Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Satkaon :: Port :: Quais
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: étudiant
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 26/06/2017
MessageSujet: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Mer 28 Juin - 18:54

Il est en vie ! Tu vois ? J’en étais sûre, c’est genre le gamin qui auras une bonne vie, avec une chance pas possible. Enfin bon, tout ça s’est si l’on voit le côté plein du verre. Pour le moment, notre petit Hubert vient tout juste de se réveiller, sur le pont d’un navire inconnu. Oui, il ne faut pas oublier que son navire d’origine a été couler à son arrivé. Il se redressa pour regarder. Curieux et apeuré, entouré d’inconnu étrange. Imagine un peu. Tu te noies à moitié, de la lumière sort de ton corps, et quand tu te réveilles, tu es entouré de personnes dont une grande partie n’est pas humaine. Ou pas complétement. Il se recroquevilla dans son coin. Peut-être allait-il servir de repas. Déjà que ce navire était totalement arriéré, que des tentacules étaient sortie de l’eau. Mais là, s’en était trop. Sur le pont, il tacha de se faire suffisamment discret pour devenir invisible.

Peine perdue. On lui apporta de quoi grignoter et boire et on lui jeta une nouvelle couverture sèche pour éviter qu’il attrape froid. Pas un seul mot rien. Peut-être était-ce juste un moyen de l’engraisser. C’est ce que se disait Hubert qui n’hésita pas à manger pour autant. Il avait la dalle et cela fut à peine suffisant pour le caler. Le jour se lever doucement, Hubert n’osait pas bouger, ne sachant pas ce qu’il avait le droit de faire, une forte douleur au niveau du bras. Il se rappela son plongeon et le plat qu’il avait fait et frissonna. Cela aurait pu être bien pire. En tout cas, il ne pensait pas être blessé quelque part.

Peu de temps après on vint le voir, de longue canine, des poils recouvrant certaines zones de son visage, la jeune femme, si l’on pouvait qualifier cela de femme, lui ordonna de se lever. Aucune rudesse dans son ton de voix, mais, Hubert avait tellement peur qu’il n’hésitât pas avant d’obéir. De toute façon, sur le navire, il n’avait aucune chance de parvenir à fuir. On l’emmena près d’une passerelle, le port était en vue, mais au moins, il était prêt à descendre.

Le port en lui-même n’avait rien d’extraordinaire. Au contraire, c’était vieillot et dégueulasse. Aussi bien entretenus que le pire des ports français. De nombreux pêcheurs s’affairaient prêt à partir pour une journée de travail. Il était facile de sentir chez certains la lassitude du travail et l’envie de dormir quelques heures de plus. Lentement et avec précision, la manœuvre se fit arrêtant le navire afin de retourner sur la terre ferme. Au fond de lui, Hubert était rassuré, au moins, il ne risquer pas de couler sur la terre. Là, pour le moment, les navires, il en avait eu sa dose. Et encore plus lorsque les gens autour de lui était si étrange. Bruyamment, la passerelle s’abaissa et on le fit avancer vers les quais.

Clairement, Hubert ne se sentait pas bien. Au fond de lui, il se sentait en danger. Autour de lui, il était en danger. Il en était persuadé. En même temps, comment ne pas comprendre sa réaction. Après être passé au bord de la mort, il se retrouve perdu sur une île avec des gens à l’apparence plus que douteuse. Il suffit de prendre pour exemple la femme qui le faisait avancer. Même une Portugaise avait moins de poils qu’elle. Bien qu’apeuré, notre jeune héros était curieux, suffisamment pour regarder autour de lui et noter les endroits où il pourrait courir et s’échapper. Après tout, il n’était même pas attaché ce qui était bizarre pour un prisonnier. Ou alors. Il n’était en rien prisonnier. C’est sur cette question qu’il arriva devant un bureau en extérieur derrière lequel se tenait une jeune femme.

Une pure japonaise se dit Hubert. Cheveux violets, yeux vairons, à croire que c’était fait exprès. Une chose était sûre celle-là n’était pas portugaise pour deux sous. Et d’un côté, elle était plus rassurante que la première poilue. Bon, mise à part ses cheveux et ses yeux, elle était normale. Peut-être qu’il n’allait pas être mangé. Peut-être n’était-il pas en danger. Des suppositions traversèrent son esprit, mais il n’osa pas parler. Le silence était toujours une bonne option lorsque l’on avait peur. Et la fuite. Oui, la fuite aussi, mais il sentait que là, il ne le pourrait pas. Silencieux comme une tombe, il attendit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Dim 2 Juil - 23:51

Justice
Alkhabith

Hubert
St Honoré

L'annonce des mauvaises nouvelles
Toutes les journées se ressemblent dans les douanes. Nous récupérons les nouveaux arrivant, certain perdue, d'autre satisfait. Il m'arrive parfois de regretter mon passé, cet instant où je jouais de la musique et vagabondais avec Alsahir... Chaque journée était une surprise, on ne savait jamais à quoi s'attendre. Une petite adrénaline s'engendrait tous les jours en moi, et j'aimais ça. Jusqu'à ce qu'il me demande de renter, et que mon père à fini par me faire prendre goût au sérieux et à la sécurité. C'était mieux après tout... Pas de surprise, une assurance de vivre dans un confort souhaité tous les jours. Mais tout de même... Jouer d'un instrument me manque, je me surprends parfois à chantonner dans mon coin en mémoire de ce que j'ai vécu. Je chante pour ma mère, je chante pour mon père, seule, avec personne pour m'écouter. C'était mieux ainsi, certain ressentie sont mieux dans le secret que dans les révélations. Après tout, que penserait mon père s'il apprend que je le vois comme mort ? Une machine qui ne pense qu'à un but en s'oubliant à soit même. Mes derniers instants avec lui quand nous avons été témoins de la mort de ma mère... C'est ce soir-là que je l'ai perdu à mes yeux. Pour moi, il ne me reste plus que mon mari, mari auquel j'ai beaucoup trop précipité les choses. 

Je secoue la tête et sors de mes pensées lorsque j’entends le premier bateau arriver. Je me lève de mon bureau et regarde le ciel pour essayer de constater si le vent était favorable aux arrivages. Je fronce les sourcils pour constater que ce n'était pas suffisant, je fais signe à quelque homme autour et moi ainsi qu'ensemble, nous contrôlons le vent de sorte à ce que les bateaux arrivent à bon port. Une fois chose faite, je m’installe de nouveau à mon bureau croisant une jambe sur l'autre avec une petite pile de livret magique et de formulaire pour enregistrer les nouveaux habitant. Comme à mon habitude, j'utilise ma mémoire exceptionnel pour fixer chaque personne en face de moi et écrit tout en retenant leur nom, race ou origine. Alors que tout se déroule dans la norme, je me surprends de ne pas avoir nécessité à lever la tête pour le suivant. Un enfant, sans parent, trempé jusqu'au os et à tout l'air d'être tout sauf rassuré. Mes premières hypothèses sont qu'il est un humain à don... Et qu'il a certainement eu la malchance d'avoir perdu ses parents à cause du Musaboru, sinon ils seraient avec lui à ses côtés. Ou alors il était venu seul sans trop savoir à quoi s'attendre. Pour tenter de le rassurer, je lui donne un léger sourire qui se veut le plus rassurant possible et commence à prendre la parole de manière un peu maladroite. Cela va bien faire longtemps que je ne me suis pas adressé à une personne de cet age là.

« Bonjour et bienvenue à toi mon grand. Je me nomme Justice, je suis chargé de t’enregistrer et t'aider à t'intégrer à Satkaon. Es-tu...  Venu ici en connaissance de cause ou... »

Par accident ? Les mots se sont refusé de sortir de ma bouche. Les cheveux attachés en queue-de-cheval font un peu plus ressortir mes yeux vairons. Et en étant vêtue d'une chemise jabot blanc, d'un pantalon noir suivit de bottine marron à lacets, il pouvait très bien se croire dans une autre époque ou voir même dans une chose dont j'ignore l'existant aillant toujours vécu à Satkaon. Je soupire un grand coup et tente de faire avant tout mon travail tout en réfléchissant à un moyen de logement pour ce garçon. S'il est vraiment sans parent ça va compliquer la tache ça, c'est certain. De ma carrière, c'est le premier à être dans ce genre de situation. 

« J'aurais besoin de connaître ton nom sil-te-plait. Ainsi que ton âge et... Origine. »

Qu'est-ce que je suis censé faire ? Quels sont les bons gestes pour faire en sorte que toute ce passe bien ? Je l'ignore. Les enfants ne sont pas si fréquentes dans les arrivages... Marcher à l'instinct et la seule solution qui s'offre à moi.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: étudiant
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 26/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Lun 3 Juil - 13:11


Il a peur oui, mais le petit sourire que tu lui fais est rassurant. Enfin bon, il est toujours possible de sourire devant sa nourriture. Moi-même devant une tartiflette, j’évite de lui tirer la langue. C’est mauvais, ça la stresse inutilement et ça la rend moins gouteuse. Mais Hubert ne réfléchissait pas jusque-là. Ce petit sourire était rassurant et pour le moment, c’est tout ce dont il avait besoin. Il te regarde sans comprendre. Pour lui il n’était pas question de s’intégrer où que ce soit, il devait aller en Amérique. Néanmoins, les questions qui suivirent lui faisaient penser aux policiers près de chez lui et il répondit.

-Je m’appelle Hubert St Honoré et je suis français.

Un tremblement le parcourut, une petite brise était présente et il avait froid. Oui, toujours mouiller de l’escapade de la veille, il avait connu des situations plus confortables que celle-ci. De plus, il ne voyait pas ses parents et c’est surtout cela qui le préoccupait.

- C’est l’Amérique ici ? Y sont où mes parents ? Le bateau à couler, ils sont où ?

Oui, il voulait savoir, il avait beau être jeune, il avait compris que quelque chose n’allait pas. Déjà, ses parents n’étaient pas là. Ensuite, l’Amérique était censée être avancé technologiquement parlant et ici, ce n’était pas le cas. Doucement, autour de lui, tout s’assombrit. Rien de bien inquiétant, on aurait pu croire qu’il s’agissait d’un nuage passant devant le soleil. Mais, localisé uniquement sur Hubert. Un peu comme un pixel défaillant sur un écran d’ordinateur, ou un projecteur absent sur une scène à la lumière tamisée. Hubert lui, ne se rendit compte de rien. Il voulait une réponse, il voulait savoir pour la simple et bonne raison qu’il ne comprenait pas où il était ni ce qui s’était passé. Il faut noter que plus le temps passait sans réponse à cette question fatidique, plus l’ambiance s’assombrissait. Il était inquiet, il avait peur, mais pour lui, cela ne changeait rien, ses yeux s’habituer immédiatement aux changements l’empêchant de remarquer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Ven 21 Juil - 21:03

Justice
Alkhabith

Hubert
St Honoré

L'annonce des mauvaises nouvelles
Ce n'est pas agréable de se retrouver dans une situation aussi inconfortable. Il ne faut pas grand chose pour deviner que l'enfant est juste mort de trouille. Et je ne sais pas quelle réaction il faudrait adopter pour le mettre en confiance, je me contente donc d'un sourire qui à l'air de le satisfaire pour le moment. Mais pour combien de temps ? Si seulement j'ai la possibilité de savoir ce qu'il y a de plus juste à faire, mais non, je suis obligé de prendre des risques inconsidéré dans l'espoir que tout ce passe pour le mieux, priant dans le fond qu'il a seulement perdu ses parents encore en vie et qu'ils ne tarderont pas à arriver, au moins l'un d'eux. 

-Je m’appelle Hubert St Honoré et je suis français.

Je note comme à mon habitude les informations qu'il vient de me donner, il me manquait encore son âge. Je relève la tête pour le lui demander, mais il a été pour le coup plus rapide que moi. 

- C’est l’Amérique ici ? Y sont où mes parents ? Le bateau à couler, ils sont où ?

Aie... Dans le fond, c'était à prévoir. Je ne pouvais pas y échapper, mais je n'ai pas de réponse concrète à ce sujet bien que j'en ai une petite idée vu qu'il ne les a pas encore trouvés... Rien que d'y penser, je me sens mal pour lui. Les arrivages sont malgré nos efforts toujours dans des situations déplorables, intolérables. Je n'arrive pas à comprendre dans le fond pourquoi est-ce que mon père n'a jamais donné l'ordre ou idée d'éliminer cette créature qui est la créature la plus dangereuse de tout Satkaon ! Vous imaginez l’accueille ? Hey bienvenue à Satkaon ? Tu ne t'es pas fait bouffé par le Musaboru ? Cool. Je pince les lèvres et réfléchie à toute vitesse de ce que je suis censé faire. 

« Non... Tu n'es malheureusement pas en Amérique Hubert... Et je ne sais pas où sont tes parents. »

Je remarque enfin ses tremblements de froid. Je finis par me lever en saisissant ma veste que je pose sur ses épaules. Je me mets ensuite à sa hauteur dans l'espoir de trouver les bons mots.

« Toutes les personnes aillant... Survécu à l'incident, sont enregistré ici. Je te propose du coup d'attendre avec moi tes parents à mon bureau. Ils passeront automatiquement par ici. »

S'ils sont en vie... Et dans le fond, je l'espère vraiment. En attendant, je pourrais lui expliquer sa situation et où il se trouve. Je le pousse gentiment pour qu'il se dirige à mon bureau lui présentant la chaise de libre juste à côté de la mienne. 

« La, installe toi, tu veux boire quelque chose pour te réchauffer un peu plus ? »


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: étudiant
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 26/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Sam 22 Juil - 16:11
ft.
ALKHABITH Justice
« Faim, Soif, Froid ! »
Une petite vodka?
Comment ça pas l’Amérique ? En plus, il vient de tilter que tu veux l’intégrer quelque part. Mais lui, c’est l’Amérique qu’il veut. Enfin, d’abord, il veut ses parents. Ok, ça, c’est le plus important. Mais quand même. Bon après tout, ça se voyait de loin que c’était pas l’Amérique. C’est censé être avancé technologiquement comme pays. Alors que là, ce ponton… Comment dire sans offenser qui que ce soit. Il est dans un état passable à celui ressemblant aux pays sous-développés pendant les guerres. Et encore, je suis gentil. Hubert lui est simplement perdu, il ne comprend pas ce que tu lui dis. Enfin si, il comprend, mais se raccroche uniquement à ce qui peut être rassurant. Le petit sourire que tu lui as fait au début est un bon exemple. La possibilité que ses parents aient survécu. Oui, c’est possible. Oui, c’est le cas. Enfin pas du tout hein, mais tu lui diras plus tard, si tu en as le courage. En tout cas, il a toujours froid, il tremble, mais ce n’est pas que le froid, c’est aussi la peur. Sans t’en rendre compte, tu as les bons gestes, des paroles à peu près rassurante mais aussi, de quoi le tenir chaud. Il te lança un regard plein d’espoirs lors de t’as proposition. Oui, il avait une chance de retrouver ses parents, et c’était ici. Il te suivit donc derrière le bureau et s’assit là où tu lui demander. S’installant comme il le pouvait serrant la veste contre lui. Pour ce qui est de la boisson, son choix fut rapide et sans appel.

- Un chocolat chaud avec du miel !

Oui, le miel pour remplacer le sucre tout en ajoutant une pointe de saveur. Enfin bon, c’était ce qu’il voulait et ce qu’il buvait tout le temps chez lui. Il commençait déjà à se réchauffer lorsqu’une question lui traversa l’esprit.

- Et comment on fait pour aller en Amérique ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Sam 22 Juil - 22:00

Justice
Alkhabith

Hubert
St Honoré

L'annonce des mauvaises nouvelles
Tout a l'air de se passer au mieux, aussi étrange que ça puisse paraître agir à l'instinct marche mieux que ce que je pensais. La peur dans ses yeux est remplacée par l'espoir, un espoir que je n'espérai pas décevoir en constatant que les parents ont survécu. Mais si jamais ce n'est pas le cas... Alors, là, je ne saurais pas quoi faire... Il comprendra vite, c'est certain, mais comment est-ce que je pourrais bien le consoler ? Et où est-ce que je vais bien pouvoir le faire loger ? Il lui faudrait une vie descente équilibrée pour qu'il puisse vivre au mieux sa nouvelle vie à Satkaon. La tout ce que je peux faire, c'est de lui expliquer la situation et notre monde en attendant que ses parents ou l'un d'eux arrive. Une fois qu'il est installé, je lui propose de boire quelque chose... Car avant tout, il fallait qu'il soit réchauffé. Surtout avec la condition de son sauvetage expliqué quelques instants plus tôt.  

- Un chocolat chaud avec du miel !

Je lui fais un petit sourire comme soulagé de le voir tout aussi enthousiaste. Plus qu'à espérer que ça dure. Mais si ses parents n'ont pas survécu j'en doute. 

- Et comment on fait pour aller en Amérique ?

Le malaise me ronge de nouveau, je fais une petite grimace et lui répond alors d'un air gêné. Je ne sais tellement ce qu'est l'Amérique, mais à force de voir les nouveaux arrivants chaque jour, il est facile de deviner que ça doit être un continent un lieu de chez eux ou vivent des personnes... 

« Je euh... On ne peut pas. »

Je coupe court à la suite et me dirige vers une maisonnette juste derrière mon bureau en ajoutant.

« Je vais aller chercher ton chocolat. Je reviens ne bouge surtout pas. »

J'entre dans la maison et me dirige dans la réserve et demande de l'aide afin de savoir comment on pourrait confectionner un chocolat chaud au miel. Ayant peu de temps pour moi, en général, ce sont des domestiques qui s'occupe du repas ainsi que des boissons, je n'ai donc eu que de rare opportunité pour me le faire moi-même. Une fois la boisson prête, je reviens vers mon bureau et tends ce qui ressemble à une sorte de tasse à Hubert. Avec un pot de miel et une cuillière pour qu'il puisse s'en ajouté si jamais il n'y en aivait pas assé.

« Tiens fait attention, c'est encore bien chaud. Il ne faut pas que tu te brûles. »

Une fois assise et ayant encore personne à enregistré, je commence à tenté de lui expliquer la situation, le plus en douceur possible. 

« Dans ton monde... Dans un vaste continent de mer... Ou l’océan, je ne sais plus comment vous appelez cela... Il y a ce que vous appelez le Triangle de Bermudes... Tu connais ? Ça te dit quelque chose ? Le bateau dans lequel tu étais est entré dans le Triangle qui est en réalité... Un portail magique qui te mène à ce monde... Qui se nomme Satkaon. »

J’attends de voir sa réaction pour voir s'il comprend ce que je suis en train de lui dire. 


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: étudiant
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 26/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Sam 29 Juil - 17:14
ft.
ALKHABITH Justice
« Tintin la fait »
Pourquoi pas moi?
Quoi ? Comment ça, il ne va pas pouvoir aller en Amérique ? Va falloir appeler l’assurance hein, Hubert à payer pour ce voyage, tout ça pour finir tremper. Franchement, c’est pas rentable. Enfin bon, lui ne réagis pas tout de suite avant de comprendre qu’il ne pouvait pas partir. Mais le temps qu’il réagisse, tu étais déjà parti chercher le chocolat chaud. Enfin une bonne nouvelle, il allait pouvoir boire et se réchauffer. Obéissant, il attendit donc sur sa chaise. De toute façon, il n’avait nulle part où aller, et si la jeune femme disait vraie, c’était ici qu’il pourrait retrouver ses parents. Enfin bon, tout cela n’était que des suppositions. Mais il s’y accrocher, comme on s’accroche à la corde lors d’une chute. Je parle pas de la pendaison hein, mais d’escalade. Ce petit fil qui vous maintient à la vie, à la raison.

Et tu reviens avec le chocolat, une tasse étrange à la main, mais un chocolat chaud quand même. Et en plus, un pot de miel. Hubert sourit, sans se retenir, il adore cela, le miel, c’est çà vie. Le chocolat aussi d’ailleurs. Il pourrait en manger des kilos chaque jour rien que pour le plaisir du goût, sans jamais s’arrêter. Il posa délicatement la tasse sur la table avant de plonger la cuillère dans le miel. Il releva la cuillère laissant un petit filet de miel couler dans le chocolat chaud. Comme on dit, on ne change pas les vieux rituels. Et ce rituel-là, il le faisait depuis qu’il buvait cette magnifique et délicieuse boisson. Enfin bon, mine de rien, il écouter attentivement ce que tu disais. Oui, toute parole pouvait le rapprocher de ses parents, un indice, une phrase pour dire qu’ils étaient en vie. Mais il ne peut pas s’empêcher de réagir, relevant la tête de sa tasse.

- Le triangle des Bermudes ? Comme dans Tintin ? On peut repartir alors, ça se trouve mes parents sont juste derrière la porte.

Oui, repartir en Amérique, ils l’ont tous fait dans les BD alors pourquoi pas lui. Le reste des explications n’étaient pas importantes, du moins de son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Ordre de Sainte Emeline
Métier: Sœur de l'Ordre
Pouvoirs:
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Lun 7 Aoû - 16:31
Au nom de l'Ordre

La chapelle est en manque de serviteurs. Les Sœurs parcourent impunément la ville à la recherche de sang neuf. Elles savent que personne n'osera s'en prendre à elles, car cela reviendrait à déclarer la guerre à l'Ordre de Sainte Emeline tout entier.

Une Sœur, peut-être plus inspirée que ses consœurs, prend l'initiative de se rendre sur les quais, dans l'espoir de faire main-basse sur quelques frais arrivages de la journée. Il est en général plus aisé de les capturer car il est facile de leur faire croire que l'Ordre a sauvé leurs proches disparus.

Silencieuse, elle repère un nouveau débarquement des navires de récupération et attend patiemment. Elle porte son attention sur le dernier de la file de rescapés… un enfant. Les enfants sont faciles à éduquer. Elle tend l'oreille lors de son entretien avec la douanière, et au fil de leur dialogue réalise qu'il s'agit bien d'un humain.

Tant mieux.

— Le triangle des Bermudes ? Comme dans Tintin ? On peut repartir alors, ça se trouve mes parents sont juste derrière la porte.
— J'en doute fort.


La Sœur de l'Ordre surgit et agrippe sauvagement le poignet de l'enfant.

— En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par notre Championne et Prophète, je revendique cet esclave comme propriété intégrale de l'Ordre de Sainte Emeline.

Elle pose son regard sur la douanière tandis qu'elle enserre ses doigts avec fermeté sur le poignet de l'enfant, afin de s'assurer qu'il ne lui échappera pas.

— Tu peux poursuivre tes activités en paix, douanière. Tu ne seras pas davantage dérangée dans ton métier par plus d'interférences de notre très saint Ordre.

Elle s'écarte en tirant son trophée avec elle.

— Viens ici, toi. Et tâche de te taire, sinon tu regretteras très vite de ne pas t'être noyé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Mer 9 Aoû - 18:04

Justice
Alkhabith

Hubert
St Honoré

L'annonce des mauvaises nouvelles
Expliquer en douceur, oui, c'est ce que j'essaye de faire. Mais comment expliquer en douceur un changement de notre vie si violente. Je ne sais pas grand chose de ce monde au-dessus du portail, mais je suis certaine qu'il est d'une différence affligeante par rapport à Satkaon. Pour le moment, tout a l'air de bien se passer. Il est réchauffé, il a l'air content de son chocolat. C'était le moment de lui expliquer la situation. Lui faire comprendre n'est pas chose aisé. Je tente d'y aller doucement, mais le pauvre garçon n'a pas du tout l'air d'être apte à comprendre. Non-pire en fait, à accepté ce qu'il lui arrive.

- Le triangle des Bermudes ? Comme dans Tintin ? On peut repartir alors, ça se trouve mes parents sont juste derrière la porte.

Je fronce les sourcils, Tintin ? Quelle est cette chose ? J'en ai jamais entendu parler de toute ma vie. Mais je n'ai pas pu prendre le temps qu'une voix surgit dans l'ombre.

-J'en doute fort.

Une silhouette surgit de l'ombre et attrape Hubert comme un lion saute sur un lapin sans défense. Sauf que la, c'est une garce qui agrippe un pauvre enfant. En temps normal, je suis toujours le genre de personne à réfléchir pour une solution pacifique. Je me mets à la place des uns et des autres pour comprendre leur agissements et ainsi trouver une solution qui conviendra à tous. Mais avec les sœurs de cette maudite Ordre de st Emeline. Impossible, impossible de rester stable, moi-même, réfléchie et conciliante. Non, dès que je vois l'une d'entre elles, j'ai juste la dangereuse envie impulsive de les tuer, toute, une par une. Exactement comme elles ne se sont pas gêner de faire envers ma famille. Ma mère qui a dû se sacrifier pour nous sauver par sa faute, et mon père qui est maintenant détruit au point que je ne le reconnais plus. Oui, il y a bien trop de blessures personnels dont elles sont responsable qui m’empêche de parvenir à trouver une solution sans violence ou accro. Seule, j'ai déjà tenté de réfléchir à la raison de leur agissement, mais je n'y suis pas parvenue à trouver une quelconque hypothèse. La rage bouillonne encore et encore rien qu'en y repensant. 

-En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par notre Championne et Prophète, je revendique cet esclave comme propriété intégrale de l'Ordre de Sainte Emeline.

Attends... Attends.... En vertus des pouvoirs ? MAIS PUTAIN DE MERDE ELLES N'ONT AUCUN DROIT ET AUCUN POUVOIR ! AUCUN ! ELLES SE PRENNENT POUR QUI ?! Mon regard s'assombrit à ses paroles. Je les déteste et en plus, elles font tout pour être hais. Non mais sérieusement ? Pour qui elles se prennent ?! Je serre les poings inspire un grand coup sans la lâcher du regard. Il faut arranger les choses en essayant de traumatiser le moins possible Hubert. Il a, je pense, assez souffert comme ça. Enfin d'un côté, c'est plutôt mal barré en sois. Nos regards se croisent enfin, me miens reste glacial menaçant, comme une louve prête à lui sauter à la gorge.

-Tu peux poursuivre tes activités en paix, douanière. Tu ne seras pas davantage dérangée dans ton métier par plus d'interférences de notre très saint Ordre.

En plus d'être d'ignobles salopes, elles sont connes. Cette sœur a un grand souci mental à présent. Elle ne sait pas a qui elle s'adresse et il faut être complètement con et ignorant pour épeler sa faction comme saine après avoir déclarer à un enfant qu'il est un esclave. Alors que cette ignoble salope tente d'emmener Hubert l'air de rien. Sans crier gare, je me lève et attrape vivement sa gorge ainsi que son poignet. Mon emprise est forte, bien assez pour commencer à l'étouffer, je ne peux de toute façon pas serrer moins fort. Mon envie de la tuer est intense, il est donc déjà miraculeux qu'elle soit en vie. Je la fixe avec de gros yeux et fait un sourire bien différent que ceux d'habitude. Ce sourire ? C'est un sourire haineux, mauvais et moqueur.

« Depuis quand votre prétendu ordre à un quelconque pouvoir sur Satkaon ? »

Je fais mine de réfléchir et serre un peu plus mon emprise.

« Oh ? Mais oui ! JAMAIS. C'est l’Église Blanche qui est au pouvoir, c'est pour cela que... »

Je lui tords violemment le poignet, laissant entendre les os craquer pour continuer une fois qu'Hubert est libre.

« Moi, Justice Alkhabith, fille du Pontife. Par les pouvoirs qui ME sont conféré. En temps que membre de l’Église et chef de douanes. Je vous ordonne de relâcher cet enfant et de ne plus jamais venir ici, vous et vos stupide consoeur. »

Je la balance violemment contre un mur et la fixe d'un air menaçant. 

« Si je revois l'une d'entre vous ici, vous en payerez de votre vie. »

Je me tourne vers Hubert, tout de même inquiète pour voir s'il va bien. Mon regard envers lui ce fait plus doux et inquiète.

« Tout va bien Hubert ? »


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: étudiant
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 26/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Mer 23 Aoû - 13:58
ft.
ALKHABITH Justice
Et c’est la fuite !
Et y va faire tout noire
Comment ça tu en doute fort ? Et d’abord t’es qui ? C’est pas à ton que Hubert à poser la question donc normalement, t’as juste à la fermer. Surtout vue comment tu te comportes, on risque pas de t’en poser des questions. Et puis tu parles de pouvoir, de revendication. Mais y’a que les connards qui ont des revendications pareilles. Heureusement, pour toi, tu t’en prends à un gamin et même si c’est Hubert, il n’est pas capable de réagir dans son état. Oui, tu la choqué. Oui, il pensait pouvoir rentrer. Et en plus il se laisse emmener sans vraiment se débattre. Il a peur, il voudrait partir, le mot esclave était de trop. Oui, il connaissait ce mot, même si cela n’exister plus chez lui. Du moins pas en public. Enfin bons, effectivement, les deux ne sont pas allés bien loin grâce à toi, Justice. Même si sur le coup, tu ne fus pas plus rassurante. Hubert s’éloigna d’un pas lorsque tu l’attrapas. Oui, ton regard ne lui disait rien qu’y vaille. Même si ta colère n’était pas dirigée vers lui, il avait simplement trop peur de rentrer dans le collimateur sans faire exprès. Bon après, il avait beau s’éloigner, elle le tenait toujours. Jusqu’à ce qu’un craquement se produise. Hubert frémit, c’était là le bruit des os, il en était sûr. Sans aucun ménagement, elle fut jetée contre un mur. Puis, Justice se pencha vers Hubert. Oui toi, après un acte aussi effrayant, tu essayes de paraître gentille à lui demander si tout va bien. Sauf que tu fais juste en sorte que Hubert ais encore plus peur. Bon ok, en soit, rien n’aurait fonctionner. Il prit la fuite.

Et oui, Hubert court vite et en plus manque de chance, avec sa peur, il fait baisser la luminosité ambiante. Donc pour répondre à ta question. Non, tout ne va pas bien. Enfin bon, c’était à en douter. Il a failli mourir noyer et manger, ramener sur une île bizarre avec une nana qui voulait le transformer en esclave qui s’est fait défoncer sous son nez. Il est encore trop jeune pour ce genre de connerie. Enfin bon, il court, vite en plus ce petit, surtout qu’il n’est pas du tout gêné par le changement de luminosité. Il courut vers l’intérieur du port, tournant dans la première ruelle qu’il trouva, il se cacha derrière une caisse. Il faisait sombre, mais il s’en fichait. En fait, pour lui, rien n’avait changé, il voyait comme en plein jour. Il se recroquevilla sur lui-même, posa sa tête contre la caisse et attendit que tout ce calme. Surtout lui en fait, il devait se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Ordre de Sainte Emeline
Métier: Sœur de l'Ordre
Pouvoirs:
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 10/02/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Lun 28 Aoû - 20:09
Au nom de l'Ordre

Soudain, la femme se lève d'un bond, saisit la Sœur à la gorge et au poignet. De surprise, elle lâche son trophée.

— Depuis quand votre prétendu ordre a un quelconque pouvoir sur Satkaon ? Oh ? Mais oui ! JAMAIS. C'est l'Église Blanche qui est au pouvoir, c'est pour cela que…

Elle lui casse soudain le poignet. En dépit de sa suffocation, la Sœur parvient à émettre un gémissement de douleur.

— Moi, Justice Alkhabith, fille du Pontife, par les pouvoirs qui ME sont conférés, en tant que membre de l'Église et chef des douanes, je vous ordonne de relâcher cet enfant et de ne plus jamais venir ici, vous et vos stupides consœurs.

Elle jette soudain la Sœur contre un mur. Celle-ci s'écroule, incapable de réagir pour le moment. Elle préfère laisser son adversaire parler et en profiter pour reprendre un peu son souffle… tenter de réprimer la souffrance brûlante qui irradie dans son bras.

— Si je revois l'une d'entre vous ici, vous en paierez de votre vie.

Qu'elle lui tourne le dos un instant… Juste un instant…

— Tout va bien, Hubert ?

La réaction du gamin ne se fait pas attendre, puisqu'il prend ses jambes à son cou. La Sœur n'est pas en reste. Elle se relève en silence, dégaine sa rapière, et sans crier gare, entaille la joue de la douanière et sa cuisse, et file à la poursuite du garçon. Elle garde sa main blessée contre son corps pour éviter de la laisser ballotter.

La Sœur escalade un toit et tâche de conserver le gamin à portée de son regard. Cependant elle se rend très vite compte de la difficulté de la tâche quand l'obscurité se fait peu à peu autour d'elle.

— Par Émeline, quelle est encore cette sorcellerie ?

Elle stoppe net et s'arrête à l'angle d'un toit. Il fait presque nuit et pourtant ce n'est pas encore l'après-midi. Qu'est-ce que cela signifie ?

Elle descend du toit avec souplesse et s'engouffre dans une ruelle. Des caisses sont massées sur le côté. C'est à peine si elle distingue ce qu'il y a à un mètre devant elle. Elle fait crisser le bout de sa lame sur le mur de briques à sa gauche.

— Sors de ta cachette mon garçon. Viens, rejoins-moi. Si tu viens avec moi à la chapelle de mon saint Ordre, tu retrouveras tes parents. Ta famille. N'est-ce pas ce que tu veux ? Ce que tu désires ?

Elle entend un bruit. Elle fait volteface et tend sa rapière en avant. Un rat passe devant elle, la fixe une seconde, et poursuit sa route.

La Sœur refoule un grognement d'insatisfaction. Elle a perdu l'enfant. Ce n'est peut-être pas plus mal. En retournant à la chapelle, elle fera son rapport et explicitera l'implication de cette douanière qui s'est sottement clamée de la famille du Pontife.

Elle s'enfonce dans le noir et disparait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Dim 3 Sep - 14:22

Justice
Alkhabith

Hubert
St Honoré

L'annonce des mauvaises nouvelles
Tout se passait pourtant si bien. Aussi étrange que ça puisse paraître, alors que ça fait des années que je n'avais pas vu d'enfant, je réussis à me débrouiller pour que tout ce passe au mieux. Jusqu'à ce qu'une sœur de l'abomination débarque. Ma colère fut impossible à contenir, je n'ai absolument pas pu calculer la possibilité que ma réaction en plus de celui de la sœur puisse le terrifier à ce point. Alors que je le vois courir, j'allais pour le rattraper, mais une entaille sur ma joue et ma cuisse me stoppe dans la course. Je grimace de douleur n'aillant pas tellement l'habitude de me blesser de cette manière. Soudainement, alors que le petit garçon venait à peine de s'enfuir. La lumière se mit à s'éteindre. Comme s'il faisait nuit avec que nous somme en pleine journée. Quelques-uns de mes collègues se dirigent vers moi comme paniqué parce qu'ils viennent de voir. 

« Mlle Praetor ! »

Je rectifie à la seconde malgré la situation.

« Alkhabith. »

« Euh... Oui. Il faut vous mettre à l'abri et vite soigner ces blessures ! »

Je regarde autour de moi et ne vois plus la sœur. Mon cœur en rate un bon. Oh non... Cette garce malgré le fait que je lui ai cassé un poignet et quand même partie chercher Hubert. Malgré les blessures, je rejette la personne qui tente de faire les premiers soins, sans doute pour le temps où une personne aillant les soins peut venir. 

« Il faut aller chercher le garçon. Il est en danger, nous ne pouvons pas nous permettre de le laisser entre les griffes de l'Ordre ! »

Je touche des objets au hasard afin que tous ceux autour de moi puissent avoir une lumière pour s'éclairer. 

« Regrouper tous les arrivants dans une salle pour les faire patienter le temps que tout ça ce calme. Placez-y des gardes pour leur protection en cas qu'elle ne soit pas la seule sœur à s'être infiltré au port. »

Il fallait que je trouve moi aussi Hubert, mais qu'est-ce que je pourrais bien faire pour le rassurer si jamais je le trouve moi ? Une petite voix à l'intérieur de moi me dit que mon comportement envers la sœur a pu lui faire peur. Mon comportement n'a pas dû être des plus rassurant. Après tout mon séduisant, mais crétin de mari ce ne se gêne pas de me le dire... Quand je suis en colère, je ferais donc peur... Très peur même celon lui. Rah bon sang la boulette. Je me mets alors à chercher le garçon, sans crier son nom pour ne pas me faire repérer. L'objet lumineux dans ma main, je tente de voir ou d'entendre le moindre bruit autour de moi. Un premier bruit se fait entendre. La sœur que j'ai blessée tout à l'air qui a l'air bien déterminer à récupérer Hubert quitte à le prendre pour un idiot. J'en grince des dents, mais prends sur moi comme je peux afin de ne pas faillir à ma tâche. Je finis par entrer dans un bâtiment, les yeux plissés comme pour mieux voir et avance en faisant le moins de bruit possible. Je me fige alors nettement lorsque j'ai cru entendre un bruit. Dans un petit murmure dans l'espoir que la personne aux alentours soit la seule à entendre.

« Hubert ? C'est toi ? »

Je regarde autour de moi et grimace légèrement à cause des coupures qui étrangement me brûlaient pas mal pour une simple petite blessure. Passant outre à cela, je continue à m'avancer vers la caisse. Cherchant activement un moyen de rassurer le garçon si jamais il se trouve bien ici. Et il se trouve que ce n'est pas gagné...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Neutre
Métier: étudiant
Pouvoirs:
Humain à don
Humain à don
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 26/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Mar 12 Sep - 16:16
ft.
ALKHABITH Justice
Perdu
Aziz Lumière !
Les mains sur la bouche, prostré derrière une caisse. Voilà comment Hubert est posé pendant que la sœur le cherche. Stéréotype des films, en plus, ça bouge à côté de lui. Et ce n’est pas la sœur. La peur augmente. Tellement qu’il est prêt à pleurer. Mais non, un bruissement, le bruit s’éloigne, un petit bruit, sans doute une bête. Il ne comprenait pas pourquoi la sœur ne l’avait pas retrouvé. Pourtant, il faisait claire. Mais, il ne se rendait pas compte que son nouveau pouvoir s’était activer. Oui, il faisait sombre. Et en plus, il voyait la nuit. Pour lui, il n’y avait donc aucun changement si ce n’est qu’étrangement, de la lumière s’échapper doucement de chacun de ses orifices. Sans pour autant s’étendre, elle était visible, si on y prêtait attention. La sœur s’éloigna, il l’entendit, mais resta tout de même quelques minutes sans bouger.

Néanmoins, il se décida rapidement à quitter sa cachette. Oui, le petit Hubert compris que plusieurs personnes étaient à sa recherche et il savait qu’il fallait mieux s’éloigner le plus possible. Il s’éloigna donc tournant au pif dans les ruelles. Oui, il ne savait même pas où il était, ni par où il devait aller. En plus, c’était le bordel, un vrai foutoir, même sa chambre était mieux rangée. Passant entre les caisses, les poubelles et diverses choses plus ou moins odorante, il finit par trouver une sortie. Pas la bonne. Oui, il était presque revenu à son point de départ. Le port. L’endroit où il ne voulait pas aller par peur de retomber sur celle qui l’avait accueilli. Il s’appuya contre un mur pour réfléchir. Il était fatigué, la nuit avait été courte et en plus la découverte de cet endroit avait été forte en émotion. Retourner en arrière ne l’avancerait pas plus il le savait, de toute façon, il se déplacer au pif.

Il remarqua alors qu’à une cinquantaine de mètres de là, où il était une rue plus large était présente, et il décida de la suivre par les petites rues. Une ligne droite, en théorie, rien de bien compliqué à faire. Il rasa les murs, faisant bien attention à ne pas se faire voir. Oui, la discrétion était la seule méthode qu’il pouvait appliquer. Mais il n’alla pas bien loin. Un crie dans la grande rue lui fit peur, il ouvrit une porte au pif et entra en tombant. Un plan parfait se transformant en plan foireux juste parce qu’il a peur. Ce qu’il ne vit pas en tombant, c’est la lumière présente dans la pièce et surtout que l’obscurité qui s’était installé disparus brusquement. Une fois n’est pas coutume, il était mal tombé et ne se préoccuper plus de l’ancien danger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnages
Faction: Église blanche
Métier: Chef des douanes
Pouvoirs:
Anciens
Anciens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 10/06/2017
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ] Hier à 23:41

Justice
Alkhabith

Hubert
St Honoré

L'annonce des mauvaises nouvelles
Au fur et à mesure que je recherche l'enfant, tout à l'air de se calmer. La sœur n'est plus dans les parages, les nouveaux venus sont à l'abri et calme. Il ne me manque plus qu'une chose... Trouver Hubert afin qu'il puisse être à l'abri. La journée vient de se terminer et mon carnet indique que les nouveaux habitants de Satkaon sont en train d'être logé. Ce qui veut dire que nous avons raté l'opportunité de trouver les parents du garçon. Cependant... C'est avec amertume que je doute qu'ils soient en vie. Car aucun de ces habitants ont signalé avoir perdu leur enfant. 

Je continue alors à marcher alors que j'avais entendu un bruit, pensant que c'est lui, je m'approche doucement et sursaute quand je l'entends courir. Je ferme les yeux et inspire un grand coup. L'incident avec la Sœur fait qu'il a maintenant peur de moi, ce qui, je pense, peut-être compréhensif. La difficulté se pose sur mes épaules, il a peur, mais je ne peux pas le laisser à la rue dehors. Surtout dans un monde comme Satkaon, rempli d'être surnaturel qui lui sont inconnu. Il peut être non seulement terrorisé, mais aussi en danger. Malgré notre tentative de faire régner l'ordre et la paix à Satkaon, nous ne sommes pas encore à l'abri des gens mal attentionné. L'Ordre de St Emeline en est la preuve. 

Inquiète donc je tente de suite le bruit, mais je manque de lumière et mon objet qui a pour seul moyen d'éclairage ne m'aide pas vraiment. Je ne parviens pas à voir correctement par où il est parti et surtout m'assurer s'il s'agit bien de lui. Alors qu'une violente fatigue ce fait sentir, je reprends des forces en fermant les yeux quelques secondes et me remet à chercher en entrant dans les bâtiments. Je ne l'appelais pas par son nom, il fallait que je le trouve sans me faire repérer histoire de ne pas lui faire peur. Alors que la pièce semblait vide, la porte s'ouvre et soudainement l’obscurité n'est plus. Surprise, je mets le bras devant mon visage et grimace légèrement jusqu'à ce que mes yeux s'habituent de nouveau à la lumière. Je regarde en direction du sol, c'était Hubert. C'est donc lui qui a à l'origine de cette absence de lumière soudaine ? Je finis par m'accroupir doucement vers lui et lui tend ma main d'un air sérieux pour l'aider à se relever.

« Pardon pour cet incident. Je veillerai à ce que ça ne se reproduise plus. Crois moi. »

J'inspire un grand coup et décide d'aller droit au but.

« Tous les survivants de l'accident on été rassembler... Aucun d'entre eux on réclamer la présence de leur enfant... »

Doucement, je pose mes mains sur ses épaules et le regarde droit dans les yeux.

« Mais je ne te laisserai pas tomber pour autant. Pas dans un monde que tu ne connais pas, ni avec des personnes qui te sont complètement inconnue. »

Je pince les lèvres et lui fait donc une proposition.

« Toi et moi, nous savons très bien que de te laisser seul et dehors ici est une très mauvaise idée. Laisse-moi t'aider en t’hébergeant chez moi le temps que nous trouvons une solution. »

Je finis par me tenir droite.

« C'est très grand là-bas, et tu pourras y croiser que quelques domestiques, moi et... »

Je soupire. 

« Et mon mari, il est un peu étrange, mais il n'est pas méchant, je lui préviendrai de ta présence. Tu es d'accord ? »


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ]
Revenir en haut Aller en bas
Je vais servir de repas à des extra-terrestres ! [PV : Justice ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» monsieur Jambou
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» Si ça se trouve, la Terre est une émission de télé réalité créée par les extra-terrestres et diffusée sur leurs chaînes TV. ► EMERY
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» 2x07 : "Servir ou mourir"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Satkaon :: Satkaon :: Port :: Quais-
Sauter vers: