[ABANDONNÉ] Atterrissage en délicatesse [PV Gaius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Hors RP :: Les histoires vécues
avatar

Feuille de personnages
Faction: Rautt Stjarna
Métier: Leader de Rautt Stjarna
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 28/01/2017
Localisation : Satkaon
MessageSujet: [ABANDONNÉ] Atterrissage en délicatesse [PV Gaius] Jeu 4 Mai - 23:34
 

Dimma Dökkhönd

Gaius Arten

Atterrissage en délicatesse
Quand Dimma reprit connaissance, il réalisa qu'il était en train de chuter dans le vide. Cette situation, a priori inédite aussi loin qu'il s'en souvenait, lui fit vite comprendre qu'il valait mieux trouver une parade ou une astuce s'il voulait éviter de mourir bêtement.

La dure réalité du sol le heurta beaucoup plus rapidement que ce que son cerveau encore embrumé pouvait réfléchir, et heureusement pour lui, il s'agissait du toit plat d'une habitation de plusieurs étages. Il roula sur la pierre et se cogna contre le rebord, laissant échapper un gémissement de douleur.

Il resta là, plié en deux contre le muret, le dos au sol et les jambes en l'air, à pondérer un instant les choix de sa vie qui l'avaient mené à cette situation inconfortable.

Dimma tenta de se remettre à l'endroit et poussa un nouveau gémissement. Il avait oublié que son bras droit s'était probablement cassé, et qu'il devait désormais compter sans lui. Malheureusement, cela réduisait sensiblement ses chances de survie. Il roula sur le côté et parvint à se redresser, non sans difficulté.

Des invectives et des cris s'élevèrent derrière lui. Cela lui revenait. Le sauvetage, la cathédrale, les Insoumis… Il aurait peut-être préféré oublié. Les séides de l'Église Blanche n'étaient pas bien loin, il lui fallait se dépêcher s'il espérait les semer, ou tout du moins maintenir la distance afin de se cacher.

Comprimant son bras droit contre son torse, Dimma courut, prit de l'élan, et sauta sur le toit suivant, un peu plus bas. La réception fut plus brutale qu'attendu. Il s'étala de tout son long et son bras blessé lui arracha un troisième gémissement.

— Où est Stirbjórn quand j'ai besoin lui ?

Le fidèle lieutenant devait certainement entretenir les partisans insoumis à propos des fanfictions qu'il écrivait sur son maître et les diverses personnes qu'il avait rencontrées à Satkaon.

N'ayant pas d'autre choix, Dimma se releva à une main et se traîna jusqu'à l'autre extrémité du toit. Le sol n'était plus très loin, en contrebas. Un saut lui suffirait sûrement à se mettre à l'abri, à condition d'atterrir sur quelque chose qui amortirait la chute. Il n'avait pas très envie de finir manchot ou unijambiste à cause d'un bond mal placé.

Il inspecta la rue, et aperçut une charrette de foin tirée par un cheval. C'était l'occasion rêvée. Il ignorait si le foin adoucirait complètement l'impact de la chute, mais il n'avait de tout façon guère le choix. Il monta sur le muret, ferma les yeux… et fit un pas en avant.

La sensation de tomber sans savoir quelle était la destination avait quelque chose de complètement terrifiant. Dimma était habitué à avoir le contrôle d'une situation, et depuis le début de la journée il n'avait dominé absolument rien. Ou presque rien. Cela avait été relaxant de manipuler Isamu Kazubaka comme un pantin, cependant cela ne compensait pas le reste des évènements.

Dimma ne chut pas exactement dans la botte de foin. Le choc ne fut pas aussi délicat que ce qu'il l'avait anticipé, et il crut même entendre le cri d'un aigle accompagner la collision. Il se releva, sonné, tituba, et remarqua que la charrette de foin s'éloignait à pas lent. Sur quoi avait-il mis les pieds ?

Il baissa les yeux, et remarqua un homme, brun, les cheveux en pétard, entre la trentaine et la quarantaine. Dimma inclina la tête sur le côté.

— C'est embarrassant…

_________________
#9933cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Atterrissage en délicatesse [PV Gaius] Mer 10 Mai - 20:16
Atterrissage en délicatesse


Cela faisait maintenant plusieurs jours que Gaius avait débarqué à Satkaon, la terre du surnaturel. La prise en charge par les autorités fut difficile, d’autant que l’ancien général trouvait la ville assez surprenante. Mais son esprit romantique lui trouvait un charme qu’il ne pouvait pas expliquer. Les hautes bâtisses qui surplombaient les ruelles filantes dégageaient quelque chose de solennel, majestueux. Curieux de découvrir chaque recoin de la cité, Gaius avait prit l’habitude de flâner dans les voisinages afin de se familiariser avec ce nouvel environnement. Il n’était pas encore au point sur le fonctionnement politique de la ville ainsi que ses différentes institutions, aussi il faisait tout pour faire profil bas et rester discret.

Une épaisse couche nuageuse recouvrait les cieux, plongeant Satkaon dans une ambiance morose. Un essaim de corbeaux survolait les toitures dans un concert croassement alors que Gaius marchait le long du trottoir. Il portait une étrange chemise qu’il avait dégoté dans une boutique spécialisée. Les accoutrements des habitants constituait une autre source d’étonnement pour l’ancien révolutionnaire qui venait tout droit d’une autre époque. Les cheveux en batailles, la démarche totalement nonchalante, Gaius affichait son éternel insouciance. Il palpa ses poches pour retrouver son paquet de cigarettes puis en alluma une. Un bref coup d’œil au ciel lui indiqua que la pluie pouvait s’abattre à tout moment mais le passant ne s’en préoccupait guère.

Une conscience rentra alors brusquement dans son champs d’alerte. D’une profondeur insondable, Gaius n’eut pas le temps de l’analyser davantage car l’instant d’après une personne lui chutait droit sur les épaules. Le choc fut violent mais par miracle, il ne perdit pas sa cigarette. Quel gâchis cela aurait été ! Affalé par terre, il ne se releva pas tout de suite, le regard perdu dans le vague comme à son habitude. A côté, la personne en question se remis sur ses pattes puis, se rendant compte de son acte, déclara :
« C’est embarrassant »

Comme pour répondre, Gaius prit sa cigarette puis inhala profondément tout en laissant échapper une bouffée de fumée grise. Depuis le choc fatal, le jeune homme n’avait pas fixé le nouveau venu une seule fois, il se contentait de fixer les cieux tout en restant bien allongé. Après tout, il n’en avait pas besoin, son « sixième sens » lui donnait toutes les informations dont il avait besoin.
«  Pas de panique, ma clope est intacte. »

Le sarcasme était un trait de caractère incontournable chez Gaius qui aimait beaucoup tourner en dérision toutes les situations gênantes dans lesquelles il pouvait se trouver. Après un léger soupir, il se redressa et il put alors dévisager l’inconnu pour la première fois. L’homme en question abhorrait un étrange masque ainsi qu’une longue cape qui dissimulait l’intégralité de sa silhouette. Tout comme sa « couleur » le laissait paraître, le type avait l’air d’être solidement bâti et plutôt dangereux à affronter.
«  Bon, je sais pas si ce genre de propos est déplacé, mais je crois qu’une foule de gens sont à tes trousses l’ami. »

En effet, il détectait l’approche de plusieurs personnes, très puissantes à en juger par leur couleur et aux intentions clairement hostiles. De toute évidence, cette petite troupe ce dirigeait droit vers eux et Gaius jugeait peu probable que ce soit lui la cible visée par ces individus. Rien qu’à son apparence plus que suspicieux, l’homme au masque devait certainement être un criminel. Bien qu’il ne comprenait pas comment on pouvait être hors-la-loi dans un monde comme Satkaon, il fallait croire que la criminalité était une constante de la civilisation.

Tout d’un coup, Gaius fut prit d’hésitation. Il avait peur d’être considéré comme complice pour le simple fait d’être avec la mauvaise personne, au mauvais moment mais d’un autre côté, sa fibre romantique lui intimait l’ordre d’en connaître davantage plutôt que tourner les talons.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Rautt Stjarna
Métier: Leader de Rautt Stjarna
Pouvoirs:
Importé
Importé
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 28/01/2017
Localisation : Satkaon
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Atterrissage en délicatesse [PV Gaius] Lun 15 Mai - 11:36
 

Dimma Dökkhönd

Gaius Arten

Atterrissage en délicatesse
La seule réaction qu'eut le matelas vivant fut de se planter une cigarette entre les lèvres. L'extrémité embrasée rougeoya. Allongé sur le dos, l'inconnu demeura un petit moment à fixer le ciel. Dimma continuait à serrer son bras droit contre lui.

— Pas de panique, ma clope est intacte.

Ce garçon avait au moins conservé son sens de l'humour et des priorités. Ou alors l'accident venait de lui en procurer un. Tout était possible, désormais, pour Dimma.

Le matelas vivant soupira et se leva, signe évident que ses capacités motrices n'avaient pas été endommagées par l'incident. Ou alors il allait marcher sur quelques mètres et s'écrouler à nouveau, le temps que le cerveau transmette le message au reste du corps.

Dimma grimaça. L'inconnu à la cigarette était plus grand que lui. Comme toujours.

— Bon, je sais pas si ce genre de propos est déplacé, mais je crois qu'une foule de gens sont à tes trousses, l'ami.

Dimma fit volteface. Il n'y avait personne, et le bruissement à peine audible de clameurs dans le lointain, couverte par le brouhaha de la foule dans la rue. Il fronça les sourcils. Comment cet inconnu pouvait-il deviner ? Il s'agissait d'une remarque beaucoup trop précise pour être un coup de chance.

— En effet, finit par répondre Dimma. L'Église Blanche ne me porte plus dans son cœur depuis ce matin… et peut-être même les Insoumis, maintenant, aussi. Potentiellement. Ce n'est pas très clair, à vrai dire.

Il était étourdi à cause de la douleur, et commençait à parler beaucoup trop. Dimma se retourna dans la direction du matelas sur pattes.

— Oserais-je quémander votre aide ? J'ai besoin de me cacher un temps et de… Aïe… de soigner mon bras. Je crois qu'il est cassé.

Pour le moment, il était plus prudent de jouer la carte de la pitié et de l'imploration. Appeler aux bons sentiments.

— Les inquisiteurs à ma poursuite ne vont pas tarder à nous rattraper et, d'après ce que j'ai constaté ce matin…

Il massa furtivement son bras cassé.

— … ils ne sont pas difficiles concernant la notion de complicité. J'ai aidé les Insoumis à sortir l'une des leurs des geôles de la cathédrale et… pour faire court, disons qu'en dépit de mes précautions, rien ne pouvait plus mal se dérouler.

Notamment à cause de cet imbécile d'Isamou Kazunigaud, qui avait décidé d'être victime de son syndrome du sauveur au moment le moins approprié. À cause de son imprudence, il s'était fait capturer, Candice Rascorb s'était volatilisée dieu-seul-savait-où et, bagatelle triviale, au moins la MOITIÉ des inquisiteurs était à présent à la recherche active d'un individu masqué capable de se dissimuler à leur regard magique et de leur renvoyer leurs projectiles dans la figure si besoin était.

À l'heure actuelle, Dimma n'irait pas bien loin avant de se faire écrouer à son tour. Autant avait-il prévu quantité de plans d'urgence pour pallier son absence à la tête de Rautt Stjarna… autant, étonnamment, ne se sentait-il pas l'envie de demeurer l'hôte récalcitrant du Pontife pour une période prolongée.

— Je vous en prie, aidez-moi, je serai votre éternel débiteur.

De toute façon il n'avait pas tant le choix, car les inquisiteurs le captureraient lui aussi, quoi qu'il dise ou quoi qu'il fasse, et se défendre ne ferait qu'ajouter à sa culpabilité éventuelle.

Dimma se demandait si les inquisiteurs avaient une vie, en dehors de se comporter comme d'insupportables égocentriques.

_________________
#9933cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ABANDONNÉ] Atterrissage en délicatesse [PV Gaius]
Revenir en haut Aller en bas
[ABANDONNÉ] Atterrissage en délicatesse [PV Gaius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Hors RP :: Les histoires vécues-
Sauter vers: