv Le Pontife]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» (fini) quand le passé se mêle au présent » ft. seung hyun
» [ FINI ] Quand la vérité éclate | Chamberlain Family ♥
» [FINI] Quand on n'a pas les moyens, on pique-nique. [Jeremiah & Lidwine]
» Quoi faire quand on a fini le jeux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Les histoires vécues-
Sauter vers: