[FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Les histoires vécues
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Lun 24 Avr - 21:17

▬ ft. Valeeri Iths

Omni

Fiche : ICI
Liens : ICI

Occupes toi de moi
Ambiance
Introduction
L'entraînement d'Omni se poursuit avec un acharnement presque masochiste. L'homme n'hésite pas à maltraiter son corps dans sa quête de puissance et de pouvoirs. Un corps qui semble lui dire stop désormais. Pris de violentes douleurs cervicales, Omni n'a d'autres choix que d'aller se faire soigner. Un labeur qui dérange en tout point l'ancien...
Récit

Cela devait faire deux ou trois mois qu’Omni n’avait pas foulé les pavés de la cité de Satkaon. L’ancien passait le plus clair de son temps à l’extérieur du domaine, où il s’adonnait à un entraînement acharné visant à devenir l’homme le plus puissant de ce monde. Lorsqu'il était en ville, c’était rarement bon signe. Il faut dire que ce n’était pas avec un grand plaisir qu’il vadrouillait dans les ruelles qu’ils considéraient désormais souillées par la présence nauséabonde des humains. Ces individus méritaient la mort, rien de plus, rien de moins. Cette sous-race, selon la pensée d’Omni, avait chassé les Importés du monde humain pour finalement s’inviter eux-mêmes dans ce monde qui n’était pas le leurs. Si cela était déjà bien au-dessus de ce que pouvait tolérer l’ancien, cette vermine humaine recevait l’énergie de Satkaon et développait à leurs tours des pouvoirs. Une race en chassant une autre avant pour finalement devenir comme elle et faire comme si de rien. Un scandale, il n’y avait pas d’autres termes. Malheureusement, Omni ne pouvait agir directement au « nettoyage » de Satkaon. Même s’il ne comprenait pas pourquoi, il fallait se plier à la décision de Shën.

C’est donc avec beaucoup de retenu qu’Omni arpentait les rues de la cité. Sa vue manquante, il voyait néanmoins la populace face à lui. Leurs énergies flamboyaient devant son regard perçant. Il est assez difficile de décrire ce que l’ancien voit. Le monde est obscur mais l’énergie dans lequel il baigne guide ses pas. Marchant d’un pas soutenu, l’ancien se dirigeait vers un endroit précis : L’hôpital. Depuis quelques jours, une vive douleur au niveau des cervicales l’empêchaient de s’entraîner, causant par la même occasion de fréquents maux de tête. Même si c’était à contrecœur, il fallait que quelqu’un l’ausculte. Son corps se devait d’être parfait. Si quoi que ce soit ne fonctionnait pas normalement, il fallait s’en charger.

Arrivé dans le centre de soin, Omni huma l'air avec un certain plaisir. Le lieu était noyé par la magie, moteur des soins à Satkaon, ce qui procurait une sensation agréable à l'ancien qui avait le sens de voir et ressentir ces choses. Ignorant la populace présente, il se dirigea directement vers la personne qui s'occupait des admissions. Avec une certaine froideur, il se présenta à l'individu qui sembla être une femme à l'écoute de la douce et agréable voix qu'elle avait. Suite à quelques questions usuelles sur l'état de santé général de notre athlète, elle demanda à l'ancien de s'asseoir et patienter un instant. Bronchant légèrement face à l'attente qui s’annonçait, Omni s'adossa à un mur de la pièce, croisant les bras et fermant les yeux pour méditer un petit instant.

L'attente dura le temps qu'elle dura, à vrai dire, Omni était dans une sorte de trance, en pleine méditation. Il profita de cette attente pour recharger quelques peu ses batteries. C'est le doux son de la réceptionniste qui ramena l'homme à la réalité, l'invita à rejoindre la salle de soin devant laquelle elle se tenait désormais. L'ancien s’exécuta alors sans un mot et ferma la porte derrière lui avant de s'arrêter au milieu de la fameuse salle de soin. Vêtu d'une tunique, il détacha le haut de cette dernière et la laissa tomber sur ses hanches, le mettant ainsi torse nu. Sa peau était noirci mais certain faisceau lumineux semblaient glisser le long de ses muscles saillants. Les symboles gravés le long de son dos et de ses bras reflétaient une lueur orangée. Une fois à l'aise, il s'étira les membre, les faisant craquer un à un et termina par sa nuque qui craqua à gauche et à droite suivant son mouvement. Tournant légèrement la tête, il sentit cette vive douleur le reprendre au niveau des cervicales. Il lacha un long soupir et serra d'un coup ses poings avant de prendre une posture de combat. Ses avant bras s'illuminèrent doucement avant que de l’énergie ne se matérialise autour de ses mains. Il enchaîna quelques postures avant de reprendre son calme.

Il resta ensuite là, attendant la venue de son soigneur...

...

commentaires hors-rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: Médecin
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 35
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Ici et là
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Lun 24 Avr - 22:36


Occupes-toi de moi

Avec Omni


« C'est un petit cobaye qui se promenait,
il fit la rencontre du corbeau enjoué,
Ce dernier lui fit : veux-tu venir chez moi ?
Et je t'assure que je prendrais soin de toi »



C'est tout en chantonnant une fable de mon cru, que je me dirige vers l'hôpital se trouvant non loin de chez moi. Les gens dans la rue me regarde bizarrement mais je ne comprends pas...pourquoi ? Est-ce que j'ai une tache sur mes vêtements ? Ai-je encore du riz sur un coin de la bouge ? Est-ce dû à mon sourire toujours affiché sur mon visage ? Pourtant il est beau mon sourire non ? Les cobayes...Mh...Je veux dire les patients aiment mon sourire, les femmes disent que ça les mets à l'aise de voir un beau sourire. Quand je leur ai demandé pourquoi, elles se sont mises à glousser. Sur le coup je n'avais pas chercher plus loin comme j'étais intéressé par autre chose à ce moment-là mais maintenant j'aimerai vraiment savoir.

Je continue de chantonner en sautillant jusqu'à ce que j'entende une fille en face de moi qui commence à parler de ma chanson, je cite « Comment peut-on chanter des choses aussi malsaines avec un joli sourire ? » Oh !! Je vois c'est ma chanson, pourquoi ils n'aiment pas ? Elle est jolie et pour une fois, elle n'ait pas du tout gore, j'ai bien fait attention à ce qu'il n'y ait pas des propos qui traumatisent les gens. Un peu de considération quand même !! Je fais des efforts pour les autres alors que je m'en fiche d'eux. Pff !! Bah c'est pas grave je suis arrivé au travail. Aujourd'hui, je travaille toute la journée et je l'espère, il y aura au moins quelqu'un pour me distraire. C'est pas que je n'aime pas mon boulot au contraire j'apprends plein de truc, comme la manière dont les gens vivent ou alors les relations entre les factions et encore plein d'autres choses concernant Salkaon toutefois ça reste seulement des réponses à de petites questions que je me pose sur le moment. Mais voilà, ça fait longtemps que je n'ai pas eu un cobaye digne de ce nom qui me permettra de répondre à des questions beaucoup plus importante. J'en ai plein notamment sur cette divinité ou encore sur l'histoire de ce monde et j'en passe.  

Je rentre joyeusement dans l'hôpital en disant bonjour aux filles de l’accueil qui me répondent gentiment. Avant de m'arrêter complètement une fois passé le bureau de l'accueil. Je jette un œil scrutateur sur l'une des femmes puis m'approche en m'accroupissant derrière elle alors qu'elle était debout. Je soulève délicatement sa jupe avec de toucher fermement ses cuisses et commence à tâter délicatement. Il y a pas à dire cette femme a des muscles parfait. Je suis sur qu'elle peut courir vite et avoir une bonne détente. En plus de cela, ils doivent être très résistant et bien ferme.....Je veux les étudier ! Je me pris une baffe par la fille qui était en train de rougir. Je lui souris et rigole, pourquoi est-ce que les filles réagissaient comme ça à chaque fois ? Même la fille de la bibliothèque fait ça. D'après ce que j'ai compris, les gens trouvent ça indécent et c'est irrespectueux envers les femmes. Mais...Je comprends pas pourquoi c'est irrespectueux...enfin je veux dire au tout début à l'apparition de l'homme tout le monde était nu alors même si ce n'est pas des être humain, ça vient au même pour eux non ? C'est encore un aspect étrange de la manière de penser des gens que je dois étudier car personnellement je m'en fiche qu'on me voit nu...

Je hausse les épaules et lui propose de venir me voir si un jour elle veut bien que j'étudie ses magnifiques muscles et elle devient encore plus rouge. Je me rappelle pas avoir utilisé mon pouvoir pour concentrer son sang à cette endroit. Bah tant pis, je finis par aller vers mon bureau en ignorant le reste du beau monde en souriant. Je venais à peine de troquer ma cape contre une blouse blanche qu'un de mes subalternes vient me voir en courant pour que j'aide à arrêter une hémorragie grave. J'avais pas spécialement envie jusqu'à ce que je vois le directeur de l'hôpital non loin. Pas que j'ai peur de lui, bien au contraire j'aimerai beaucoup pouvoir l'étudier mais il a tendance à changer les gens en or trop facilement et j'ai encore trop de question sans réponse pour me faire changer en or pour une raison aussi lamentable. J'accompagne alors mon....mon quoi déjà ? Je sais juste que je suis le chef de ce service mais j'ai du mal à retenir le nom de chacun de mes sous-fifre. C'est pas ma faute, je ne m'intéresse qu'aux personnes qui me permette de rassasier ma curiosité, ahahahha.

J'ai stoppé avec facilité le sang de la patiente laissant les autres faire leur boulot. Je me dirige alors vers la salle de soin en sifflotant. Je rentre et voit qu'il y a un homme assis. J'imagine que c'est un patient, je ne prête pas attention au début jusqu'à regarder sa fiche qui était posée sur le bureau. Il s'appelle Omni et il a...des douleurs aux cervicales...Bah chacun c'est problème dirons-nous. Je me tourne vers mon patient et je souris comme à mon habitude. Et je tourne autour de lui en le scrutant de tout les côtés. Hahahaha..il est...intéressant. Pourquoi il a autant de muscle ? Pourquoi il y a autant de symbole ? Qu'elles sont ses pouvoirs ? C'est la première fois que je vois un spécimen de ce genre. Je me remets devant lui aussi content qu'un enfant qui vient d'avoir un nouveau jouet. En même temps...C'est le cas non ? C'est un beau cobaye qu'on m'envoie, il a l'air résistant aussi, est-ce qu'il s’entraîne beaucoup ? Mon sourire devient un peu plus enjoué et je me cale contre mon bureau et je commence à lui parler complètement excité.

« Bonjour, J'ai pleiiiiiiiiiiiiiiiiiin de question à te poser Mr....Omni ? »

Je frappe des mains et rigolant un peu. Je le tutoie oui...Je ne comprends pas en quoi un changement de formulation pouvait montrer le respect qu'on a aux gens. Bref, je m'égare encore, hahahah. Je vais chercher de quoi écrire et m'assoit sur le bureau. Je commence à écrire son nom et laisse des parties blanches pour écrire son âge et son pouvoir entre autres.

« Bien !! Dis...Dis...Pourquoi tu as autant de symbole sur toi? Tu t'entraînes beaucoup ? Tu as quel âge ?Dis...Dis...ah !! oui au fait je m'appelle Valeeri Iths, je suis le médecin ! »

Habituellement, j'aime bien laisser les gens me poser la question – ou bien parce que j'oublie car je suis trop obnubilé par mes questions, mais là étant donné que je suis au travail, il faut que je le fasse bien quoi. Faut pas croire mais j'aime faire les choses bien....parfois...pas toujours...ça dépend de mon humeur en fait...mais c'est pas grave car on s'en fiche.  
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Lun 24 Avr - 23:19

▬ ft. Valeeri Iths

Omni

Fiche : ICI
Liens : ICI

Occupes toi de moi
Ambiance
Précédemment
L'envie était absente, mais la douleur était bien présente. Assez pour forcer Omni a revenir dans la cité et se faire ausculter. Si l'ancien n'aimait déjà pas cette situation, il était loin d'imaginer ce qui l'attendait.

L''heure de la consultation a sonné !
Récit

Après une certaine attente, Omni avait rejoint les salles de soins. Des salles sommairement équipées pour des auscultations qu'on pourrait qualifier de basiques. Sur place, sa patience était une nouvelle fois mise à rude épreuve.

Libérant son torse musclé pour être plus à l'aise, l'ancien enchaîna quelques postures de combat tout en activant ses pouvoirs, comme pour s'éveiller complètement de la méditation précédemment effectuée dans la salle d'attente. Suite de quoi, il attendu. Longtemps ? Peut-être, la notion du temps n'était pas vraiment son fort. Une minute d'attente paraissait déjà si longue... Horrible.

La porte s'ouvrit alors enfin. Omni, assis non loin du bureau, tourna très légèrement la tête en direction du bruit et écouta les pas du médecin, il supposait que c'était le médecin... pour le moment. L'inconnu(e) dans la pièce sembla alors lui tourner autour. L'ancien tenta de rester impassible mais une certaine gène le gagna à être épier de la sorte. Autre point qui déplaisait notre cher athlète, la personne qui lui tournait autour était un Importé. Il avait le flair pour ça, croyez le. Voyant cela, un soupir d'agacement s'échappa de sa bouche... Alors qu'il envisageait couper court aux investigateurs du médecin, qu'il supposait être encore, ce dernier pris la parole. C'est assez difficile de dire ce qui choqua l'ancien à ce moment. La voix du médecin ? Masculine, quoi qu'un peu efféminé ? Son ton enjoué ? Ou sa façon de parler ? Une chose était sûre, son "médecin" n'était probablement pas l'un des plus conventionnels de l'établissement... Suuuuper.

Un bref silence, un répit aux yeux de notre ancien, prit place avant que le médecin ne reprenne la parole, après un rapide claquement de mains. Encore une fois, ce ton si étrange... presque enfantin. C'était un gamin ? Non, quand même pas. Quoi que ? Omni était si loin de Satkaon maintenant... peut-être que les choses avaient changées ? Hm. Le médecin posa alors diverses questions à l'ancien. Chose naturelle pensez-vous, effectivement, mais aucune question ne concernait directement le problème et la raison de la présence d'Omni. Un peu abasourdi par cette situation quelques peu déroutante, l'ancien répondit sur un air plutôt perplexe :

« Euh... Je... Vous êtes vraiment mon médecin où ? »

L'énergie circulant dans le corps d'Omni s'intensifia légèrement, illuminant un peu plus les symboles gravés sur son corps et ces yeux. De l'énervement ? De l'agacement ? On verra par la suite tout cela. Omni reprit vite la parole, de peur que le médecin ne reparte pour un tour.

« J'ai un peu plus de 600 ans. A cet âge là, on ne compte plus les années, je n'ai donc pas de chiffre précis. »

Relevant alors ses poings face à lui avant de les serrer pour faire gonfler ses biceps.

« Je m'entraîne effectivement beaucoup. C'est la raison de ma présence aujourd'hui. Je pense que votre collègue vous a informé, j'ai de vives douleurs au niveau de mes cervicales. Pourriez-vous vérifier si cela est musculaire ? Nerveux ? Osseux ? »

Le regard d'Omni, pourtant aveugle, semblait percé la personne qui se trouvait devant lui. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de l'ancien qui ajouta alors :

« Trouvez ce que j'ai, et je répondrai à vos questions concernant ses symboles. »

Le médecin semblait bien curieux à l'égard d'Omni. Mais ce dernier ne comptait pas s'éterniser ici bien longtemps. Un petit mensonge, cela ne faisait pas de mal parfois... Fallait-il encore que le poisson morde à l'hameçon.

J'adore ton perso xD ! Ton RP m'a obligé à écrire m'a réponse de façon plus posé et drôle xD Mais attention, n'énerve pas le lion ! Agrou.

commentaires hors-rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: Médecin
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 35
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Ici et là
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Mar 25 Avr - 12:59


Occupes-toi de moi

Avec Omni


« Euh... Je... Vous êtes vraiment mon médecin où ? »


Je me mis à rire à cette question. Ce n'était pas la première fois qu'on me la posait en disant que j'étais bizarre pour en être un. Pour mes collègues, je ne suis pas suffisamment professionnel dans ce que je fais, certains ont  même voulu me désobéir quand je leur indiquais la marche à suivre pour guérir un patient. Ce jour-là, j'ai failli faire de lui un cobaye de premier ordre mais il s'est vite calmé en entendant mon rire. Il paraît que je ris de deux manières, je ne savais même pas que c'était possible. Le premier est assez enfantin, l'autre est...sinistre paraît-il. Comment je peux reconnaître la différence entre mes rires ? Est-ce que je le fais exprès de rire d'une manière et pas d'une autre ? En tout cas, je ris que quand j'en ai spécialement envie, ah ! Mince j'ai encore oublié mon patient dans tout ça....mais faut vraiment que sache les différencier un jour...

Mes yeux s'illuminèrent en voyant de la lumière sur les symboles de l'homme à face de moi, je laisse échapper un petit cri d'émerveillement avant de le noter vite fait sur la fiche en bougeant mes jambes dans le vide. Est-ce que la lumière vient de son pouvoir ? Quel est le rapport avec les symboles ? Pourquoi sont-elle apparu ? Quel rôle à cette lumière sur son pouvoir ? A-t-elle un effet sur son physique ? Je ne tiens plus en place je monte mon calepin jusqu'à mon visage pour cacher ma joie en dandinant d'excitation. J'ai trouvé un très beau spécimen, je suis sûr que je pourrais apprendre plein de chose avec lui. Je sens déjà les questions affluaient dans mon esprit. En plus, ses muscles ont l'air tellement mieux que cette femme de l'accueil, quoi que je veux toujours l'étudier cette fille, je comprends pas pourquoi elle veut pas. Je lui ai dit que je serais gentil et que je lui ferais pas de mal...enfin elle restera vivante quoi...Et la douleur sera supportable... Faut pas croire mais après que j'ai étudié ma mère, je me suis rendu compte que c'était mieux si les cobayes sont vivants.

Mon patient me sort de mes pensées qui se sont encore égarées, faudrait que j'arrête de dévier mes pensées sur d'autres choses mais c'est pas évident. Mince...je recommence. Je rabaisse mon bloc-note pour écrire son âge. Je souris de toute mes dents en voyant qu'il a plus de trois fois mon âge. C'est...intéressant, je veux savoir comment son physique à évoluer, quel est son caractère, et encore pleins d'autres choses qui me viennent en tête. Je le regarde lever ses poings et ses muscles se gonflent. Cette fois-ci, je ne peux plus résister je saute du bureau et pose mes affaires dessus. Puis je me retourne vers lui avant de tâter délicatement ses muscles. Mon sourire s’agrandit en émettant encore un cri d'émerveillement. Je sens que je vais adorer ce cobaye...mmh...ce patient...j'ai dit ce patient...hein..d'accord ?

Je ne prête plus vraiment attention à ce qu'il dit sachant que ce serait sûrement pour son problème. Je continue d'examiner ses muscles avant de me reporter aux symboles. Ils sont très intéressant, je me demande si ils n'ont pas une signification quelconque. Je me cale de nouveau contre le bureau et je me mets à réfléchir. J'imagine que la forme des symboles ont un rapport avec ce faisceau lumineux que j'ai vu tout à l'heure. Je commence à réfléchir à plusieurs hypothèses tout en regardant méthodiquement mon patient. Je remarque alors qu'il est aveugle... Je me rapproche un peu en passant lui faisant des coucous devant ses yeux. Quand est-ce qu'il est devenu aveugle ? Comment l'ait-il devenu ? A moins que ça a un rapport avec son pouvoir ?

« Trouvez ce que j'ai, et je répondrai à vos questions concernant ses symboles. »

J'arrête momentanément mes pitreries avant de le regarder d'un air un peu plus sérieux puis je me remets à rire. Il ment !! Pas que je le sais en fonction de son expression non mais son sang c'est accéléré en parlant. Enfin...Je crois qu'il ment, après tous la circulation du sang peut s'accélérer pour divers facteurs mais j'imagine que c'est mon instinct qui me suggère cette possibilité. Faut dire que j'ai rencontre beaucoup de type différent de personne et plus particulièrement chez les humains. Une espèce vraiment intéressante mais pas autant que les personnes ayant des pouvoirs.

Je pose mes mains froides sur ses épaules en chantonnant, regardons déjà au niveau de son sang si il y a des problèmes. Bon j'avoue...Je ne cherche pas que les problèmes mais aussi certaines informations sur lui. C'est affolant ce que le sang peut nous révéler après faut savoir le déchiffrer aussi et je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal même si le sang me révèle si les gens ont des pouvoirs. Et je tilte à un moment, son sang est légèrement différent des autres. Il est complètement emprunt de magie, bien sûr chez les importés aussi mais pas...autant ? Je me dis, après je me trompe peut être mais c'est sûrement un ancien. Je recule en tapant dans mes mains puis je le regarde. Après je peux me tromper après tous il a plus de 600 ans alors le nombre d'année vécu ici altère peut être les données. Mon hypothèse n'a jamais vraiment eu de confirmation, n'ayant jamais pu étudier un ancien. Il faut que je sache !!! Alors je commence à parler calmement mais en ayant un soupçon d'excitation mal dissimulé.

« Dis...dis Omni...Tu es un ancien ? »


Je n'arrivais plus à tenir en place, si il est vraiment un ancien alors il est encore mieux que je l'espérais. J'ai tellement de question en rapport avec les anciens, leurs coutumes et plein d'autres choses. Je sais que certains ne nous aiment pas mais personnellement...je m'en fiche tout ce que je veux c'est assouvir ma curiosité un peu trop imposante.

« Ah oui !! Pour ta douleur...Ça peut être plein de chose et c'est sûrement dû à ton entraînement. Mais sinon dis...dis..dis Omni, même si je sais que tu as menti, tu veux bien me faire apprendre plein de chose sur toi !! »

Je le regarde avec les yeux plein d'espoir tout en ne tenant plus sur place. Même si je sais que c'est complètement inutile car il est aveugle mais j'y peux rien, je veux savoir tellement de truc !! Je ne le lâcherais pas tant que je n'aurais pas toutes les réponses que je veux...


Code by Joy


Hrp:
Mon dieu, la musique colle tellement bien avec l'ambiance xD. Bah écoutes je suis contente que ce personnage te plaise, personnellement je m'amuse avec lui.
x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Mar 25 Avr - 22:21

▬ ft. Valeeri Iths

Omni

Fiche : ICI
Liens : ICI

Occupes toi de moi
Ambiance
Précédemment
De tous les médecins imaginables, Omni était probablement tombé sur le moins conventionnel qui soit. Un duel s'était alors mis en place. Qui du Dr Iths ou des nerfs d'Omni en sortira vainqueur ? Une chose est sûre, la patience de l'ancien avait ses limites...
Récit

Pourquoi ? C'était la question qui se répétait encore et encore dans l'esprit de l'ancien face à l'énergumène qui lui servait de soigneur. Pourquoi lui ? Pourquoi moi ? Pourquoi la vie ? Bref, un calvaire. Le fameux Docteur Iths était un sacré personnage. Une sorte de pile électrique qui démarrait au quart de tour et dont les manières étaient aussi maladroites et spontanées que celle d'un enfant. C'était difficile à croire qu'il était médecin et lorsqu'Omni en fit la remarque, cela ne fit que décrocher un rire au fameux spécimen du corps médical.

Avec un peu de rechignement, Omni répondit à l’interrogatoire de son médecin et lui donna alors son âge. Voyant que son corps semblait particulièrement intéressé l'individu fort excentrique, l'ancien fit une petite démonstration de sa musculature en répondant qu'effectivement il s’entraînait beaucoup. Et là. Surprise totale. Tel un fauve, le médecin bondit d'un coup vers l'ancien, prenant au passage soin de laisser son bazar sur le bureau pour venir... toucher. Oui, carrément. Toucher, tâter le mâle quoi. Omni n'eut pas vraiment le temps de réagir. A vrai dire, il s'attendait à tout, vraiment tout, sauf ça. Du coup, il se laissa faire... sentant quand même un long frisson parcourir son corps. De une, car il avait les mains sacrément froide le bougre et de deux, car Omni ressentait tout de même un peu de dégoût à se faire toucher par un Importé. Yerk. Heureusement, cela fut bref.

Par la suite, le curieux personnage observa Omni tout en gigotant devant lui. Ah oui. L'ancien est aveugle. Toutefois, il ne voyait pas rien et notre cher athlète voyait très bien l'homme gesticuler devant lui pour vérifier sa vision. Le médecin semblait fortement intéressé par l'ancien et très curieux. Omni comprit alors que s'il voulait en finir vite avec ce rendez-vous, il fallait entrer dans son jeu, quitte à lui mentir. Bah quoi, un petit mensonge de temps en temps... L'armoire à glace proposa au médecin de bien vouloir lui répondre après le diagnostic de son rendez-vous.

Sans réellement savoir si le marché était conclu, Omni observa le médecin poser ses mains au niveau de ses épaules. Rebelote, frisson de froid et de dégoût. M'enfin allons, pour une fois que le médecin était proche de la douleur... Il ne fallait pas râler. Accroche toi Omni. Après une attente semblant interminable, le médecin prit enfin la parole. Une réponse ? A-t-il un pouvoir qui lui a permis de comprendre l'origine des douleurs juste avec le toucher ? Non. Pas du tout. Le médecin continua avec ses questions complètement hors-sujet. Omni ne pu s’empêcher de soupirer... l'agacement devenait palpable. Il répondit néanmoins, un peu sèchement tout de même.

« Oui, je suis un ancien. Je suis né dans ce monde... moi. »

Évidemment, la fin de phrase était en rapport au fait que les Importés, eux, n'étaient pas originaire de Satkaon. Le médecin reprit la parole et parla alors des douleurs de l'ancien. Un sourire se dessina alors sur le visage de ce dernier mais il s’effaça rapidement lorsqu'il comprit qu'aucune réponse n'allait lui être donner. Juste un commentaire bateau. Horrible. Suite de quoi, encore des questions sur son corps, sur lui...

Omni se leva alors pour se mettre debout, face à l'Importé et soupira longuement avant de craquer doucement sa nuque et frapper ses poings l'un contre l'autre devant le médecin. Au choc, un éclat jaune orangée illumina la pièce et les symboles parcourant le corps d'Omni s'animèrent comme sous l'effet d'une vague qui avait commencé au niveau de ses mains. L'ancien s'approcha alors du Docteur Iths et amena son index droite jusqu'au front de ce dernier qu'il toucha doucement.

« Arrête de faire l'idiot devant moi veux-tu. »

Le ton était assez neutre, quoi qu'un peu provocateur. Il resta comme ça un bref instant avant de se remettre bien droit et de se dégourdir les bras une nouvelle fois.

« Bon, cette fois je ne vais pas te mentir. Je réponds volontiers à QUELQUES UNES de tes questions mais en échange tu m'auscultes ? On est d'accord ? »

A la suite de ces mots, et pour motiver un peu plus le médecin, Omni se concentra pour illuminer une nouvelle fois ses symboles.

Je me marre mais tellement xD

commentaires hors-rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: Médecin
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 35
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Ici et là
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Mer 26 Avr - 18:42


Occupes-toi de moi

Avec Omni


« Oui, je suis un ancien. Je suis né dans ce monde... moi. »


Ignorant totalement la remarque, je souris comme un gros bêta...Enfin!!J'ai enfin un ancien en face de moi!! Mais pour savoir si mon hypothèse est vrai, il va falloir que je trouve un autre ancien pour savoir si je peux également les distinguer par le sang ou si c'était juste un coup de chance..à moins que se soit spécifique à lui à cause de son pouvoir ? Mais c'est pas facile de trouver un ancien...Si dans les factions...Mais je ne pense pas être le bienvenue, à la fois car j'ai fait rentré des humains à Satkaon quand je pouvais encore utiliser mon pouvoir lavage de cerveau afin de venir ici il y a 40 ans. Mais également car je m'en fiche to-ta-le-ment des factions, j'ai autre chose à penser qu'à leur petite géguerre même si je dois admettre que j'ai pas mal de question sur le pourquoi de comment et leur fonctionnement, leur idéologie, les différents membres...et puis sur cette Shën. J'ai plus ou moins compris qui c'était mais c'est pas suffisant...il manque encore plein de détail....En plus, j'ai vraiment cru être fou quand elle a parlé dans ma tête, je croyais qu'on était deux au bout d'un moment...Oh!!Je me suis encore perdu.


Mon cher patient se lève, mmmh je vois...Il est du genre à être impatient non ? Il craque sa nuque...il doit avoir mal non ? Je veux dire c'est pour ça qu'il est venu à la base...Je crois...j'ai oublié c'est pas quelque chose d'important pour moi façon. En plus, je peux facilement le soigner mais si je le fais il va partir alors...il me laissera seul avec mes questions....Moi je veux pas !!! Moi je veux apprendre plein de chose !! Nan...nan..nan...nan, je te laisserai pas filer mon beau cobaye...mmh mon beau patient...je veux dire...j'ai trop de chose à demander...trop de chose à savoir...il me faut un échantillon de sang...et plein d'autres donnée !!! Oh !! Il frappe ses poings l'un contre l'autre. Il veut faire quoi ? Pourquoi il fait ça ? Il veut me montrer sa force ? Je préfère déclarer forfait..mes pouvoirs sont cool, j'aime le sang et violence mais...Je pense pas être de taille contre lui, un peu comme le directeur... Je suis pas de taille contre lui mais je veux l'étudier quand même..faut juste que je trouve comment. J'ai pas envie de me faire virer non plus sinon adieu les données faciles à avoir, adieu magnifique muscles de la fille de l'accueil. Je m'esclaffe d'émerveillement face à l'éclat provoqué par le coup.

« Oh ! La belle jaune !! »

J'observais attentivement l'éclat et ses symboles..c'est tellement magnifique. Comment il fait pour produire de la lumière ? Comment est-ce que ça circule dans les symboles ? Est-ce dû au choc ? Oui bien sur que c'est ça, alors est-ce que c'est pouvoir fonction pour des coups ou par des contacts entre son corps et un quelconque objet ? Mais d'où provient cette lumière ? J'imagine qu'il faut une certaine énergie pour pouvoir la provoquer n'est-ce pas ? Je commence à murmure tout un tas d'hypothèse complètement incompréhensible en amenant une de mes mains au niveau du menton en hochant la tête de temps en temps. J'affichais un sourire tous sauf sympathique tel le savant fou que je suis ahahah. Au point où j'en oublie carrément la personne qui m'a fait commencer à réfléchir à tous ça.  C'est à peine si je le vis s'approcher de moi, je tilte au moment où il pose un de ses doigts sur mon front. Je penche légèrement la tête, le regardant d'une manière un peu perdu avant de me rendre compte que je l'avais tous simplement...oublié. Je suis pas doué hein ?

« Arrête de faire l'idiot devant moi veux-tu. »

Je ris légèrement et je le regarde se dégourdir les bras ? Il n'y a pas à dire il faut vraiment que je trouve un moyen d'en apprendre plus sur lui. Oui...Oui je ne compte pas le laisser partir comme ça...Ne l'ai-je pas déjà dit ça ? C'est dans ces moment-là que j'aimerai avoir un corbeau à mes côtés eux au moins se souviennent facilement à ma place. Pas que j'ai une mauvais mémoire mais je ne veux pas retenir les détails superflus qui ne servent à rien. C'est comme ça. Je n'y peux rien..Depuis quand je suis comme ça d'ailleurs ? Je crois que c'est dû aux animaux, ils m'ont appris tellement de chose. Oh !! Je sais il va falloir que j'aille parler de nouveau avec les créatures de Satkaon enfin faut que je fasse gaffe, la dernière fois j'ai faillit me faire frapper par un orc. Bah ! C'est des choses qui arrivent.

Je secoue légèrement la tête en souriant toujours pour me concentrer sur ce que dit mon patient parce que oui..je me suis encore égaré. Je suis enfin heureux qu'il accepte de répondre à mes questions. Même si je sais déjà ce qu'il a, je vais faire en sorte de lui poser plusieurs questions comme ça il restera beaucoup plus longtemps et à moi les petites données chéries. Mouahahahah.
Je le vis de nouveau illuminer ses symboles et je m'approche davantage pour les regarder de plus près avec un cris d'émerveillement et les yeux brillants. Puis d'un ton joyeux, je commence à lui parler.

« Désolé, désolé, quand je me passionne pour quelque chose j'ai tendance à oublier le reste. Ahaahha. »

Après que je ris de nouveau, je pose délicatement mes mains près de son cou, profitant que les lumières soient allumé pour voir l'effet que ça pouvait avoir sur son sang. Sans surprise, la magie est beaucoup plus présente dans le sang au niveau des lumières. Alors..alors quelle question est-ce que je pose en première?La nature de son pouvoir ? Ça me permettra de poser plus de question de manière délicate sans qu'il s'en rende compte. D'un autre côté s'est trop vague....Ah je sais !!!

« Dis...Dis...J'imagine que pour produire cette lumière, il te faut de l'énergie..Dis...Elle vient d'où ? De ton propre corps ou de la magie environnant ou d'autre part ? Dis...Dis moi s'il te plait. »

Je le regardais les yeux plein d'espoirs avant d'aller écrire quelques trucs sur son dossier médical comme, inflammation des muscles au niveau du cou car oui c'est juste un problème de circulation de sang et qu'avec mon pouvoir c'est facile à guérir. Puis je note sur la feuille à part quelques nouvelles informations avant de me retourner vers lui.

« Sinon pour ton cou, pas de trouble de la vision ? Pas de vertige ? Pas de douleur au bras ? D'ailleurs, la lumière te fait pas mal ? Quel est la sensation que tu as quand elle te parcoure ? Les symboles sont la pour les canaliser ? Est-ce qu'elles sont une signification aussi. Et puis dis...dis...Ah !! Je me suis encore égaré... Ahahah»

Je ris de plus belle avant de m'asseoir de nouveau sur le bureau faisant bouger mes jambes dans le vide et prêt à bondir si il le fallait sur mon précieux....patient...Hey !! Je m'améliore je ne me reprends plus...Pour l'instant du moins....

« Dis...Dis...faut pas m'en vouloir hein...Je m'intéresse beaucoup aux choses autour de moi, j'ai toujours une question en tête. Comme sur Shën.. La raison pour laquelle je suis un sorcier...Là tous de suite sur toi...Je veux savoir PLEIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN de chose. »

Je hoche la tête après avoir mimé le plein avec mes bras, chose débile puisqu'il voit pas. J'en ai ris alors. Faudrait peut être que je me calme...Nan pas envie et puis c'est le rôle de mes corbeaux de me calmer...Mais ils ont pas pus venir avec moi. Aaaah ! Je veux pleurer !! Je veux en voir un....Mince je l'ai encore oublié le pauvre...

Code by Joy



HRP :
Mon dieu..Ton personnage s'est pris pour le mieux au début? XD sinon j'aime le " tâter le mâle quoi" ça m'a sciée x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Mer 26 Avr - 22:25

▬ ft. Valeeri Iths

Omni

Fiche : ICI
Liens : ICI

Occupes toi de moi
Ambiance
Précédemment
La consultation médicale vire doucement au spectacle de cirque... mais étrangement, Omni semble prendre part à ce qui se joue dans la salle de soins. Voyant l'intérêt du médecin à son égard, l'ancien va devoir jouer avec ses pouvoirs pour obtenir des réponses... enfin... c'est ce qui est prévu, non ?
Récit

Bon, une chose était sûre : Le dénommé Valeeri était particulièrement intéressé par Omni et ses aptitudes. Semblable à un enfant émerveillé lors d'un feu d'artifice, le docteur ne cachait pas son enthousiasme face aux différentes démonstrations de l'ancien. La mission du jour allait donc être bien complexe. Pour obtenir les soins dont il avait besoin, l'athlète allait devoir faire preuve de patience et adresse pour dompter le médecin. C'était déjà une chose peu aisé car le Docteur ici-présent semblait ne pas pouvoir tenir en place que ce soit physiquement ou mentalement. Son esprit semblait fonctionner à une vitesse folle et il était difficile, même pour lui, de le tenir en place. Si cela n'était pas suffisant, il fallait aussi garder l'intérêt du médecin, à l'aide de ses pouvoirs, sans lui en montrer trop d'un coup. Pour une raison qu'il ignorait, Omni commençait doucement à aimer ce petit jeu. A vrai dire, l’ego de l'ancien était particulièrement flatter qu'un individu s'intéresse autant à lui et son corps parfait.

Sans lui mentir, l'ancien renouvela son offre : il était d'accord de répondre à quelques questions du médecin mais cela, bien sûr, en échange d'une auscultation. Le docteur sembla accepter l'offre, gesticulant le visage de haut en bas. Pour motiver les troupes, Omni concentra son pouvoir pour illuminer une nouvelle fois les symboles parcourant son corps. Comme précédemment, cela attisa rapidement Valeeri qui s'approcha rapidement pour toucher. La sensation désagréable n'était plus présente et l'ancien s'étonnait lui même à apprécier cet instant. Après ce très bref massage, le médecin s'exprima sur ce qu'il venait de voir. Le côté enfant et imbécile, ne nous mentons pas, de Valeeri disparu alors soudainement quand Omni constata qu'après un simple touché, non-rectal (HRP: désolé, je devais la mettre xD), le fameux personnage avait comprit le fonctionnement de ses pouvoirs. L'ancien tapa alors des mains et répondit avec une certaine fierté.

« Bravo. Tu as deviné tout ça simplement en me touchant ? C'est que je commencerais à être impressionné. Tout ce que tu vois émanes bien d'une énergie que mon corps possède. Cet énergie est la même que celle qui baigne ce monde. C'est l'énergie de la déesse. »

Affalé sur son calepin qu'il gribouillait, le médecin semblait transcrire le moindre mot de l'ancien. Une fois son griffonnage fini, il se tourna une nouvelle fois vers Omni et le questionna alors. D'abord sur son cou, ce qui fit penser à l'athlète qu'il avait vaincu la bête, pour ensuite rapidement revenir sur d'autres sujets. Omni avait de toute façon bien compris comment Valeeri fonctionnait. Il fallait faire deux trois pas dans sa direction pour qu'il en fasse un vers nous. La démarche paraissait frustrante mais comme je vous l'ai dis (HRP : On brise le 4ème mur et on parle directement au lecteur, calmement), Omni commençait à apprécier la compagnie du jeune médecin. Sans réellement le savoir, Valeeri avait trouvé le point faible de l'ancien : les compliments, l’intérêt... tout ce qui gonfle l'ego d'une personne. Omni répondit alors à son médecin :

« Ce sont des douleurs lancinantes qui, des fois, irradient jusqu'à la tête et me donnes des migraines. »

L'ancien serra alors le poing gauche et ce dernier s'illumina un instant jusqu'à ce qu'un halo d'énergie se forme autour de ce dernier avant de tourner doucement.

« C'est une sensation enivrante. Celle de la force, de la puissance. L'impression d'être invincible. »

Il ouvrit ensuite sa main et tout redevint normal en un instant.

« Je ne connais pas la signification de ses symboles, mais ceux-ci m'aident en effet à canaliser l'énergie de ce monde. Cette énergie je peux la voir à l'aide de mes yeux. »

A ces mots, il approcha alors son visage du médecin pour planter son regard dans celui de ce dernier, à une trentaine de centimètre. Les yeux d'Omni flamboyaient d'une lumière jaune orangée semblable à l'énergie qui le parcourait. A travers son regard, le médecin ressemblait à une aura de couleur sombre dont l'intensité variait grandement. Toutes les auras étaient différentes. Elles avaient toutes leurs significations mais Omni était loin de toutes les comprendre pour le moment.

L'ancien se remit droit et croisa alors les bras avant de s'exprimer.

« Si tu veux en savoir plus, occupes toi de moi (HRP : on place le titre du RP allé !). »

Le ton employé était presque devenu amical. Et sans s'en rendre compte, Omni tutoyait déjà depuis un moment le médecin... Mais que se passait-il ?

Merci beaucoup pour ton RP, je m'amuse beaucoup ^^

commentaires hors-rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: Médecin
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 35
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Ici et là
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Jeu 27 Avr - 20:38


Occupes-toi de moi

Avec Omni


L'énergie de la déesse hein ?...L'énergie de ce monde...Cette énergie serait alors présente chez nous qui possédons des pouvoirs et pas chez les humains...Pourquoi est-ce que cette énergie est apparue dans le monde des humains à travers des importés comme moi ? Pourquoi n'avons nous pas les même capacités ? De quelle manière nos pouvoirs se spécifient ? Est-ce parce que j'aime le sang que je peux le contrôler ? Mmh..Ça me paraît trop facile, mais son pouvoir est intéressant, il faudrait que je trouve un moyen d'étudier cette énergie, après tous si c'est la même que celle de la déesse, ça me permettra peut être de mieux la comprendre. Pas que j'ai spécialement envie de la connaître hein c'est juste son existence qui est passionnante, nos pouvoirs viendraient d'elle mais pour quelle raison nous les a-t-elle donnée ?

Des douleurs ?? Cette énergie lui donnait la migraine ?Est-il maso ? Si ça lui fait mal pourquoi est-ce qu'il continue ? Il aime souffrir ou bien il ne ressent pas le mal peut être ?...Ah non ! Son cou ! Mais oui bien sûr que suis-je bête, c'est son cou qui lui fait mal pas la lumière. J'étais tellement absorbé par son pouvoir que j'avais déjà oublié les questions inutiles que je lui avais posé. Je vais faire quoi d'ailleurs ?  Je compte pas le soigner tout de suite à ça non, mais je peux peut être me servir de ça pour lui prendre un peu de son sang. Oui c'est ce que je vais faire maintenant le tout c'est de trouver le moyen qu'il soit consentant. C'est pas comme si je vais lui faire mal non plus, en plus il ne saignera pas grâce à mon pouvoir. (Hrp : mmh ! Quand on relit les dernières phrases hors contexte ça fait bizarre xD)

Je m'approche un peu de son poing et penche la tête plus près vers ce dernier tout en touchant légèrement, émerveillé. Je ne ressens pas grand chose à dire vrai. Est-ce que cette énergie peut faire quelques choses de spéciale ? Une sensation enivrante ? C'est quoi ? Est-ce la même chose quand je découvre quelques choses de nouveau ? Ou bien encore quand j'apprends enfin la réponse à une de mes questions ? Je me rappelle encore de cette sensation quand j'ai appris une bonne partie du fonctionnement du corps humain, la différence entre les humains et les créatures magiques. La seul chose c'est que ça m'amène à d'autres questions mais c'est pas grave j'aime apprendre.

L'impression d'être fort, puissant et invincible ? Ah ah ah ça dépend le contexte non ? Même si je l'avoue, je veux bien le croire qu'il se sent comme ça. Si je ressentais la même chose, je n'essaierai pas de l'étudier de manière détourné...enfin si sûrement c'est plus marrant. Ahahahah ! C'est vrai que si j'avais encore mon pouvoir lavage de cerveau je pourrais faire de lui ce que je voudrais Ahahaha. Et puis mes corbeaux m'ont toujours appris que la diplomatie est bien meilleur car nous avons plus de plaisir à réussir à berner quelqu'un avec des paroles que l'obliger avec des coups. Moi j'aime les deux, ahahahah. Enfin je suis pas faible non plus hein... disons que je me débrouille, ma manipulation du sang est tellement complexe, je suis sur que je ne connais pas encore tous les secrets.

Je me relève en faisant une petite moue discrète quand il arrêta de faire de la lumière. C'est dommage, j'aimais bien moi, il pourrait faire une jolie lampe virile dans mon salon. Ahahaha. Ou plutôt dans ma bibliothèque, je passe le plus clair de mon temps la-bas ou dans mon laboratoire. En plus avec ces symboles ça donne un aspect très mystique. D'ailleurs, je devrais commencer à ranger un peu ma bibliothèque, elle est en bordel depuis que j'ai trouvé des ouvrages sur ce monde. Je me stoppe d'un coup...alors il peut voir quand même !! Je commence à m’exciter sur place. Mais...mais...mais c'est trop bien !! Moi aussi je veux voir comme lui !! Comment est l'énergie qu'il voit ? Comment peut-il le discerner ? Si ça se trouve, il est aveugle afin de pouvoir voir cette énergie ? Oh !! Je l'avais pas vu s'approcher, je bouge la tête légèrement de chaque côté attendant une quelconque chose. Je sais pas quoi mais quelque chose..un truc...Dis moi...Dis...Dis...Dis moooooooi. Je dois avoir de cette énergie aussi non ? Comment elle est ?

Et puis là, la catastrophe arriva...il me laisse sur ma faim...Il ne me dit rien sur ce que je veux savoir mais...il me demande de m'occuper de lui hein ? Prend il seulement compte de la signification que ça veut dire pour moi ? Bien sur que je vais bien m'occuper de lui, mais est-ce dans le même sens à laquelle il pense. Ahahaha. Mais euh...Je vais pas pouvoir faire quelque chose de trop....de trop quoi ? Le directeur, il est embêtant des fois,  c'est pour lui que je me retiens aussi, je veux pas me faire virer..mais d'un côté ça serait embêtant de laisser s'échapper un tel spécimen... Puis d'un ton tout joyeux je lui réponds.

« Oui..Oui je vais trèèèèèèèès bien m'occuper de toi. »

Je sautille jusqu'à une armoire à pharmacie en chantonnant un air de mon cru encore afin de prendre une aiguille stérilisée ainsi qu'une petite fiole et je me dirige vers lui puis sans demander son avis je le pique légèrement au niveau du cou laissant ainsi transparaître un point rouge.  Je continue de chanter et en  me servant de mon pouvoir je prends un peu de sang qui se déverse dans ma fiole en me suivant jusqu'au niveau de mon bureau pour refermer la fiole.  J'écris de nouveau quelques trucs dans mon calepin tout en continuant d'utiliser mon pouvoir pour que le point ne saigne plus. Je me tourne vers lui en souriant avant de m'arrêter et de parler de manière enfantine comme à mon habitude.

« Oh !! Désolé ! Désolé ! J'ai oublié mais ne t'inquiète pas ça saigne pas, mon pouvoir s'en est occupé. Dis...dis Omni, elle est comment mon énergie ?  Tu peux me voir comment ? Tu vois juste une forme d'énergie ?»

Avant qu'il ne se mette en colère pour l'avoir piqué...Bah oui j'ai encore oublié de demander ce sont des choses qui arrive non ? Je met mes deux mains au niveau de son cou et j'allèche un peu sa douleur en facilitent le sang à circuler mais je le fais pas totalement sinon il va bientôt partir et moi je veux pas. Je veux qui reste plus longtemps et tant pis pour les autres patients, ils seront sûrement moins intéressant que lui façon. Tout en reculant d'un coup, bah ou il faut une excuse pour avoir oublié de le soigner complètement hein ? Je commence à lui parler de manière totalement enjoué.

« Dis..dis Omni...j'aimerai savoir pleeeiin de chose sur la déesse tu peux m'en parler. Oh et puis tu peux me parler des anciens aussi enfin surtout de toi en fait... »

Puis je me mets à rigoler en attendant de boire chaque bribe d'information que je peux récolter.

Code by Joy


HRP:
Désolé, je trouve que mon rp-ci n'est pas aussi bien que les autres :s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Ven 28 Avr - 20:11

▬ ft. Valeeri Iths

Omni

Fiche : ICI
Liens : ICI

Occupes toi de moi
Ambiance
Précédemment
Omni s'étonne lui-même à trouver le médecin sympathique malgré son rang d'Importé. Une drôle de relation commence à se nouer entre les deux individus. Que va-t-il se passer ensuite ?
Récit

Plutôt réceptif, le médecin semblait apprécier les différentes démonstrations de l’ancien tout en savourant avec une curiosité dévorante la moindre de ses paroles. Bien évidemment, Omni ne comptait pas offrir tout ce que désirait Valeeri sans obtenir de contrepartie. C’était donnant-donnant… même s’il fallait évidemment donner un peu plus pour recevoir un peu moins.

Omni commença alors par répondre à quelques questions du médecin. Le sujet tournait principalement sur les pouvoirs de l’ancien et son physique plutôt particulier. L’athlète expliqua alors que l’énergie de ce monde était la source de son pouvoir et qu’elle lui permettait de se sentir fort et puissant. Les symboles parcourant son corps faisait effectivement parti du processus de canalisation mais leurs significations étaient aussi inconnues pour l’ancien. Bien sûr, il profita du temps de parole pour caser quelques détails concernant ses douleurs, dans l’espoir que le médecin les notes sur son calepin dans la foulée, qui sait.

L’explication fut bien évidemment accompagnée d’une petite démonstration pendant laquelle l’ancien concentra son pouvoir dans l’une de ses mains afin de former un halo d’énergie tournant autour. Le spectacle eut l’effet escompté, sans surprise me direz-vous, et le médecin s’approcha pour contempler la chose, d’abord, puis la toucher comme un enfant incapable de rester en place. Après un court instant, Omni cessa le spectacle avant d’expliquer le pouvoir qui résidait dans ses yeux. Il s’approcha alors du docteur et plongea son regard flamboyant dans le sien avant de s’éloigner sans un mot supplémentaire. L’objectif était atteint : Valeeri était frustré de ne pas en savoir plus. Profitant de cet instant, l’ancien ajouta que pour en savoir plus, il fallait s’occuper de lui.

La réponse du médecin fit comprendre à Omni que les mots employés n’étaient peut-être pas le plus judicieux. Du moins, quand ils sortaient de sa bouche cela paraissait normal, mais sortant de la bouche de Valeeri… cela avait un côté très malaisant. Va savoir pourquoi. Omni regarda alors le médecin se diriger vers une grande armoire dans laquelle il prit une seringue. L’ancien n’eut pas le temps de réagir et sans aucun avertissement, le docteur planta la seringue au niveau de son cou. Omni ressentit alors un long frisson le parcourant, illuminant les symboles de son corps sous le choc et la surprise. Sans se servir de la seringue, Valeeri récupéra un peu de sang de l’ancien avant de l’enfermer dans une fiole en rejoignant son bureau. L’ancien passa sa main au niveau de la piqûre et constata que le sang avait déjà coagulé. Le médecin s’excusa de la manœuvre et expliqua avoir utiliser son pouvoir. De toute évidence, cet étrange personnage avait la faculté de contrôler ou manipuler le sang d’une quelconque manière. Intéressant… flippant aussi, mais intéressant.

Revenant sur la thématique précédente, Valeeri demanda de plus amples informations à l’ancien concernant sa vue. Ayant très certainement comprit le côté donnant-donnant de cette consultation, le médecin appliqua ses mains sur le cou endolori de l’ancien et ce dernier commença à se sentir mieux, la tension semblait réduite. Omni secoua alors la tête pour effectivement sentir que son cou allait mieux. Toutefois, ce n’était pas encore parfait. Vu la simplicité avec laquelle il venait de le soulager, Omni comprit que le médecin avait fait exprès de ne pas régler le soucis complètement. Une manière de retenir l’ancien ici, sans doute.

« Je peux voir ta silhouette mais pas les traits de ton visage. Je te vois comme une aura lumineuse qui me tourne autour. Je vois aussi des flux d’énergie qui voguent aléatoirement dans ce monde. Si je me concentre sur toi, je peux voir que ton énergie varie. Elle s’intensifie et se réduit selon tes émotions. Mais cela n’est pas encore assez clair, même pour moi. »

Suite de quoi, l’ancien croisa ses bras, se tut un petit instant avant de continuer de répondre à son médecin.

« La déesse est la mère de toutes choses dans ce monde. C’est grâce à elle que la vie existe et perdure. Une énergie magique émane de son corps et baigne l’ensemble de la cité. C’est pour cela que nous, les anciens, sommes particulièrement puissants. Dès notre naissance, nous sommes en contact avec cette magie ce qui développe des aptitudes qui sont propres à chaque individu. »
Omni hésita un bref instant mais décida de continuer son récit, essayant de ne pas être trop désagréable.

« La magie de la déesse est tellement dense qu’il arrive parfois qu’elle glisse jusqu’au monde des humains. Vous autres, les Importés, vous êtes un peu comme des.. hm.. orphelins qui avait capté cette énergie dans l’autre monde. »

Malgré lui, le ton employé pour la suite montrait une certaine colère et un profond dégoût.
« Concernant les humains, ils sont trop idiots pour comprendre la magie. Toutefois, depuis que leurs espèces a réussit à rejoindre ce monde, la magie qui baigne la cité leurs a offert des pouvoirs. Ils ne sont que vermines et n’ont pas le droit de profiter de cette énergie. »

Sous la colère, le corps d’Omni s’illumina de plus en plus intensément. Profitant de ce que sa colère avait canalisé, l’ancien serra fermement les poings avant de ramener ses bras contre lui. La lumière scintilla avant d’éclater dans une onde d’énergie qui fit valdinguer ce qui se trouvait sur le bureau et les étagères. Omni se frotta l’arrière du crâne.

« Ah.. désolé, je pensais pas que ce serait autant que ça. »

L’ancien rigola légèrement et s’approcha de Valeeri. Il prit sa main gauche dans la sienne et se baissa pour l’amener jusqu’à son cou et l’y poser dessus.

« J’ai encore un peu mal, mais je pense que tu le sais très bien. »

Après réflexion, peut-être qu'Omni allait lui aussi trouver des réponses en ce cher médecin... Tout n'était qu'une question de temps.

Moi j'aime bien Very Happy ! J'espère que mes réponses te plaisent aussi éè

commentaires hors-rp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: Médecin
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 35
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Ici et là
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Mer 3 Mai - 19:41


Occupes-toi de moi

Avec Omni



Ma silhouette hein ? Je sautillais un peu devant lui pour voir si ça changeait quoi que se soit mais...bah j'en sais rien en fait, c'est l'avis d'Omni qui devrait m'indiquer le reste. Ahahaha. Ouiiiiii je suis lumineux !! Ouiiii je suis une lumière....Ouiiii....Mmmh faut que je me calme. Si il peut voir les flux d'énergie alors peut être que ce qu'il voit n'est rien d'autre que notre énergie. J'imagine qu'elle doit être unique pour chacun de nous....Elle est comment la mienne ? Est-ce qu'elle brille ? Y a-t-il des nuances de couleur ? Je veux savoir !! Qu'est-ce qui produit notre énergie ? Pourquoi elle change en fonction de nos émotions. Est-ce du au changement de température, de rythme cardiaque ou une quelconque protéine apparaît.  Il va falloir que j'en sache plus, ça va peut être me permettre dans savoir plus sur les pouvoirs qui apparaissent chez les gens et pourquoi est-ce un pouvoir en particulier et pas un autre.

J'ai toujours pensé que ça avait u rapport avec notre personnalité car j'aime le sang et je contrôle le sang, j'aime les animaux et je peux leur parler alors est-ce dû à notre personnalité ou au contraire c'est nos pouvoirs qui influence notre personnalité et notre physique du coup. Je hochais la tête tout en faisant ces constatations car si je prends l'exemple d'Omni, c'est parce qu'il est aveugle qu'il peut voir cette énergie, je ne pense pas que d'autres personnes puissent les voir autrement. Après je peux me tromper mais j'en suis presque sur. En ce qui concerne la personnalité de ce dernier... J'imagine que ça influence sa puissance mais j'ai encore trop peu de détails pour dire quoi que se soit. Je m'ébouriffe les cheveux sous le coup de la frustration sans pour autant lâcher le sourire qui est toujours sur mon visage et qui ne m'a jamais lâché depuis mon enfance. Il paraît que sourire même quand on se sent pas bien influence notre humeur...Comment ça se passe alors pour mon aura ? Elle doit changer aussi tout en gardant certaine propriété en ce qui concerne le fait que je souris tous le temps...mais on peut pas forcément le voir si je souris tous le temps...ça va être compliqué à savoir ça...sauf si j'arrête de sourire mais... est-ce que j'y arriverai seulement ?

Ah !! Il parle de la déesse ! Bon j'imagine qu'il va me dire des choses que je sais grâce au livre mais c'est toujours bien d'avoir l'avis et le ressentis d'une personne...Comment dire ? Ça donne un aspect plus...humain ? Non...C'est juste que la réaction des gens et leur différente manière de pensée est toujours intéressantes à étudier. Je ne sais pas pourquoi mais les personnes arrivent toujours à m' étonner alors que je pensais avoir trouver la bonne manière de réagir en fonction d'une réaction, il y a toujours quelqu'un qui me prouve le contraire...Et en réfléchissant bien, j'en suis la preuve, je ne réagis absolument pas comme il faudrait dans certain contexte...à vrai dire à longueur de temps. Je me demande pourquoi...D'après Peter, la personne avec qui j'ai voyagé c'est à cause de la manière dont j'ai vécu...Apparemment disséquer les gens, les torturer ou bien même les étudier n'est pas quelque chose de normal, il s'est beaucoup battu pour que je ne sois pas méchant avec mes cobayes, que je leur montre un brin de respecte et que je les considère comme mon égal. Il a du mal mais j'ai finit par obtempérer même si j'avoue parfois je dérape...Mais je fais quand même attention après tout un cobaye ne se remplace pas facilement.

Je me mis à glousser légèrement en constatant que je mettais encore égaré. Puis je prête de nouveau une oreille attentive à ce qu'il dit tout en pressant délicatement ses muscles. Mon dieu...Ces muscles...c'est pas moi qui en aurait des comme ça hahaha. Rhoo, je recommence. Mmmh je vois alors c'est parce qu'ils sont en contact permanent depuis leur naissance. En y repensant c'est logique mais comment ça se passe pour un enfant d'une personne importé ? Après tous si il est né à Satkaon, nous pourrions l’appeler ancien mais on le considère comme un importé. Pourquoi ? On parle souvent de l'ancienneté de la famille mais c'est à partir de quand qu'on peut le considérer comme un ancien ? J'imagine qu'il faut un certain nombre de siècle. Je sais que quand un ancien et un importé ont un enfant - soit presque pas souvent, je me demande pourquoi d'ailleurs... ce dernier est considéré comme un ancien mais sur quel critère ? Faut dire que je ne suis pas spécialisé pour les accouchements mais ça pourrait être intéressant d'y participer au moins une fois pour voir, autre que pour arrêter une hémorragie bien entendu.

Des orphelins hein ? C'est intéressant comme comparaison, c'est comme si nos parents n'étaient en aucun cas les nôtres. Mais comment avons-nous capté cette énergie ? Avons-nous des prédispositions ? Pourquoi certaines personnes et pas d'autres ? J'imagine que le fait de vivre des le départs à Satkaon fait d'eux les enfants légitimes. Je hochais la tête en acquiesçant d'un vague bruit. J'aimerai beaucoup avoir la façon de penser de d'autres anciens. Est-ce que la façon de penser d'Omni ou les autres pensent aussi de cette manière des importés ?   Oh !! Il n'a pas l'air d'aimer les humains. Je baisse légèrement la tête en ricanant, j'en ai amené avec moi quand je suis arrivé ici il y a quarante ans maintenant. J'étais tellement heureux de voir cette transformation devant moi. C'est humain qui nous traque dans l'autre monde, se mettait à avoir des pouvoirs aussi. Je souris sadiquement en repensant à leur réaction. Certains ont essayé de repartir quand ils ont repris connaissance. Faut dire que mon pouvoir de lavage de cerveau a disparu quand je suis arrivé ici. J'en longuement boudé d'ailleurs, enfin bref je trouverai sûrement un moyen de l'étudier plus tard. Certains ont voulu partir mais après que je leur fasse la remarque qu'ils étaient devenus aussi des « monstres », ils ont abandonnés l'idée et on essayait de m'attaquer. Peine perdu, j'étais plus vieux et plus expérimenté. A l'époque, alors que les autres ont vites disparus proclament haut et fort qu'ils me tueront, seul un petit jeune était resté et je me suis bien occupé de lui si j'ose dire. Huhuhuhu.

J'arrête mon énième dérapage d'esprit, pour pousser un cri d'émerveillement tout en m'approchant encore plus près vers lui pour observer de plus près la lumière sur lui. Il faut que je trouve un moyen d'étudier cette lumière d'une manière ou d'une autre. Sans comprendre pourquoi je me retrouve projeté en arrière à cause d'une onde. Toutes mes affaires volent et... moi aussi. Je finis par rigoler par ce qui s'est passé, c'est vraiment trop bien !! Je veux savoir jusqu'à quel point ça peut être dévastateur ! Heureusement que mon sang s'est solidifié instinctivement pour me protéger même si connaître mon état après et très tentant je dois dire. Je me remis sur pieds tout en rangeant le sang d'Omni dans un autre flacon puisqu'il s'était brisé par terre. Je regardais de nouveau vers lui et rigole de nouveau devant sa mine gênée, qui aurait cru qu'il puisse réagir comme ça après coup.

Je fus de nouveau étonné quand il me prend la main, je connais cet homme que depuis une vingtaine de minute maximum mais il me donne pas l'impression d'être quelqu'un de...tactile ? Pas que ça me dérange hein ?  J'aime bien toucher les gens, je peux ainsi avoir un contrôle plus poussé sur leur sang et apprendre pas mal de chose sur eux ainsi mais je dois dire qu'il me surprend de plus en plus c'est bien ça prouve que j'ai raison, il faut que je l'étudie plus en profondeur !!! (Hrp : Dans tous les sens du terme * tousse * euh...ou pas ? XD) Je soupire sans le vouloir en voyant ce qu'il souhaitait. Bien sur, je ne pourrais pas le retenir indéfiniment, je vais devoir le lâcher au bout d'un moment mais ce n'est pas ce qui va m’arrêter. J'irai l'embêter autant de fois que nécessaire pour en savoir plus.

Je finis alors le boulot et le guérit complètement en quelques secondes. Rien de plus facile pour moi, si je le voulais, je pourrais le tuer en empêchant son sang d'accéder son cœur ou son cerveau. Enfin, faut quand même que je touche son corps pour pouvoir faire ça hein ? Je suis pas tout puissant non plus hein ? Physiquement, Omni me fout à terre quand il veut hein . Puis d'une voix faussement triste je lui parle :

« Dis...dis Omni tu n'aimes pas non plus les importés n'est-ce pas ? Alors...dis...dis Omni est-ce que tu me détestes aussi ? »

Une fois finis, je recule légèrement en le regardant avant de me retourner pour ranger ce qui était tombé. Faut bien que j'écrive mes nouvelles découvertes et gagner du temps pour élaborer une nouvelle stratégie pour au moins le revoir. De préférence ailleurs qu'à l'hôpital, je ne veux pas avoir le directeur sur le dos, pas que je l'aime pas au contraire mais je veux juste garder mon poste. J'écris vite fait des choses sur mon calepin avant de me retourner.

« Parce que si ce n'est pas le cas, j'aimerai en apprendre plus sur toi..Dis..dis tu veux bien ? Puis sur la déesse aussi...et puis...et puis...euh...oui pour ton cou ça peut revenir aussi surtout si c'est dû à ton entraînement. »

Je bouge la tête de haut en bas de nouveau en fermant les yeux, bien sur que non son entraînement n'avait rien à voir mais faut bien le faire marcher non ? Puis ça donne une raison de plus à ce qu'il revienne, en tant que bon médecin je me dois de faire attention à mes patients voyons....Mouahahaha qui va croire ça ? Moi me préoccuper de quelques chose qui ne m'intéresse pas non merci mais la si c'est Omni c'est différent. Il ne faudrait pas que mon précieux cobaye...mh..mon précieux patient aille mal sinon comment vais-je avoir plus d'information ?


« Mhh..J'aimerai bien voir ton entraînement...Je pourrais peut être apprendre plein de chose...et même devenir plus fort aussi...même si j'aime utiliser le sang ; oui après tous... »

Je finis par marmonner d'autres trucs incompréhensibles sur divers techniques que je pourrais inventer et/ou étudier car il ne faut pas croire mais je me considère moi-même comme un sujet d'étude. Après tous, comme chacun dans ce monde et dans l'autre d'ailleurs est unique, moi aussi j'ai quelque chose de différent des autres, ça serait un comble de ne pas m'étudier non ?
Je me dirige lentement vers mes étagères avant de constater les dégâts, est-ce que je le fais tous de suite ou je l'incite à m'aider ?

Code by Joy


Hrp:
Désolé du retard ~~ sinon oui j'aime tes rps Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Jeu 11 Mai - 12:50
Oh oui je vais m'occuper de toi…
Journée calme.

Une journée si calme.

Pas de bruit, pas de problème, pas d'inconvénient. Pas de souci.

Une bonne journée bien calme comme je les aime. Peut-être vais-je enfin pouvoir rentrer chez moi un peu plus tôt. Ce serait bien la première fois depuis ces… quatre dernières semaines, peut-être ? Je n'en peux plus de rester confiné dans ce bureau à longueur de temps. Au moins, il est un peu plus cossu, maintenant, avec ce secrétaire en or massif planté en plein milieu.

Je veux dire, le bois, d'accord, c'est joli, ça harmonise parfaitement la pièce, ça lui donne un ton un peu aristocratique et une personnalité assurée. Mais l'or, l'or… on ne peut pas faire mieux que l'or, je crois, en matière d'aristocratie et de personnalité assurée. Comment montrer au badin que l'on a de la classe, de l'élégance et de l'argent ? Un secrétaire en or massif. Échec et mat.

Heureusement que l'inspecteur des impôts n'est pas de passage, je n'imagine même pas comment je pourrais justifier cela sans passer pour le pire des fraudeurs. Je vois déjà l'échange :

— Bonjour Herr Flegel, contrôle de la fortune.
— Bonjour, bonjour, entrez, faites comme chez vous et surtout ne faites pas attention AU SECRÉTAIRE EN OR MASSIF.
— Le quoi, Herr Flegel ?
— Rien du tout.
— Si, vous avez parlé de quelque chose.
— Oh, vous voulez dire le SECRÉTAIRE EN OR MASSIF ? Non, ce n'est rien.


Génial…

Déjà que je crains ce que je peux faire à un être vivant avec cette malédiction, je ne veux même pas savoir ce que me voudrait le ministère économique du coin ! Il m'accuserait de déstabiliser le commerce et de tuer l'industrie, à tous les coups ! Au moins, si je suis viré de l'hôpital, je pourrais toujours ouvrir une bijouterie de luxe.

— Monsieur le directeur ?

La voix de mon assistante perce à travers la porte close.

— Je suis là, réponds-je d'un ton las.
— Je crois que nous avons un problème.

Adieu, fin de journée. Personne ne t'a jamais autant aimée que moi.

Je me lève de mon fauteuil qui, lui, au moins, n'est pas encore transformé en or 24 carats, et m'approche de la porte.

— Quel problème, Mademoiselle Silverman ?

Aucun commentaire sur l'ironie, je vous prie.

— Le docteur Iths ne semble plus recevoir de patients.
— Le docteur qui ?
— Iths. Valeeri Iths.


Je cherche.

Je ne vois pas.

Qui est ce Valeeri Iths ?

J'ois un soupir irrité de l'autre côté de la porte.

— Le curieux.
— Ah !


C'est bon, je vois.

— Le demeuré ! Appelez-le comme ça, Mademoiselle Silverman, autrement nous ne nous en sortirons jamais.

J'ai mes petits noms pour les membres du personnel qui me posent problème, car je préfère me souvenir d'eux non pas comme des personnes, mais comme des ennuis sur pattes. Et le demeuré est le plus gros ennui sur pattes que j'ai jamais connu.

Un problème ambulant, constant, qui ne peut s'empêcher de fouiner partout et de poser des questions à outrance. Et évidemment, du coup… il ne fait pas son travail. Parfois, je me dis que si j'avais été beaucoup moins intègre, je l'aurais transformé en statue d'or et j'aurais percé un trou en haut et un trou en bas pour faire une foutue fontaine. Elle aurait complété mon secrétaire, en plus.

J'entrouvre la porte et aperçois un bout de Mademoiselle Silverman.

— Qu'est-ce qu'il a fait… encore… ?
— Cela fait un moment qu'il ne voit plus personne, et la file des patients ne cesse de s'allonger.
— Déjà que ce tocard a réclamé vouloir prendre des consultations alors qu'il est chef de service, voilà maintenant qu'il ne les prend pas ! Mademoiselle Silverman, soyez gentille, allez m'acheter un fusil, s'il vous plaît.
— Monsieur le directeur ! Vous n'y pensez pas !
— Ah non ? Soit. Allez m'acheter deux fusils, alors.
— Pourquoi deux ?
— Je vais lui en enfoncer un en haut et un en bas…
— Monsieur le directeur !
— D'accord ! Je vais m'en occuper de suite. Merci de m'avoir prévenu, Mademoiselle Silverman.


Je ferme la porte.

Merci, Mademoiselle Silverman, d'avoir ruiné ma si belle journée ! Je me dirige vers le secrétaire et stoppe net. Idiot que je suis. Je ne peux plus l'ouvrir, maintenant. C'est malin, j'avais je-ne-sais-combien de papiers importants dans les tiroirs. Et les clés du bureau, surtout.

— Mademoiselle Silverman, vous êtes toujours là ? hélé-je.
— Oui, Monsieur le directeur.
— Vous pourrez avoir l'obligeance de fermer derrière moi ?
— Oui, Monsieur le directeur.
— Merci, Mademoiselle Silverman.


* * *

Je descends les couloirs d'un pas calme, mais pressé. C'est tout un art, la démarche calme mais pressée. C'est le summum de l'agacement contrôlé, c'est la meilleure façon de dire aux gens "je suis calme, mais ne me parlez pas". Étant d'un naturel solitaire, c'est une technique que j'ai très vite maîtrisée.

J'arrive devant la porte de la salle de soins. Fermée. Bien sûr. Pourquoi serait-elle ouverte, après tout ? Ce tordu est la pire chose qui soit arrivée à l'hôpital, pourquoi faudrait-il que j'arrive, en plus, à prouver que c'est un malade mental ? Sérieusement, j'ai reçu j'ignore-combien de plaintes pour harcèlement sexuel ! Ce pervers essaie de regarder sous les jupes des femmes et leur met la main aux fesses ! Sérieusement, j'ai dû en recevoir… quoi, trente, trente-cinq ? Je le saurais précisément si je n'avais pas changé mon SECRÉTAIRE EN OR MASSIF.

J'inspire, j'expire, je pose la main sur la poignée, et j'ouvre la porte en grand d'un coup de pied. La porte claque contre le mur. J'espère qu'il n'y a personne derrière mais dans le cas contraire, eh, coup de chance, il est déjà à l'hôpital. J'entre alors dans la pièce, passablement exaspéré.

— Dooooocteur…

Euh…

Hum…

Docteur Demeuré ? Docteur Tocard ?

Mademoiselle Silverman passe la tête dans l'encadrement.

— Iths.
— Docteur Iths !


Merci, Mademoiselle Silverman, vous êtes la femme de ma vie.

— Bonjour monsieur, fais-je en adressant un hochement de la tête au patient. Bien, Docteur Iths, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Combien de patients avez-vous reçu aujourd'hui ? Non, ne répondez pas, je le sais :  ZÉRO. Ils sont tous en train de patienter dans la salle d'attente.

Je m'approche d'un pas moins calme, mais toujours pressé, et agrippe le bon docteur… euh… le bon docteur par le col. Je vous cache pas que les mains me démangent. J'aimerais tellement l'étrangler, mais avec les gants ce ne serait pas assez agréable, et sans ce serait beaucoup trop court car il se transformerait avant d'étouffer.

— Alors écoutez-moi bien, Docteur Bidule, vous êtes chef de service. Ça veut dire que vous êtes un simple chef, pas un médecin. Vous gérez l'organisation, les crises, les relations entre les employés, la communication, vous écoutez et vous gérez. Vous avez réclamé en plus à faire de la médecine, à vous occuper des patients et à les soigner. Soit. Mais alors, espèce de fainéant…

Je le secoue.

— VOUS VOUS OCCUPEZ DES PATIENTS ET VOUS LES SOIGNEZ !

Je le pousse en arrière.

— Alors, maintenant, manifestement ce monsieur a l'air de ne pas souffrir le martyre et d'être capable de survivre au moins jusqu'à demain, donc je pense, docteur Machin, que vous pouvez le laisser rentrer chez lui. Et que vous pouvez rentrer chez vous aussi, par la même occasion. Nous nous passerons de vos services pour le reste de la journée.

Et de la vie, aussi, mais je ne peux pas exagérer hélas. Pas sans preuve. Mais je suis patient. Je l'aurai, tôt ou tard.

J'enfonce les mains dans les poches.

— C'est compris, le pervers, ou je dois lui réexpliquer avec mots plus simples et davantage de gestuelle ?

Pitié dis-moi que t'as pas compris, j'ai besoin de me défouler. Je me demande si je peux frapper avec autant de masse que l'or…

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: Médecin
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 22
Messages : 35
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Ici et là
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Jeu 25 Mai - 22:39


Occupes-toi de moi

Avec Omni


La porte s'ouvre violemment pour laisser passer mon cher directeur...OH, oh ! Je suis...comment dire...dans la merde ? Hahahhaahha. Bah...il doit être sur les nerfs pour avoir encore transformé quelques choses en or. Comment je le sais ? Les petites créatures noires me l'ont dit. D'ailleurs, comment ça se fait que nous ayons ces petites bouboules ici ? L'hôpital est censé être nettoyé par la magie donc s'approche de la propreté absolue ? -Est-ce seulement possible ?
En plus, ces petites bêtes sont plus du côté des usines....mhmhm étrange... Est-ce que quelques choses les attires ici ? Ou bien ils ont pu arriver ici par erreur avec une ambulance ou un patient. Bah j'en ai pas revue beaucoup ici depuis. Ils sont peut être mort ? Les pauvres...Elles sont si mignonnes.


Zéro ? Zéro quoi ? Salle d'attente ? De quoi il parle ? Ah oui c'est vrai, il est venu en claquant la porte j'avais oublié. Ah ! Zéro patient ? C'est faux !! Je refuse, j'ai sauvé la vie d'une espèce de...gorille ? Ah moins que se soit un homme ? Bah j'étais pas obligé de le faire de base hein je ne suis pas payer pour les urgences moi...je crois...peut être..Bah qui s'en soucie...Mon patron peut être ? Et puis..il y a Omni aussi, il est soigné c'est pas ma faute si il est encore là hein...Bon d'accord si un peu...beaucoup en fait mais il est pas censé le savoir. Il le sait peut être déjà ce blond... Il est effrayant des fois...plus que moi...Faut le faire pour m'effrayer, disons que il y a aurait des Orcs pas loin ça serait bon hein. Je leur demanderai gentiment de m'aider contre lui mais la. Enfin faut pas que je demande à celui avec qui je me suis engueulé. Ahahahaha. Quoi que...ça serait peut être plus facile à manipuler. Ah ! Je m'égare, je m'égare.

Bidule ? Qui est bidule ? Oh !! C'est moi bidule, ahahahah j'aime les surnoms, ça donne l'impression d'être proche des gens...ou ça sert également à se souvenir d'une personne en fait... Oui en fait c'est surtout pour ça. Bah si je suis médecin et depuis quarante ans qui plus ait, j'en ai vu des têtes oui oui oui. Je pose délicatement ma main contre la sienne. Bah oui il me tient par le col quoi, il devait vraiment y tenir à son meuble pour regretter de l'avoir transformer en or, quel idée aussi...Aaah les hommes. Je me concentre légèrement pour connaître la pression sanguine de mon supérieur. C'est plus difficile de la connaître à travers des gants mais je préfère éviter de le toucher à même la peau vu comment il semble excité. C'est moi qui le met dans cet état ?
Mmm...intéressant...

Par contre, je ne suis en aucun cas un fainéant, si je l'étais je ne serais pas toujours en train de faire des recherches, ou des expériences ou écrire des choses et d'autres hein. Oh !! Son sang circule vite il faudrait qu'il se calme un peu sinon il va nous lâcher le pépère. Je serai alors obligé de le soigner avec amour. Huhuhuhuhu, j'attends déjà ça avec impatiente. D'un autre côté, il doit faire partie de ces patients chiants qui ne veulent pas se faire soigner et qui prétende aller bien. Ceux-là j'ai envie de les jeter chez mon ami le musaboru tiens. Enfin ami est un grand mot un je ne l'ai rencontré qu'une fois, le fait de pouvoir communiquer avec lui à permis au bateau d'arriver en bonne état.  Enfin ce n'est qu'un détail..

Je me mets à rigoler légèrement quand il me secoue. Je me rattrape avec brio quand il me pousse vers l'arrière mais je lui attrape sa blouse en passant pour tenir en équilibre ce qu'il fait qu'il reste près de moi. Mon sourire devient plus enfantin montrant mon amusement à ce qui est en train de se passer. Car après tous il a beau être effrayant moi je l'aime bien ce mec... J'aime le mettre dans tous ces états...Pourquoi ? Je sais pas ? Peut être quand l'embêtant plus je le saurais...

« Bien sur qu'Omni va bien, je l'ai déjà soigné !! Mais j'ai pas spécialement envie de rentrer chez moi tu sais Goldy. En plus j'ai sauvé la vie d'un goril...mm...d'un cob...mm...d'un patient tout à  l'heure. C'était quoi déjà ? Un truc avec du sang j'imagine bah pas intéressant mais je l'ai soigné pour toi Goldy. C'est gentil hein ? »

Je lui souris de toute mes dents tout fier en ayant toujours une de mes mains agrippé sur sa blouse. Je fronce un peu les sourcils sceptiques. Un pervers ? Qui ça ? Moi ?...Qu'il m'explique avec des gestuelles me dérange pas au contraire, ça serait marrant à voir mais pervers moi ? Je m'intéresse pas spécialement à ce genre de chose..Enfin plus maintenant, comme tout adolescent j'ai été curieux bien sur mais je ne saute pas sur tous le monde non plus. Maintenant c'est juste une fois de temps en temps quand je trouve quelqu'un d'intéressant à étudier sous toute les coutures. Bref..Je m'éloigne encore...Pourquoi un pervers ?...Oh ! La femme de l’accueil..Oh elle  est pas gentille, moi je veux juste observer ses muscles...

« Goldy...Je crois que tu te trompes..Je ne suis pas un pervers...Si tu parle de la fille de l'accueil, c'est juste ses muscles qui ont l'air super intéressant, t'imagines tous ce qu'on peut apprendre en l'observant on pourrait peut être trouver un moyen d'améliorer certains muscles chez des patients qui ont des problèmes avec les leurs et puis façon...Je préfère les hommes... »

Bon j'avoue que homme ou femme m'importe peu mais les hommes ont quelques choses en plus...Peut être est-ce dû au fait que j'aimais profondément Peter et que mon amour pour lui n'a jamais vraiment disparut. A cette pensée, j'eus un regard triste durant une seconde avant d'être de nouveau souriant. Je pose prestement mes mains sur les épaules de mon supérieur et le regarde dans les yeux et prononce d'une voix assez enfantine.

« Goldy... j'aimerais que ta pression sanguine se calme un peu, elle est trop haute...Tu vas nous faire une attaque et transformer mon bureau comme le tien. Je te soignerai si ça arriverai t’inquiète pas, je ne laisserai personne te faire quoi que se soit mais mon bureau lui, il va être comme le tien, il s'en remettra pas. »

Je lui souris avec conviction en hochant la tête puis la penche sur le côté vers Omni et lui sourit pour lui indiquer que tous se passe bien. Vu comment il réagissait tout à l'heure et son caractère ça ne m’étonnerait pas qu'il s'énerve contre Goldy. Au fait pourquoi je l'appelle comme ça ? Bah j'aime bien ça le définit bien et puis c'est mignon. Ah...mais Omni est aveugle...Est-ce qu'il va comprendre qu'il ne faut pas qu'il s'énerve contre lui ? Je fais une légère pression sur les épaules pour que la place entre le directeur et moi s'échange. Je me retourne légèrement vers Omni et me met entre lui et Goldy, histoire de pouvoir faire barrière au cas ou. On ne sait jamais avec les fous hahahahaha.

Je souris timidement et soupir en regardant le blond en face de moi. J'espère juste qu'ils vont pas s'entre tuer sinon je perds deux beaux  spécimens de recherche et je ne suis pas sur que l'hôpital et moi puissions survivre face à ces deux titans. Goldy a beau être un importé comme moi, il est puissant...Oh ! C'est un importé...J'avais oublié ce détail avec Omni, il les aime pas. Je crois que je vais préparer le sang au cas où. Enfin, je réagis peut être prématurément mais faut toujours ce méfier sur un champ de bataille. C'est ce que les humains m'ont appris quand je vivais encore dans l'autre monde. Puis d'une voix plus grave et sérieux je reprends la parole tout en faisant attention que mon corps soit toujours entre les deux.

«  Chef ! Je m'inquiète pour toi, tu sais, tu t'enfermes dans ton bureau, je ne peux plus t'observer utiliser tes pouvoirs c'est nul, j'aimais beaucoup te voir soigner les autres ça me motivait. C'est pourquoi, maintenant que tu fais ton hikikomori, ,j'ai demandé un changement de poste, ça m'intéresse plus. D'un certain côté, j'ai l'impression que tu me comprends pas...Je suis juste curieux, je veux tous savoir et de ce savoir pourquoi pas apprendre encore pleins d'autres choses comme pour l'exemple que je te donnais tout à l'heure avec les muscles »


Bon j'exagère sûrement un peu quand je dis beaucoup m'inquiéter pour lui, disons que j'ai moins l'occasion de l'étudier juste en l'observant. C'est pourquoi j'aime autant l'embêter maintenant. C'est le seul moyen pour qu'il sorte un peu de son bureau. Je fis une légère moue tout en observant que rien se passe du côté d'Omni. Je sens que ça va être mouvementé...C'est pas pour me déplaire.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths] Lun 12 Juin - 18:07
Oh oui je vais m'occuper de toi…
Il se rattrape à moi, le bougre. Vas-y, continue. Continue sur cette voie, t'es en bon chemin vers la morgue.

— Bien sur qu'Omni va bien, je l'ai déjà soigné !!

Ah, Omni ! On appelle les patients par leur prénom, maintenant ! De mieux en mieux !

— Mais j'ai pas spécialement envie de rentrer chez moi tu sais Goldy. En plus j'ai sauvé la vie d'un goril...mm...d'un cob...mm...d'un patient tout à  l'heure.

Je suis pas sourd, débile. J'ai très bien compris que t'allais dire gorille et cobaye. C'est un fou dangereux, ce dégénéré !

— C'était quoi déjà ? Un truc avec du sang j'imagine bah pas intéressant mais je l'ai soigné pour toi Goldy. C'est gentil hein ?

… Gentil ? Gentil ? GENTIL ?! MAIS C'EST TON TRAVAIL ! QUE TU AS RÉCLAMÉ ! Et il dit ça avec le sourire. Le sourire ! Shën aide-moi à trouver la force de tenir, je n'en peux plus de traiter avec des dingues à longueur de journée. Non, correction, je n'en peux plus de traiter avec LE SEUL dingue de MON hôpital.

— Goldy...Je crois que tu te trompes..Je ne suis pas un pervers...Si tu parle de la fille de l'accueil, c'est juste ses muscles qui ont l'air super intéressant, t'imagines tous ce qu'on peut apprendre en l'observant on pourrait peut être trouver un moyen d'améliorer certains muscles chez des patients qui ont des problèmes avec les leurs et puis façon... Je préfère les hommes...

Tant mieux pour toi, bonhomme, mais si c'est pour me déstabiliser, ça marche pas. Sainte Marie mère de Dieu, pardon du blasphème, je crois que je vais le tuer. Je vais le tuer. Je vais le tuer. Et tu vas me lâcher, ou je te fais lâcher ?

Oooooooh non. Tu ne viens pas de poser tes sales pattes sur mes épaules, là ? Oooooh non, tu ne viens pas de poser tes sales pattes de psychopathe sur mes épaules ? Je rêve ? J'hallucine ? Je mirage !

— Goldy... j'aimerais que ta pression sanguine se calme un peu, elle est trop haute...

Et ma main dans tes dents, elle est trop haute ?

— Tu vas nous faire une attaque et transformer mon bureau comme le tien. Je te soignerai si ça arriverai t’inquiète pas, je ne laisserai personne te faire quoi que se soit mais mon bureau lui, il va être comme le tien, il s'en remettra pas.

T'as de la chance que tu sois trop lourd à porter une fois changé en or, espèce de tocard. Je tourne la tête en direction de Mlle Silverman, qui reste bien sagement dans l'encadrement de la porte. Pas folle pour deux sous, l'assistante de direction. Je lui décoche mon regard spécial. Le regard spécial. Le regard spécial qui signifie "Silverman, allez me chercher mon pistolet dans le tiroir de mon secrétaire."

Mon secrétaire en or massif…

Je hais ma vie… Presque autant que je hais le Docteur Olibrius… J'essaie de décocher un deuxième regard spécial à Mlle Silverman. Le regard spécial qui signifie "ouvrez ce bureau à coup de marteau-piqueur s'il le faut, mais sortez moi ce flingue !". Je ne suis pas entièrement sûr que ma chère assistante soit au courant de ce qu'est un marteau-piqueur.

— Chef ! Je m'inquiète pour toi, tu sais, tu t'enfermes dans ton bureau, je ne peux plus t'observer utiliser tes pouvoirs c'est nul, j'aimais beaucoup te voir soigner les autres ça me motivait. C'est pourquoi, maintenant que tu fais ton hikikomori, j'ai demandé un changement de poste, ça m'intéresse plus. D'un certain côté, j'ai l'impression que tu me comprends pas...Je suis juste curieux, je veux tous savoir et de ce savoir pourquoi pas apprendre encore pleins d'autres choses comme pour l'exemple que je te donnais tout à l'heure avec les muscles.

D'accord, c'est fini. À mon tour, je pose mes mains (gantées, je devrais le préciser, mais je suis un garçon exceptionnellement patient et bienveillant, donc ça me semble presque évident) sur les épaules du Docteur Bidule et lui souris.

— Vous avez raison, Docteur…
— Iths.
— Merci, Mademoiselle Silverman. Docteur Bits.


Je lui expédie soudain mon front dans le nez. Ça me fait super mal, mais je suis médecin, je survivrai. Je ne lui laisse pas le temps de reprendre son souffle que je l'agrippe avec fermeté par l'oreille et que je le tire avec moi dans le corridor. Je l'entraîne ainsi jusqu'à l'entrée de l'hôpital. J'ouvre la porte, et je pousse le Docteur Trucmuche en bas de l'escalier d'un coup de pied bien senti dans les fesses.

— DÉGUERPISSEZ DE MON ÉTABLISSEMENT ! rugis-je.

Je reprends mon souffle, masse brièvement ma gorge et mes pauvres cordes vocales, avant de poursuivre sur un ton plus éraillé :

— Que je ne vous revoie plus ici, charlatan. C'est une mise à pied disciplinaire, avec effet immédiat ! Rentrez chez vous, vous ne reviendrez que lorsqu'on vous le demandera.

C'est-à-dire jamais.

— Hors de ma vue, diafoirus de pacotille !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths]
Revenir en haut Aller en bas
[FINI] Occupes toi de moi [ft. Valeeri Iths]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Les histoires vécues-
Sauter vers: